• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Le point sur le plan anti-pollution

Publié par le , Mis à jour le 27/09/2017 à 16:13

Plan anti-pollution : quelles aides ?

Récemment dévoilé par Anne Hidalgo, le plan anti-pollution veut permettre aux Parisiens de respirer un air plus frais. Pour ce faire, il pose l’interdiction progressive de circulation dans les rues de la capitale pour les véhicules les moins respectueux de l’environnement, et ce, quelle que soit leur motorisation. Ces engins devraient avoir disparu de Paris d’ici à 2020. Explications.

Les véhicules concernés

Si les mesures de restriction de la circulation seront déployées et mises en œuvre progressivement dans la capitale, ce sont les engins les plus « vieux » et les plus polluants qui seront les premiers visés par ce plan anti-pollution.

Ainsi, dès le 1er juillet 2015, les bus, cars et poids lourds antérieurs au 1er octobre 2001 ne pourront plus circuler dans les rues de Paris entre 8h et 20h.

Un an plus tard, le 1er juillet 2016, la mesure sera étendue et concernera les camionnettes et véhicules antérieurs à 1997 ainsi que les deux-roues motorisés antérieurs au 31 mai 2000.

Enfin, entre 2017 et 2020, ce sera au tour des véhicules antérieurs à 2010 de faire l’objet d’une interdiction progressive.

Les contrôles réalisés

Pour garantir le respect de ce plan anti-pollution, la mairie de Paris a annoncé que tout contrevenant sera passible d’une amende de 35 euros et le véhicule de l’intéressé pourra même être immobilisé.

Les forces de l’ordre en charge de la circulation procèderont à des contrôles routiers. Et, à partir de l’année prochaine, elles pourront peut-être utiliser le dispositif d’identification des véhicules qui s'accompagne de vignettes de couleur.

La zone géographique

D’un point de vue strictement géographique, il est encore trop tôt pour connaître précisément l’étendue géographique du plan anti-pollution présenté par la mairie de Paris.

En effet, des discussions ont actuellement lieu entre la Ville et l’Etat pour arrêter le périmètre concerné par ces différentes mesures d’interdiction.

A noter que la mairie propose que son plan concerne la capitale, à l’exception de ses bois et du périphérique, avant d’être ultérieurement étendu au Grand Paris.

Des aides dévoilées

Pour accompagner les Parisiens, le plan anti-pollution apparaît riche de nombreuses aides qui intéresseront notamment les particuliers.

Ainsi, la mairie de Paris a évoqué une aide pour l’achat d’un deux-roues électrique correspondant à 33 % de la facture dans la limite de 400 euros, le remboursement des Pass Navigo et autres abonnements Velib’et Autolib’ à qui vendra son véhicule polluant ou encore un abonnement Autolib’ offert aux jeunes qui viennent d’obtenir leur permis de conduire.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES