• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Les voitures-radars aux mains de sociétés privées ?

Publié par le
6 réactions Note

Il y a peut-etre un radar embarqué dans cette voiture banalisée privée

Afin d’affecter les forces de l’ordre à leurs missions prioritaires, le gouvernement souhaite mettre aux mains de sociétés privées la charge de conduire les voitures radars, non les contrôles eux-mêmes. Un projet qui inquiète les experts de la sécurité routière qui craignent un abus financier.

Voitures-radars privées : le pour, le contre

Du point de vue des experts comme Pierre Chasseray, Délégué général de l'Association 40 Millions d'Automobilistes qui a parlé au micro de RMC, la crainte d’externaliser le contrôle de vitesse concerne surtout la question financière. En effet, ces sociétés seraient susceptibles de faire du zèle pour le seul appât du gain. Avec ces sociétés privées, « personne ne pourra plus nous dire que les radars sont là pour notre sécurité » explique-t-il, « ils sont aux mains des sociétés privées, donc ils sont là pour l'argent ».

Côté gouvernement, l’argument est davantage orienté « organisationnel ». L’idée est d’affecter les gendarmes et policiers sur des missions prioritaires. C’est pourquoi confier la partie « matérielle » des contrôles de vitesse à des sociétés privées est pertinent. Mais le gouvernement précise bien que la verbalisation restera la mission des forces de l’ordre et non de ces sociétés privées qui n’auront aucune visibilité sur les voitures contrôlées.

Et pour finir de convaincre les plus réticents, ces entreprises externes seront rémunérées au forfait et non aux quotas de PV.

Le principe de voiture-radar consiste à embarquer un radar dans une voiture banalisée. Totalement invisible aux yeux des usagers de la route, ce type de radar évite la « triche » possible avec les radars fixes par exemple. Les automobilistes « flashés » le sont en flagrant-délit.

Mais des voitures qui rouleront plus longtemps…

Ce qui implique statistiquement plus de voitures flashées. Selon le ministre de l’Intérieur, la France possède actuellement 383 voitures-radars, dont le coût unitaire s’élève à 70 000 euros. Ces voitures ne roulent pour l’instant qu’un peu plus d’une heure par jour, mais avec les sociétés privées elles pourraient servir 8 heures par jour.

Un dispositif qui pourrait amener à créer un millier d’emplois de chauffeurs, selon la Délégation à la sécurité et à la circulation routière.

Et c’est la Normandie qui expérimente pour la première fois ce nouveau dispositif depuis le 1er septembre dernier. Pour la présidente de la Ligue contre la violence routière, une association de sécurité routière, ce système permettra d’augmenter les contrôles sans toucher au nombre d’effectifs des forces de l’ordre, tout en conservant un aspect dissuasif pour les automobilistes susceptibles de faire des excès de vitesse.

D’autres méthodes pour la sécurité routière

Malgré la hausse du nombre de radars en France, la mortalité routière ne cesse d’augmenter depuis 3 ans. Pour les associations, il ne fait aucun doute que la priorité doit aller aux contrôles d’alcoolémie, de stupéfiant et d’usage des Smartphone au volant. Concernant la vitesse, les associations d’usagers réclament la modulation des limitations de vitesse selon la densité de la circulation ou des conditions météorologiques.

Et puisque la répression ne semble pas avoir de résultats probants sur la mortalité routière, ces mêmes associations réclament davantage de formations ou de stages dans des conditions réelles : au freinage d'urgence, au respect des distances de sécurité, etc.

Source : Challenges

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
6 RÉACTIONS
On a plus qu'à trouver une application qui sert à les capter
C'est une bonne chose , ceux qui respectent les limitations de vitesses aux abords des radars et qui fonce pédale au plancher ensuite ont du soucis à se faire, le matin il faut voir ces fous du volant qui vous double même sur une ligne continue pour gagner 2 petites minutes, ou vous font des appels de phares parce que vous respectez les limitations de vitesse, il faut toucher leur porte feuilles pour qu'ils comprennent ces chauffards !!!.
C'est lamentable d'être espionné de cette façon..........C'est ça "LA LIBERTE FRANCAISE" ???????? Ha elle est belle notre France . Bientôt nous devrons demander la permission pour uriner ou pour faire l'amour à notre femme.Même dans notre lit nous risquerons des amendes ???? Tout ça pour faire de l'argent pour entretenir les migrants pour que les gens du gouvernement puissent voyager se promener faire des repas hors de prix et surtout s'en mettre plein les poches alors que nous après plus de 45 ans de travail on reçoit moins de 8oo euros par mois. On se demande ce que cherche le gouvernement... 1968 n'a pas été suffisant..ils veulent quoi???
Les gens qui roulent à 180km/h sur l'autoroute ou qui conduisent bourré et qui tuent une famille entiere,c'est à cause d'eux tout ces contrôles et ces radars. Je suis pratiquement tout les jours sur les routes de part mon metier,et honnetement 60 a 70% des gens font n'importe quoi sur la route. Un qui a 2 telephones à la main Un qui lis son journal Une qui se maquille Un qui mange Et c'est de pire en pire. Malheureusement il faut ce procedé pour calmé certains trou du Q qui se prennent pour les meilleurs chauffeurs du monde.
Je trouve que la depense de 70000 euros pour ne faire circuler CES vehicles radar qu'une heure par jour est simplement honteux alors que SI c'est le prive qui s'en charge,leurs salaries vont travailler huit heures par jour ????
parfaitement d'accord avec papouney 12, oui c'est ceux qui respectent le code de la route qui ce font épinglé pour un petit dépassement involontaire, car maintenant il faut passer plus de temps à regarder son compteur que la route avec des voitures de plus en plus rapide, Seul certains prévilègiés semblent encore et toujours bénéficier de mansuétude, sinon il y a longtemps qu'ils n'auraient plus de permis (je suis en permanence doublé par ses chauffards autorisés ?).

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES