Les Newsletters Assurland

Mal de dos : l'arrêt maladie longue durée n'est pas une solution

Publié par le

Le mal de dos est un fléau pour l'Assurance Maladie

La lombalgie, terme médical désignant des douleurs au bas du dos, près des vertèbres lombaires, est l’une des formes de mal de dos les plus courantes. L’Assurance Maladie se penche sur la sensibilisation à la lombalgie des entreprises. Et pour cause, le lumbago serait responsable de 165 000 accidents du travail en 2015.

Les Français de plus en plus touchés par le mal de dos

Selon la branche Risques professionnels de l’Assurance Maladie, le nombre d’accidents du travail diminuerait, mais pas le nombre de lombalgies. La part de ce que l’on nomme vulgairement « lumbago » dans les arrêts maladie aurait même fortement augmenté, passant de 13 % en 2005 à 20 % en 2017. La lombalgie serait d’ailleurs responsable de 30 % des arrêts de travail de plus de 6 mois.

Tout ceci a naturellement un coût de plus d’1 milliard d’euros en 2017 et pas moins de 12 millions de journées de travail perdues.

5 secteurs professionnels sont particulièrement touchés par ce phénomène, représentant ainsi plis de la moitié du coût total de la lombalgie pour la branche Risques professionnels de l'Assurance maladie :

  • l'aide et les soins à la personnes
  • le transport et la logistique
  • le commerce
  • la gestion des déchets
  • le bâtiment

Plus de prévention contre le mal de dos en entreprise

L’Assurance Maladie appelle les entreprises à jouer un rôle dans la prévention du mal de dos de leurs salariés et à maintenir les personnes souffrant de lombalgie en emploi.

En effet, le repos du dos en cas de lombalgie ne serait pas salvateur mais au contraire entrainerait des raideurs conduisant à l’installation à plus long terme du mal de dos.

Contrairement aux idées reçues, la reprise précoce du travail après l’avis d’un médecin du travail est recommandée. Plutôt qu’un arrêt maladie longue durée, les professionnels préconisent des arrêts de travail courts, de 3 à 5 jours régulièrement réévalués.

L’Assurance Maladie propose plusieurs pistes à destination des entreprises pour la prévention du mal de dos des salariés :

  • Aménager les postes de travail
  • Réorganiser les temps de pauses et les roulements
  • Former les salariés concernés
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES