Vacances : ne partez pas sans la CEAM

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Vacances : ne partez pas sans la CEAM

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Vacances : ne partez pas sans la CEAM

|
Consultations : 534
Commentaires : 0
Pour des vacances sereines, pensez à la CEAM
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) est un document fourni gratuitement par l’Assurance maladie à toute personne en déplacement dans l’un des pays membres de l’Union européenne (UE). Grâce à cette carte, il est possible de bénéficier de tous types de soins durant son séjour à l’étranger, sans avoir à avancer des frais.

Des soins gratuits à l’étranger

Beaucoup mieux que les contrats d’assurance internationaux, la CEAM est aujourd’hui utilisée par plus de la moitié des personnes assurées recensées dans l’UE. En tout, environ 200 millions d’individus sont titulaires d’une CEAM.

Lorsque ces personnes voyagent à l’intérieur de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse et qu’elles ont besoin de soins, cette carte assure leur prise en charge médicale. Ces soins peuvent concerner l’hospitalisation d’urgence suite à accident ou la consultation de médecins.

A noter qu’initialement, la CEAM avait une durée de validité d’un an. Toutefois, les cartes distribuées depuis le 1er juillet 2014 sont valables pour deux ans.

Pas d’avance de frais

Les avantages octroyés aux assurés munis d’une CEAM lorsqu’ils ont besoin de soins au cours de leur séjour dans d’autres pays membres de l’UE ne sont pas négligeables.

En pratique, lorsqu’ils présentent leur CEAM, ces voyageurs bénéficient d’une prise en charge équivalente à celle à laquelle les habitants du pays d’arrivée ont droit.

Lorsque l’on ne possède pas de CEAM, il faut justifier le recours aux soins à l’étranger par la présentation des factures ou autres pièces justificatives. A cela s’ajoute le formulaire cerfa n°12267*03 relatif aux soins à l’étranger. L’ensemble de ces documents doit être adressé à la compagnie d’assurances afin de pouvoir bénéficier d’un remboursement.

Pour éviter de passer par toutes ces démarches, il vaut mieux partir avec sa CEAM en cas de déplacement à l’intérieur de l’EEE, le risque de maladie n’étant jamais nul.

Face aux différents frais de santé, rien de tel qu’une bonne mutuelle santé. En effet, selon l’offre souscrite, ce type d’assurance prendra en charge tout ou partie des frais acquittés pour votre santé, qu’il s’agisse de soins dentaires, d’optique, d’hospitalisation ou de soins dispensés en urgence.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction