• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

La flambée des dépassements d'honoraires

Publié par le

Un récent recueil d’indicateurs régionaux réalisé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a mis en évidence ces régions de l’Hexagone où les dépassements d’honoraires sont les plus nombreux. Résultat des courses ? Ile-de-France, Rhône-Alpes et Alsace se retrouvent sur le podium. Tour d’horizon.

Généralistes et spécialistes

Direction de l’administration centrale des ministères sanitaires et sociaux, la Drees révèle que les régions où les professionnels de santé pratiquent davantage de dépassements d’honoraires sont l’Ile-de-France, la région Rhône-Alpes et l’Alsace.

Limité à la France métropolitaine, ce constat concerne tout aussi bien les médecins généralistes que les spécialistes qui, en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Alsace, réalisent donc le dépassement moyen le plus important.

Pourquoi ces régions ?

Au-delà de cet état des lieux, l’étude de la Drees signale que ces trois régions françaises affichent aussi les plus fortes densités de praticiens, notamment de spécialistes. A l’inverse, le Limousin et la Bretagne figurent parmi les régions où l’on trouve assez peu de spécialistes et où les dépassements d’honoraires sont moins nombreux et moins excessifs.

Autre caractéristique de l’Ile-de-France, de la région Rhône-Alpes et de l’Alsace : ces trois régions arrivent en tête si l’on s’intéresse cette fois au revenu fiscal médian par unité de consommation, soit 22 243 euros en Ile-de-France, 20 603 euros en Alsace et enfin 20 062 euros en Rhône-Alpes.

Quelle conclusion faut-il en tirer ? Les médecins, et en particulier les spécialistes, s’installent en priorité dans les régions françaises où ils peuvent plus aisément pratiquer des dépassements d’honoraires. Pourtant, ce sont dans les régions les moins riches de l’Hexagone où se trouvent généralement les populations dont l’état de santé est le plus « fragile ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES