Les perles de l'assurance

La loi de la route la plus forte

Publié par le , Mis à jour le 19/12/2017 à 15:52

Je vous écris comme suite à votre lettre où vous me dites que je suis responsable pour la priorité, mais je connais la loi. Quand il y a un croisement entre deux routes dont l'une ne traverse pas l'autre, celle qui est la plus petite doit s'arrêter la première. Donc il n'y a pas de priorité qui tienne. C'est la loi qui est la plus forte. Vous seriez bien aimable de réviser vos conclusions pour me remettre dans mon bon droit, dont du reste, je ne suis pas sorti.

Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES