Les Newsletters Assurland

La chasse aux crottes de chiens est lancée !

Publié par le
1996 vues 6 réactions Note

Comment lutter efficacement contre ce type d'incivilité ?

#Balancetacrotte ! La mairie de Béziers dans l’Hérault a demandé aux habitants de photographier les crottes de chiens intempestives dans la rue. L’idée consiste à envoyer les photos au sous-préfet afin de faire constater le « ras-le-bol » des habitants face à cette incivilité.

#Balancetacrotte : le hastag pour en finir avec les crottes de chiens

Si cela prête à sourire, c’est en fait un sujet très sérieux pour le maire de Béziers : il souhaite en finir avec les incivilités dans sa ville et notamment avec les crottes de chiens qui jonchent les trottoirs de la commune de l’Hérault.

Les habitants exaspérés par ce phénomène sont invités à envoyer leurs clichés à balancetacrotte@ville-béziers.fr, afin que la mairie de Béziers les transmette ensuite au préfet. Cette initiative ferait suite à un refus de l’Etat d’aider la ville à lutter contre les déjections canines. En 2016, le maire de Beziers avait tenté de mettre en place le relever d’ADN des chiens pour sanctionner les propriétaires de chien irrespectueux. La justice avait alors refusé à deux reprises cette demande.

Des applications anti-crottes de chien !

D’autres villes sont passées à l’action en mettant à disposition de leurs habitants une application. A l’instar de Paris qui propose l’application Dans ma rue, afin de signaler toutes sortes d’incivilité dans sa rue. Il peut s’agir de graffitis, de déchets, d’objet abandonnés ou encore de crottes de chien.

Depuis l’application mobile, les parisiens peuvent envoyer directement aux services compétents de la ville de paris les incivilités détectées sur la voie publique, afin que les agents municipaux puissent intervenir. Selon la mairie de Paris

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
6 RÉACTIONS
Je suis tout a fait d accord sur le fait que l incivilité des gens est un véritable problème. Mais une application pour dénoncer !!!!! NON! UNE DERIVE POUR PALIER A UNE DERIVE! en effet favoriser la délation par une application c est une honte. Et cela laisse la place a toutes les dérives possible et ne soldera pas le problème des crottes !! Mais au contraire amènera de la haine et du règlement de compte. Une information et une formation des propriétaires de chiens serait plus adéquate. La délation n a jamais été une solution SOUVENONS NOUS DE LA DERNIERE GUERRE MONDIAL ET SON LOT DE GENTILLES PERSONNES DELATAIRES
Bonjour, je viens de Moselle, Metz, dans ma ville la police municipale, très présente sur le terrien, verbalise les maîtres irresponsables pris en flag , car le chien n'y peut rien. La municipalité a mis en place des distributeurs de sac à crottes. J'habites maintenant en Corrèze dans un bourg de 5000h et ici la nature y ait respecté, on ramasse les crottes de nos chien, moi j'ai toujours un sac danla poche c'est aussi simple que ça. Cordialement
le maire de Bezier a entièrement raison de s'attaquer a ces minables qui laissent les excréments de leur chien sur les trottoirs; les amendes sont toutefois beaucoup trop faibles; quand on a pas de savoir vivre , il devrait etre interdit de posseder un chien
La délation nous renvoie toujours à une époque que je n'ai pas vécu, mais que je n'ai pas envie de vivre. Malheureusement, la civilité dont font preuve un certain nombre de propriétaires de chien n'est pas la règle. Chaque jour, je me rends au travail en vélo, et observe au levé du jour nos amis les bêtes se vider sur l'espace public, au bout d'une laisse de 5m (plus elle est longue, moins le propriétaire du chien se sent concerné). Pendant ce temps, le maître, ou la maîtresse regarde à l'opposé en fumant une cigarette, ou plus couramment consulte son smartphone. Tout cela à proximité des sacs mis à disposition pas la collectivité. Cerise sur le gâteau, en général, le maître est d'un côté de la piste cyclable, le chien de l'autre!
les crottes de chiens laisser par leurs propriétaires devant mon portail ? c'est inconcevable devant une porte d'entrée
Les pov' bètes ! Elles arpentent des trottoirs mal fréquenté et déjà sales, elles traversent des rues encombrées et dangereuses, elles se laisse caresser par des mains inconnues, elles fréquentent des parcs ou des "espaces" réglementé et contrôlé, elles peuvent tout au plus flairer rapidos un (e) congénère et hop, retour vite-fait au 16ème (étage). Dans mon village, la gente canine se libère en toute tranquillité et sans pudeur au détour d'un champ de cannes et face à l'océan, tout comme moi.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES