L'assurance auto est-elle obligatoire pour une voiture immobile ? - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > L'assurance auto est-elle obligatoire pour une voiture immobile ?

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

|
Note :
Consultations : 11342
Commentaires : 2
Obligation d'assurance pour une auto immobilisée
La famille Jassurmalin accueille aujourd’hui les grands-parents, mamie Jeanne et papi Henri. Ces derniers vont pouvoir profiter plus souvent de leurs petits-enfants puisqu’ils ont emménagé dans une maison à deux rues de celle de la famille ! 

A cette occasion, papi Henri a décidé d’arrêter de conduire, le couple de retraités n’en a plus vraiment besoin. Mamie Jeanne ne conduit plus depuis déjà quelques temps et papi Henri sent ses anciens réflexes de jeune homme s’effacer peu à peu !

De toute manière, l'assurance auto pour les seniors était devenue trop chère, à cause de leur âge.

« Par contre, je veux conserver notre voiture dans le garage, ça peut toujours servir ! » explique papi Henri à son fils David et sa belle-fille Sophie.

« Tu seras quand même obligé de garder ton assurance auto » explique David.

Obligation d’assurance pour une voiture immobile 


David Jassurmalin a raison. Même si un véhicule a pour (triste !) destinée de rester dans un garage, il doit quand même être assuré.

La règle est très simple : l’article L211-1 du Code des Assurances dit que tout véhicule terrestre à moteur (VTM) doit être assuré au minimum au tiers, soit la plus petite garantie proposée par l’assurance automobile. Et ce, même s’il est immobilisé.

La raison est très simple également : une voiture, même immobile, représente un risque pour des tiers. Une voiture qui ne sert pas peut prendre feu, peut exploser, ou les freins peuvent lâcher et blesser un tiers.

Une assurance au tiers pour une voiture immobile 


Comme les autres produits d’assurance, l’assurance voiture propose plusieurs garanties dont les niveaux vont du plus faible (la garantie au tiers) au plus élevé (prenant en charge aussi bien les dégâts matériels que corporels).

Dans le cas d’un véhicule immobilisé, le propriétaire ne risque pas de se blesser lui-même ni de provoquer des dommages matériels sur la voiture en question.

Seuls les risques que la voiture immobilisée peut provoquer à des tiers doivent être assurés. Une garantie au tiers suffit donc amplement afin de couvrir la Responsabilité Civile du propriétaire.

« En plus, au tiers, tu ne paieras plus aussi cher papa » explique David à son père.

Pour une assurance au meilleur tarif, comparez !


« Si tu veux, on peut aller sur un comparateur d’assurances sur Internet pour trouver les formules au tiers les moins chères ! » 

« Ah oui ! On avait regardé la dernière fois qu’on était venu vous voir ! Allons-y, montre-moi ton comparateur d’assurance auto et cette fois, c’est moi qui m’y colle, ça ne doit pas être bien compliqué ! » plaisante papi Henri !

« Vous avez raison Henri, ça ne vous prendra que quelques minutes, et vous aurez tout de suite un aperçu des tarifs d’assurance voiture actuels sur le marché ! » dit Sophie Jassurmalin.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Faux, Article L211-1 du Code des assurances : Toute personne physique ou toute personne morale autre que l'Etat, dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d'atteintes aux personnes ou aux biens dans la réalisation desquels un véhicule est impliqué, doit, pour faire circuler celui-ci, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité, dans les conditions fixées par décret en Conseil d'Etat. En terme clair un véhicule ne circulant pas et restant dans un lieu privatif n'a pas besoin d'être assuré. L'assurance civique de l'habitation couvre les dégâts ou blessures occasionné par les "objets personnels" présent dans le lieu privatif, et donc le véhicule. Encore de la tromperie des assurances pour nous obliger à en prendre une.


Bonjour,

L'article L211-1 du Code des assurances pose bien une obligation d'assurance pour tout véhicule terrestre à moteur (VTM) immobilisé.

En effet, si le véhicule immobilisé est en état de marche, il peut causer un préjudice à autrui par suite d'incendie, d'explosion ou même de vol. C'est pourquoi il faut au moins être assuré au tiers ("responsabilité civile").

Seule exception à ce principe posé par l'article L211-1 : le véhicule est placé sur chandelles et sa batterie retirée. Ainsi, la voiture ne constitue plus un risque pour autrui et l'assurance auto peut être suspendue.

Bonne journée.

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !