Les Newsletters Assurland

L'assurance emprunteur bientôt plus cher que les intérêts du crédit ?

Publié par le

Attention à comparer l'assurance de pret pour économiser !

L’assurance emprunteur est une garantie incontournable au moment de contracter un crédit immobilier auprès d’un établissement prêteur. Mais le poids de l’assurance crédit devient de plus important dans le budget immobilier. De quoi encourager la comparaison d’assurance de prêt.

Pourquoi le coût de l’assurance de prêt immobilier est-il de plus en plus important ?

Depuis plusieurs années maintenant, les taux de crédit immobiliers s’affichent à la baisse, atteignant des taux records. Certains très bons dossiers d’emprunteurs ont pu en juin 2019 obtenir un prêt immobilier à un taux avoisinant 0,15 % sur 7 ans. Du jamais vu.

Mais si les taux intérêts deviennent de plus en plus attractifs, le coût de l’assurance emprunteur quant à lui prend des proportions de plus en plus importantes. La hausse du coût de l’assurance est également portée par la suppression de l’exonération de la taxe sur la garantie décès pour les nouveaux contrats signés depuis le 1er janvier 2019.

Globalement, l’ouverture du marché à la concurrence a contraint les banques à baisser leurs tarifs, notamment en proposant des contrats délégués auprès de leurs filiales pour s’aligner avec la concurrence. Mais il reste toujours plus intéressant de comparer les assurances emprunteur et de choisir une assurance déléguée.

Le coût d’une assurance crédit va-t-il un jour dépasser celui des intérêts ?

L’assurance crédit représenterait un tiers du budget de l’emprunt

Un communiqué de presse de Credixia, un couple de cadres qui emprunte sur 20 ans à 0,80 % (hors assurance) pour un montant de 300 000 euros pour l’achat d’une résidence principale, optant pour une assurance décès, invalidité, incapacité, arrêt de travail, option dos et psy à hauteur de 50 % par tête paiera :

  • Dans le cadre de la délégation d’assurance : 3 000 euros d’assurance, sur 27 739,5 euros de coût total du crédit ; soit quasiment 11 % d’assurance.
  • Dans le cadre d’une assurance de groupe : 9 000 euros d’assurance, sur 33 739,5 euros de crédit ; soit environ 27 % du cout total.

De quoi être convaincu de comparer les assurances credit !

Une nouvelle taxe pour l’assurance de prêt

Un autre phénomène vient appuyer ce poids dans le coût total d’un crédit : depuis le 1er janvier 2019, la garantie décès de l’assurance emprunteur est taxée à hauteur de 9 %.

Credixia donne l’exemple d’un crédit immo à hauteur de 100 000 euros souscrits sur 15 ans dont la nouvelle taxe représente en un surcoût de 3 euros mensuel, soit 36 euros par an.

Le courtier en crédit immobilier rappelle tout de même que cette taxe reste faible par rapport aux possibilités d’économies permises par la délégation d’assurance, faisant jouer la concurrence.

En revanche, cette majoration de l’assurance emprunteur pénalise particulièrement les séniors. Pourquoi ? Parce que pour un emprunteur actif, les garanties décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) ne représentent que 50 à 60 % de la prime totale, tandis que pour les seniors, ces garanties représentent 100 %.

Au-delà du simple coût, les seniors considérés comme des assurés à risques par les assureurs, le TAEG est impacté. Par conséquence, il existe un risque important de refus de crédit immobilier en raison du dépassement du taux d’usure.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES