• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Le livret A est-il encore intéressant ?

Publié par le , Mis à jour le 23/02/2015 à 10:07

Le 1er février dernier, le taux de rémunération du livret A s’est maintenu à 1 % alors que les préconisations allaient vers un taux encore moins important (0.75 %). Pourquoi les taux du livret A baissent-ils autant ? Avec une si faible rémunération, est-il encore intéressant de placer son argent sur ce livret ?

Epargne : pourquoi le livret A est-il si bas ?

Le taux de rémunération du livret A est déterminé par l’inflation, à laquelle est ajoutée un quart de point. La décision de changer le taux du livret A revient au gouverneur de la Banque de France, mais la décision finale revient au ministre des Finances. Le taux évolue deux fois dans l’année : début février et début juillet.

Si l’on avait suivi strictement le mode de calcul de ce taux début février, l’inflation étant nulle à la fin 2014, le taux appliqué aurait dû être 0.25 %. Or il a été maintenu à 1 %.

Le taux le plus bas de toute l’histoire du Livret A 

1 % en juillet 2014, 1 % en février 2015. C’est le taux le plus bas jamais enregistré par le livret A depuis sa création en 1818.

Pourtant le gouverneur de la Banque de France avait recommandé une baisse à 0,75 %, mais le gouvernement n’a pas suivi. Une décision jugée « irresponsable » par la Banque de France. Une baisse permettrait à la Banque de France d’offrir des prêts moins onéreux aux organismes d’HLM, notamment.

Ce taux au plus bas couplé à la menace d’une baisse encore plus importante n’inquiète pas plus la Caisse des dépôts qui rappelle que ces dernières baisse de taux ont provoqué certes une décollecte (plus de retraits que de dépôts sur le livret A en 2014) mais qui est moindre à côté des « 70 milliards engrangés par l'ensemble des réseaux ces dernières années ».

Un placement sûr mais moins intéressant

En tant qu’épargnant, on peut se demander si le livret A est encore suffisamment intéressant. C’est mécanique : lorsqu’un livret devient moins intéressant, les Français retirent leur argent et le placent sur d’autres supports plus rémunérateurs. Un récent sondage d’un comparateur d’assurance met en évidence que les Français sont conscients de pouvoir placer leur argent sur d’autres supports pour trouver une meilleure rentabilité.

L’assurance vie revient d’ailleurs assez souvent comme l’alternative la plus logique. Mais les conditions d’accès à son épargne légèrement contraignante en freinent encore plus d’un.

Le Plan épargne Logement (PEL) serait également cité parmi les alternatives privilégiées, malgré une baisse à 2 % de son taux.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES