Zoom sur l'Incapacité Temporaire totale de Travail (ITT)

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Zoom sur l'Incapacité Temporaire totale de Travail (ITT)

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Zoom sur l'Incapacité Temporaire totale de Travail (ITT)

|
Consultations : 415
Commentaires : 0
Qu?est ce que l?Incapacité Temporaire totale de Travail
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Intégrée dans une assurance emprunteur, l’Incapacité Temporaire totale de Travail (ITT) a pour objet de venir en aide à l’emprunteur en cas d’incapacité de remboursement. Détails sur cette garantie non obligatoire mais pourtant incontournable !

Qu’est ce que l’Incapacité Temporaire totale de Travail

Certaines personnes ne peuvent reprendre le travail et toucher leur salaire en raison d’un accident grave ou d’une maladie longue durée. Mais comment faire lorsque l’on doit rembourser son prêt immobilier alors qu’on ne touche plus la totalité de son salaire ?

Heureusement les personnes prévoyantes peuvent souscrire une garantie ITT en option, afin que l’assurance prenne le relais des remboursements du prêt, jusqu’au retour à l’emploi.

Pour bénéficier des remboursements de l’ITT, il faut être en incapacité totale (comme son nom l’indique), même si cette incapacité à travailler n’est que temporaire.
A partir de 3 ans d’incapacité, l’on parle d’incapacité permanente et l’ITT est remplacée par d’autres garanties telles que la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) ou l’Incapacité Totale Définitive (ITD).

Attention : le licenciement n’entraine pas une incapacité à travailler mais la perte d’emploi, une situation couverte par la garantie perte d’emploi.

ITT : franchise, limites et exclusions de garanties

Si l’ITT est une véritable garantie qui vient en soutien de l’emprunteur, elle ne fonctionne pas forcément à compter de la maladie ou de l’arrêt. L’ITT est assortie d’une franchise, dont la durée est en général de 90 jours (mais elle peut être réduite à 30 jours ou allongée jusqu’à 180 jours). Durant cette période l’assuré ne bénéficie pas du remboursement du crédit.
En choisissant cette garantie, attention donc à bien vérifier la durée de la franchise.

En cas de reprise (même partielle) du travail, l’ITT cesse de fonctionner. Attention également à une nouvelle incapacité de travail, l’ITT peut appliquer à nouveau le délai de carence.

L’ITT exclut la couverture des grossesses difficiles ou la période de congé maternité.

 

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction