Votre assurance habitation couvre-t-elle les tempêtes ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Votre assurance habitation couvre-t-elle les tempêtes ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Votre assurance habitation couvre-t-elle les tempêtes ?

|
Consultations : 522
Commentaires : 0
Assurance habitation : possédez la bonne offre en cas de tempête !
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

À l’échelle de la France ou de la planète, on remarque une augmentation du nombre des désordres climatiques. Ce type d’aléas laisse fréquemment des sinistrés démunis face aux dégâts et aux modalités d’indemnisation. Heureusement, avec une bonne assurance habitation, il est possible de bénéficier d’une prise en charge conforme à ses attentes.

Posséder des garanties adaptées

En règle générale, la formule multirisque habitation offre une couverture qui prend en charge les dommages provoqués par un désordre climatique comme la tempête.

Toutefois, il faut savoir que la garantie tempête ne prend pas en charge l’intégralité des dommages. Ainsi, elle se limite bien souvent aux dégâts causés par la chute d’un arbre, les dommages causés à la toiture ou encore les dégâts relatifs aux biens qui se trouvaient à l’intérieur du domicile assuré.

D’ailleurs, il faut savoir que la tempête doit remplir certaines conditions pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation en cas de sinistre.

Faire appel à Météo France

En cas de tempête, il ne faut pas hésiter à se rapprocher de Météo France.

En effet, cela permet d’obtenir une attestation qui certifie que la vitesse des rafales a dépassé 100 kilomètres par heure au jour du sinistre. Cela détermine le seuil à partir duquel les dommages provoqués par cet aléa climatique peuvent être pris en charge par l’assurance logement.

Concrètement, la couverture tempête prend en charge les dommages provoqués par des vents violents comme la tempête, le cyclone ou l’ouragan, mais aussi ceux occasionnés par la neige, la grêle ou la pluie.

Les dommages causés à l’intérieur du logement assuré sont indemnisés s’ils résultent de l’un de ces fléaux naturels comme l’accumulation de neige qui provoque l’affaissement du toit.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction