• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

La tempête va coûter cher aux assureurs

Publié par le , Mis à jour le 11/07/2016 à 17:23

La mobilisation des assureurs a été exemplaire suite à la tempête qui a balayé le sud-ouest il y a 2 semaines. Tirant les leçons de la tempête de 1999, ils ont en effet mis en place un certain nombre de mesures facilitant les procédures d'indemnisations et de réparations chez leurs assurés.

Le délai de déclaration des sinistres a ainsi été allongé jusqu'au 28 février. Ils ont aussi réévalué le montant minimum au dessus duquel les assurés doivent faire venir un expert.

Ainsi, si le dommage est inférieur à 2.000 euros pour un particulier, et à 3.000 euros pour une entreprise, l'assureur ne demandera pas à l'expert de passer. Il considérera que la déclaration de sinistre est suffisante.


Dernièrement, ils se sont engagés à rembourser dans un délai de trois mois les dommages ne nécessitant pas d'expertise, soit plus de 80% des dossiers. Enfin, la plupart des assureurs ont décidé de ne pas appliquer de franchises aux sinistres liés à la tempête.

L'addition à payer par les assureurs s'élèverait ainsi entre 1 et 1,4 milliard d'euros (2 fois plus que le chiffre prévu initialement) afin de répondre aux demandes de quelques 500 000 sinistrés.

Cette addition sera payée par les assureurs et les réassureurs, bien sûr, mais peut être aussi par les assurés, avec une augmentation future des primes d'assurance. Affaire à suivre… Dans tous les cas, c'est avec Assurland que vous trouverez l'assureur le plus adapté à vos besoins !

Autres articles du site sur un thème similaire :

- Dossier Spécial Tempête

- MMA, MAAF, GMF toujours solidaires de leurs assurés

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES