La famille Jassurmalin

Location : qu'en est-il de l'assurance auto ?

Publié par Stéphanie Robert le 09/05/2012 à 13:33 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00
1489 vues 1 réaction Note
David et Sophie Jassurmalin se sont offert une petite semaine de vacances tous les deux, sans les enfants. Leur choix s’est porté sur le Portugal et son climat agréable. Après mûre réflexion, ils ont décidé de ne pas prendre leur voiture pour descendre jusque sur leur lieu de villégiature : trop long et trop fatiguant. 
Ils prendront donc l’avion et utiliseront une voiture de location sur place. Pour se faciliter les choses, David décide de réserver le véhicule de location sur Internet, et bien sûr, le site lui propose une formule d’assurance
Mais David Jassurmalin n’est pas homme à se laisser convaincre facilement par des offres prétendument alléchantes, d’autant plus que question assurance il s’y connaît !

Faut-il se contenter de l’offre d’assurance du loueur ?

Si le prix de la location inclut souvent une assurance auto, il convient de bien regarder les garanties proposées. Souvent faibles, ces garanties ne couvrent pas tous les risques. Il s’agit de la garantie minimum, la Responsabilité Civile, signalée par le sigle TI. Cette garantie couvre seulement les dommages causés à des tiers.
 
En cas d’accident avec ce type de couverture, le montant de la franchise (souvent élevé) est à la charge du locataire.
C’est pourquoi il est judicieux de se tourner vers des garanties complémentaires qui couvriront plus de risques. Ce type de souscription supplémentaire a certes un coût, mais assure mieux en cas de pépin ! Les tarifs tiennent compte du modèle de véhicule de location choisi (les voitures les plus grosses et les plus puissantes seront souvent soumises à des garanties plus coûteuses) et des risques couverts par les garanties.

Quelles sont les garanties complémentaires ?

Dans le cadre de location de véhicule pour les vacances, les termes employés pour désigner les garanties correspondent à un langage international.
CDW pour Collision Damage Waiver est ainsi l’équivalent de la garantie dommages matériels, il faut prévoir une franchise dont le montant est mentionné au contrat. TP (Theft Protection), TW (Theft Waiver) et TPC (Theft Protection Collision) sont les équivalents de la garantie contre le vol et enfin l’assurance TPAI qui correspond à l’assurance dommage conducteur.

Assurance voiture : attention aux limites !

Comme pour tout contrat d’assurance, l’assuré devra bien lire son contrat notamment pour bien cerner les exclusions de garanties. Car même avec des garanties complémentaires, les vacanciers ne seront pas couverts pour tous les risques. 
Ces exclusions correspondent plus ou moins aux mêmes exclusions que dans les contrats d’assurance automobile les plus complets en France : la conduite en état d’ébriété, les objets personnels laissés dans le véhicule, les erreurs de carburant, la perte de clefs ne sont pas couverts par les assurances
La liste complète des exclusions est accessible dans les clauses du contrat. 

Attention à ne pas souscrire une double garantie

Les personnes qui se servent d’une carte bancaires de prestige (type Visa Premier, American Express ou Gold par exemple) peuvent bénéficier des garanties incluses dans les services de la carte.  
Par exemple, ces cartes permettent de bénéficier du remboursement complet de la franchise. Idem en cas d’accident. 
Il faut en revanche exclusivement payer la location avec cette carte pour bénéficier de l’assurance incluse. 
« Heureusement qu’on a une carte bancaire de prestige, ça évitera des dépenses supplémentaires ! », souligne David Jassurmalin.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
GIBOIN PIERRE 24/05/2022 à 16:42
Votre paragraphe sur les garanties offertes par la carte type Visa premier laisse à penser que le locataire bénéficie d'une couverture complète, avec remboursement de la franchise. Or, pour bénéficier du remboursement de la franchise, vous ne devez pas contracter d'assurance directement auprès du loueur(CDW pour couverture accidents du véhicule loué, TP pour couverture vol du véhicule loué). Sinon, vous avez double contrat d'assurance : celui du loueur et celui de Visa premier). Et dans ce cas, Visa ne rembourse pas la franchise. Mais ATTENTION : si vous ne souscrivez pas aux assurances CDW et TP du loueur, Visa premier vous remboursera les frais occasionnés dans la limite de la franchise et seulement dans la limite de la franchise. Ce qui veut dire que les frais occasionnés au delà du montant de cette franchise seront totalement à la charge du locataire. En cas de vol ou de dégats conséquents sur le véhicule loué, la note peut etre très salée.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES