Inondations en France : que faire avec ses assurances ? - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Inondations en France : que faire avec ses assurances ?

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Inondations en France : que faire avec ses assurances ?

|
Consultations : 1526
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En mai fait ce qu’il te plaît. Tu parles. Le mois de mai 2016 n’a été que pluies et nuages gris, provoquant d’importantes inondations dans de nombreux départements du pays. Habitations, voitures, de nombreux biens ont été submergés et détruits par la crue. Dans ce cas, quelles démarches entamer avec ses assurances ?

Des inondations dans toute la France

19 départements ont été placés sous vigilance orange par Météo France. Ce n’est pas le mois de mai 2016 qui sera élu « mois des barbecues » !

En région parisienne et plus particulièrement en Seine-et-Marne (77), certains habitants ont dû être évacués ; des routes recouvertes d’eau, transformées en torrent ont été coupées. Les transports en communs ont également été perturbés à l’instar du RER D dont le trafic a été interrompu entre Corbeil-Essonnes et Melun.

A Paris, le tournoi de tennis Roland Garros a été interrompu en raison des fortes pluies. A juste titre, puisque selon les spécialistes météo de BFMTV, les précipitations de ce mois de mai 2016 sont les plus importantes depuis 1873 dans la capitale.

Dans les zones rurales, les terres gorgées d’eau n’absorbent plus les pluies, provoquant d’importantes inondations, l’eau ayant monté parfois de plusieurs mètres très rapidement. Mardi dernier, le Loiret a été placé en vigilance rouge pour les risques de crue du Loing, un affluent de la Seine.

Le Nord-Pas-de-Calais a également subi de fortes pluies, cumulant en seulement une journée (lundi 30 mai) l'équivalent d'un mois de précipitations.

Voitures noyées, habitation inondées : que faire avec l’assurance ?

La première question à se poser c’est : « est-ce que les dommages ont été faits suite à une catastrophe naturelle ? ». Un décret est publié par les pouvoir publics et par commune.

A partir de là, il faut savoir que tous les contrats d’assurance de biens (multirisques habitation, assurance auto, etc.) incluent automatiquement une garantie catastrophes naturelles. Les dommages matériels provoqués par les inondations peuvent être pris en charge au titre de cette garantie, selon les conditions du contrat d’assurance.

Voici les étapes à suivre pour être indemnisé correctement suite à une inondation :

  • Eviter l'aggravation des dommages subis par l’habitation ou la voiture.
  • Conservez les justificatifs (photographies, vidéos, témoignages de voisins, etc.).
  • Déclarez le sinistre à l’assureur au plus vite. Le délai pour déclarer le sinistre à l’assureur commence à partir de la date de publication de l’arrêté de catastrophe naturelle, et est en général de 10 jours. Ce délai peut être rallongé dans certains cas.

Les documents à fournir :

  • Descriptif des dommages subis en précisant leur nature
  • Liste des objets perdus ou endommagés
  • Toutes preuves type factures d'achat, de réparation, actes notariés, contrats de location, expertises, photos, etc.

Inondations : assuré signifie-il que je serai indemnisé ?

Inondations mai 2016 : quelles démarches avec l'assurance ?Non. Pour être indemnisé, il faut :

  • Faire partie d’une commune dont l’état de catastrophe naturelle a été reconnu par un arrêté

OU

  • Sans arrêté de catastrophe naturelle, il faut posséder une assurance dommage pour l’habitation ou la voiture, avec des garanties tels que la garantie cat’nat’ ou la garantie tempête. Attention les véhicules assurés au tiers ne bénéficient pas de l'assurance catastrophes naturelles.

Les frais de pompage, de nettoyage et de désinfection des habitations sont garantis. Les dommages nés de l'humidité consécutive à la stagnation de l'eau dans les locaux également.

Il existe des franchises : 380 euros pour les habitations, les véhicules à moteur et autres biens à usage privé.

Les maisons en construction sont couvertes par l’assurance de l’entrepreneur.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS