Le téléphone s'invite au volant - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Le téléphone s'invite au volant

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Le téléphone s'invite au volant

|
Note :
Consultations : 2074
Commentaires : 1
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Comment les Français se conduisent-ils au volant ? Réalisé par TNS Sofres, le Baromètre Axa Prévention sur le comportement des Français au volant évoque une amélioration des comportements liés à la vitesse et à l’alcool. Mais, il signale aussi la progression de nouveaux comportements à risques qui concernent notamment l’usage du téléphone portable. Coup de projecteur.

Des comportements qui évoluent

Au cours des dernières années, les efforts pour réduire la mortalité routière ont porté leurs fruits puisqu’elle a quasiment été divisée par deux.

Malgré tout, certains comportements à risques demeurent et ont même évolué au cours des dernières années comme en témoigne le Baromètre Axa Prévention sur le comportement des Français au volant lancé en 2004.

Ainsi, alors qu’il y a dix ans, « seulement »18 % des automobilistes avouaient utiliser leur téléphone au volant, ils sont aujourd’hui 34 % à adopter un tel comportement et 42 % confessent se passer de kit mains-libres.

Les jeunes, premiers concernés

L’utilisation du téléphone au volant concerne surtout les jeunes conducteurs entre 18 et 25 ans : 57 % d’entre eux déclarent consulter ou envoyer des messages via leur téléphone pendant la conduite. Un comportement qui ne concerne que 21 % de l’ensemble des automobilistes sollicités pour les besoins de cette enquête.

Vitesse excessive et alcool

Sécurité routière : moins d'alcool, plus de téléphone au volantA côté de ces chiffres préoccupants, le Baromètre Axa Prévention témoigne des progrès réalisés :

  • la vitesse excessive : en 2004, 3 conducteurs sur 10 déclaraient dépasser les 170 km/h sur autoroute contre 2 automobilistes sur 10 aujourd’hui,
  • l’alcool : le nombre des conducteurs qui avouent conduire après avoir bu 4 à 5 verres d’alcool a été divisé par deux.

Sur les routes de France, il ne faut pas seulement avoir une conduite irréprochable. Il faut veiller aussi à posséder une bonne assurance auto. Il s’agit effectivement d’une obligation légale qui, si elle n’est pas respectée, risque de coûter très cher au contrevenant.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Plutôt que limiter le vitesse à 80km/h sur route départementale, commençons enfin la chasse au téléphone au volant et aux oublis de clignotants. Les chiffres de la mortalité en seront certainement gagnants!
S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS