Les Newsletters Assurland

Le carburant va (encore) augmenter

Publié par le
5689 vues 20 réactions Note

Le prix à la pompe va encore augmenter

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes et autres usagers de la route : les tarifs du carburant augmentent à nouveau en ce début d’année 2019, selon AutoPlus. Il s’agit une croissance à 2 chiffres puisque le journal automobile évoque une hausse de + de 13 % sur les 3 première semaines de janvier.

Vous allez payer plus cher votre carburant

Pour la 2e semaine consécutive, le gazole a augmenté (relevés du 18 janvier), et le super pour la 4e semaine.  Ces hausses font repasser le diesel au-dessus de 1,40 euros le litre.

Côté essence, les hausses sont plus modérées, mais plus constantes puisque c’est la 4e semaine de hausse consécutive menant ainsi l’E10, le Sans Plomb 95 et 98 au-dessus de la barre des 1,40 euros (respectivement 1,405 ; 1,432 et 1,488 euros), au 21 janvier.

Et les automobilistes ne sont pas au bout de leur peine puisque la tendance haussière devrait se poursuivre.

A quoi est-ce dû ? Essentiellement à la remontée du cours du Brent, à 55 euros le baril, soit une hausse de 13 % en 3 semaines.

Comment se compose le prix du carburant ?

Alors que les tarifs du carburant étaient le point de départ du soulèvement des Gilets Jaunes, ces nouvelles hausses importantes de ce début d’année sont un recul pour les automobilistes qui devront mettre la main à la poche.

Mais si les tarifs augmentent à qui la faute ? De quoi se compose le prix du carburant ?

4 éléments principaux déterminent le coût du carburant :

  • Le coût du raffinage :

- 5,5 % du coût du diesel à la pompe

- 4,5 % du coût de l’essence à la pompe

Ce coût englobe la demande, les coûts des infrastructures, la composition technique de certains carburant ainsi que le prix du transport.

  • La marge des revendeurs

- 7,2 % pour l’essence

- 7,6 % pour le diesel

Ce coût englobe les stratégies commerciales des distributeurs.

  • Le coût de la matière première : le pétrole brut

- De 26 à 28 %

Ce coût englobe l’extraction, les spéculations des marchés boursiers, la qualité de la matière première brute, les impôts de l’Etat hôte et la marge du producteur de pétrole. Il s’agit en fait du coût du baril, dont les fluctuations tarifaires sont influencées par l’offre et la demande, la situation géopolitique du pays vendeur de pétrole, l’évolution des réserves ainsi que la parité dollar / euro pour la zone euro.

  • Les taxes

- 58 à 62 %

Cette part importante du cout du carburant est composé de deux taxes principales :

- la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétique (TICPE) : cette taxe est variable, dépendant chaque année du budget de l’Etat, des collectivités locales, des transports et de la transition énergétique

- la taxe à valeur ajoutée (TVA) : à hauteur de 20 %

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
20 RÉACTIONS
cedric 30/01/2019 à 14:17
Moi se qu'il me rend fou c'est ca! Les taxes - 58 à 62 % Tout est dit
Bernard 29/01/2019 à 22:19
Les taxes ne représentent pas 60 , car le coût des taxes n’est pas sur le prix ttc mais sur le prix ht ,car pour aller de 0,40 à 1,60 , il faut multiplier par quatre, donc il y a 300% de taxes en plus que le prix de revient , on se fout de qui !!! En plus de tout ça, il y a la tva qui s’applique aussi sur les taxes La voiture, la poule aux œufs d’or pour l’état, la faillite pour nous
Polo 29/01/2019 à 18:53
Au bas mot, 60% de taxes récoltées par l'état....Pas loin d'1 euro/ litre....Au secours le fouttage de gueule .Allez mes p'tits poulets (gilets) jaunes! Remeuleu-meuleu, branle-bas de combat!👏👏👏
david marsh 29/01/2019 à 18:40
secondaire en France, souvent chez vous. Vous, commes nous ici en Bretagne, nous sommes en train a voir la hausse de la coute de vie sans cesse. Plutot c'est taxe, mais c'est sur tout choses. Les grandes affaires ne regle que peu dans notre pays, c'est envoye a l'etranger pour le moins de taxe. Nous avons besoin a regler pour tout. Les voitures recentes ne faire que peut dans la pollution globale, mais c'est plus grave pour les grandes villes. Il n'y a pas qu'un des problemes. La vie viens plus en plus controlle et les gilets jaunes a debuter a faire l'equilibre, mais c'est que le debut de l'avenir pour tous.
Mbwa Kali Sana 29/01/2019 à 18:30
Tout est bon pour taxer :l'air du temps la pluie ,bientôt il faudra payer pour aller uriner. Quand j'étais jeune ,après la guerre ,il y a avait des urinals publics gratuits :ils ont étés supprimés ,mais on n'a jamais vu un gouvernement supprimer des taxes .Lisez "UNE HISTOIRE POPULAIRE DE LA FRANCE" de Gérard NOIRIEL .Depuis JEANNE D'ARC et la GUERRE DE CENT ANS ,les DOMINANTS ("Les Chefs ",Rois ,Empereurs , les Républiques numéros 1,2,3,4 Républiques ) taxent de plus en plus les "DOMINES " (Nous ,les serfs ,ouvriers ,paysans , pauvre peuple).Il en résulte régulièrement révoltes ,jacqueries et révolutions ,avec des morts à la clef .Nous sommes aujourd'hui partis pour une nouvelle Révolution qui risque d'être sanglante :EMMANUELMACRON sera t il un nouveau LOUIS SEIZE ? LOUIS SEIZE avait lui aussi commencé avec les "CAHIERS DES DOLEANCES " et avait fini sur l échafaud !
jordan 29/01/2019 à 18:12
eh bien ce n'est pas demain la veille que le mouvement des gilets jaunes va s’arrêter et je peux dire que je reste solidaire à leur mouvement car le grand responsable de cet état de fait, c'est notre jeune président.... il n'y a plus qu'à baisser les taxes pour régulariser.... après tout, depuis que l'état s'en met plein les fouilles entre le carburant et la répression routière......Il peut bien le faire..
fleur 76 29/01/2019 à 17:20
Nous avons voté pour Mr. Macron car nous n'avions pas le choix, à quand l'honnêteté sur le prix du carburant. lorsque celui-ci a baissé nous n'avons vu la différence que peu de temps aux pompes, avec un certain délai qui tardait, voilà il augmente à la base mais aussitôt également aux pompes. Nous sommes toujours les perdants alors que des sportifs ont un salaire énorme grâce aux supporters qui eux, ont du mal à gagner leur vie.... la légalité.....!
SON 29/01/2019 à 13:40
60% de taxes sur un produit de 1ère nécessité ça reste excessif.
jabolone 29/01/2019 à 13:37
macron fais bien ce qu il veut il prend vraiment tous les automobilistes pour des imbeciles pour "calmer" un peu les G J il baisse ou supprime les taxes sur les carburants puis peu é peu il augmente ces taxes a ne plus en finir ce brave president prend les francais pour des cons
remi fred 29/01/2019 à 12:30
L'état encore une fois mafia merde!
Afficher plus de commentaires

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES