Les Newsletters Assurland

Les Français, de plus en plus nombreux à ne pas avoir de mutuelle

Publié par le
1653 vues 5 réactions Note

Les Français sans assurance santé doivent payer plus pour leur santé

Il s’agit d’un recul dans la sécurité sanitaire des Français. Une étude de la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM) indique qu’un Français sur 10 n’aurait pas de complémentaire santé.

+ 4 % de Français non couverts par une complémentaire santé en 5 ans

Il y a 5 ans, la proportion de Français sans couverture de santé (mutuelle ou assurance santé) était de 10 %, contre 10 % en 2018, apprend-on dans le baromètre de la FNIM.

Les jeunes et les étudiants seraient d’ailleurs particulièrement concernés :

  • Chez les 18 / 24 ans, le taux de Français couverts par une mutuelle passe de 75 % en 2017 à 66 % en 2018.
  • Chez les étudiants, c’est encore pire avec un taux passant de 85 à 69 % pour la même période.

La baisse du taux de couverture en mutuelle santé touche également les revenus les plus modestes. Les Français déclarant un revenu inférieur à 20K annuel seraient 20 % à ne pas être couverts en 2018 (16 % en 2017).

Une tendance qui pourrait à l’avenir s’accentuer, car 7 % des Français se disent prêts à se passer d’une complémentaire santé.

Enfin, concernant le prix des assurance santé partage les Français :

  • Près de 60 % l’estiment au juste prix
  • 39 % jugent le prix de leur assurance santé excessif
  • 4 % le considèrent faible.

Une satisfaction des tarifs de mutuelle renforcée par les choix réalisés par les bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS) qui malgré les difficultés financières optent le plus souvent pour les contrats les plus couvrants (et par conséquent les plus chers).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
5 RÉACTIONS
Les complémentaires santés sont taxées à plus de 14%. Les frais de gestion de ces organismes sont de 20%. Résultat : plus d’un tiers des cotisations ne sont pas redistribuées. Voilà la raison pour laquelle il ne faut pas prendre de complémentaire santé et se la financer soi-même par son épargne. CQFD!....
Les prix de mutuelles se négocient (par l'entreprise et le CE) tant que vous êtes en entreprise, de plus l'entreprise peut en prendre 50% en charge. TOUT change lorsque vous prenez votre retraite: revenus diminués d'environ 1/4 puis sabrés par la CSG même en dessous de 1000€ brut, certains retraités ont a peine de quoi vivre, de plus les mutuelles sont encore plus cher quand on vieilli, perso: une mutuelle à env 900€ par an = 60€ d'augmentaion par an et encore après devis divers (bonjour les marges).. Il ne faut pas s'étonner que les petits revenus et retraités ne puissent plus se soigner et donc payer une mutuelle. C'est inadmissible quand les dirigeants du pays tape dans les caisse de la sécu (nos cotisations) pour soigner des personnes qui elles n'ont JAMAIS COTISE. Ceux qui ont cotisés toute leur vie crèvent!
Bonjour, les mutuelles de Santé c'est tromper les gens !!!, on ne vous explique jamais le fonctionnement , pour les remboursements on invoque suivant votre contrat, les dépassements d'honoraires ne sont jamais pris en compte, j'avais une mutuelle complémentaire 1800€ par an, j'ai comptabilisé tous les remboursements 335,52€ annuel, j'ai donc perdu 1500€, je l'ai résilié et tous les mois je vais placer 160€ pour faire ma propre Mutuelle Privé, la sécu rembourse 70% de toute façon on ne se fait pas opéré tous les ans, donc sur deux ans j'épargnerai 3200€ !!!!!!!!.
étant a la retraite avec une pension de 650 euros je ne peux pas me payer une comportementale
après de nombreuses années passées à me faire escroquer, j'ai réalisé que payant plus de 1500€ par an je n'étais en fait, remboursé que de quelques centaines d'€ dans la même année, j'ai mis fin à cette escroquerie bien relayée par la trouille que l'on instille savamment au bon peuple, et ne m'en porte pas plus mal - en tout cas - financièrement .

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES