Les assurances et assistances des vacances - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Les assurances et assistances des vacances

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Les assurances et assistances des vacances

|
Consultations : 2398
Commentaires : 0
L'assurance et l'assistance lors d'un voyage
L’heure des vacances a enfin sonné chez les Jassurmalin ! Cette année, les grands ne les accompagnent pas, Sophie et David partiront seulement avec les deux petits, Benoît et Olivier.

Mais pas question de partir stressés, alors pour s’assurer de véritables vacances tranquilles, David et Sophie ont tout prévu : ils ont souscrits une assurance complète assortie d’une assistance pour parer à tout problème éventuel (vol, problème de santé, accident).

Distinction assurance et assistance


« Moi je ne peux pas me passer d’une assurance voyage et d’une assistance, sinon je n’ai pas l’esprit léger en vacances », explique Sophie à son mari.

« C’est sûr, souscrire les deux, c’est l’assurance d’être couvert pour tout type de désagrément », répond David.

En effet, si l’assurance et l’assistance sont complémentaires, ces deux solutions ont un rôle un peu différent.

   • L’assurance indemnise, selon les garanties souscrites
   • L’assistance vient en aide à un assuré, sans intervenir dans la réparation d’un préjudice.

Dans le cadre de vacances, les deux peuvent être utiles. D’autant plus que les compagnies d’assurances ont créé des contrats spécifiques pour les vacanciers.

Diverses assurances pour assurer en vacances !


Plusieurs garanties et assurances sont accessibles aux vacanciers :

   • L’assurance qui couvre l’annulation du voyage : pour X ou Y raisons, il est possible que les vacanciers aient à annuler leur voyage, plus ou moins à la dernière minute. Pourtant, annuler un voyage a souvent des conséquences financières, concrétisées par une retenue plus ou moins importante de certains frais. 

C’est justement ce coût qui est pris en charge par l’assurance annulation. Toutefois attention, seuls les motifs d’annulation imprévisibles pour l'assuré et prévus au contrat sont valables. Ces derniers sont le plus souvent liés à la santé (décès, maladie grave, grossesse, contre-indication particulière, etc.) ou à une situation professionnelle particulière (mutation, licenciement, embauche, etc.).

Les cartes bancaires de prestige proposent souvent ce type d’assurance dans leurs services, il faut alors payer une partie ou la totalité du voyage avec cette carte. Inutile alors de souscrire un tel contrat.

   • L’assurance qui couvre les accidents et les maladies lors du voyage. Souvent sans le savoir, les assurés sont pris en charge à travers leurs différentes assurances déjà souscrites (assurance santé, assurance logement, GAV, assurance décès, etc. 

   • L’assurance contre la perte, la destruction ou le vol des bagages souscrite dans le cadre du voyage ou à travers la garantie villégiature de l’assurance habitation.

Zoom sur les différents types d’assistance


« On sait jamais, on peut être bloqué au milieu de nulle part, alors l’assistance c’est la sécurité ! Surtout avec des enfants à charge », se dit Sophie.

Prévoyants, les Jassurmalin pensent au pire pour l’éviter ! Ils ont ainsi opté pour une formule d’assistance qui les couvrira en cas d’une panne de véhicule (souvent compris dans l’assurance auto) ou d’une blessure grave.

Encore une fois, l’assistance est souvent spécifique à une prestation et non globale. Ces contrats viennent en aident soit aux personnes en cas de maladie ou d’accident mais peuvent également s’occuper d’un véhicule en panne ou accidenté. 

L’assistance se charge ainsi de régler les divers frais de transport ou de rapatriement des personnes assurées et souvent de leurs accompagnants, des frais de remorquage pour les véhicules, etc.

D’autres garanties existent dans le cadre de l’assistance afin de couvrir toutes les situations : règlement des frais de séjour à l’hôtel en cas d’hospitalisation, frais de recherches par les professionnels, avance d’argent en cas de perte des moyen de paiement, l’assistance juridique hors de la France.

« Bon ok ça rajoute une petite somme sur le prix du voyage mais c’est le prix de la tranquillité ! », conclut Sophie

« Oui, et puis de toutes façons c’est moi qui paie », termine en plaisantant David !

(source : ffsa)
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !