• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Mieux identifier les foyers de la maladie de Lyme

Publié par le
1 réaction Note

Maladie de Lyme : l'INRA lancera son projet participatif « Citilicks »

Premier institut de recherche agronomique du Vieux continent, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) va bientôt lancer un projet participatif d’une ampleur inédite. L’objectif ? Mieux identifier les foyers de tiques en France afin de mieux comprendre la maladie de Lyme. Explications.

Des atteintes qui peuvent être « très invalidantes »

Aujourd’hui, en France, les patients qui souffrent de la maladie de Lyme ne bénéficient pas toujours d’une prise en charge adaptée à leurs besoins ainsi qu’aux caractéristiques de leur pathologie.

En effet, cette maladie comme ses principaux symptômes sont largement méconnus par les professionnels de santé, et ce, alors même que 27 000 personnes sont touchées tous les ans…

Transmise à l'homme après morsure d'une tique infectée par la bactérie Borrelia, la maladie de Lyme se distingue visuellement par l’apparition à l’endroit de la morsure d’un cercle rouge qui peut teinter la peau, grossir ou se déplacer.

Au-delà de cet aspect visuel, la maladie de Lyme peut être à l’origine d’« atteintes cutanées, musculaires, neurologiques et articulaires » qui peuvent s’avérer « très invalidantes », selon l’INRA. Et, c’est pour mieux combattre cette pathologie que l’Institut lancera prochainement « Citilicks », son grand projet de sciences participatives, qui doit permettre d’obtenir un maximum d’informations. 

Ne jetez pas votre tique, envoyez-la !

Attendu cet été, ce projet prendra la forme d’une application pour smartphone et toute personne mordue par une tique et qui constatera l’apparition de rougeurs autour de la morsure pourra faire un signalement.

Les informations communiquées par le grand public seront intégrées à une base de données, ce qui permettra de proposer une cartographie des piqûres de tiques et des foyers de la maladie de Lyme en France.

Cette plateforme renfermera aussi des informations et conseils utiles en cas de morsure par une tique infectée.

Notez enfin que l’INRA s’intéresse à la collecte des tiques à l’origine de piqûres. Autrement dit, plutôt que de détruire ou de jeter l’insecte à la poubelle, pensez à l’envoyer à l’Institut en respectant quelques consignes, ce qui aidera à faire avancer la recherche.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
... suite à plusieurs morsures de tiques, je pense avoir contracté cette maladie, en ressentant les symptômes. Malgré les tests en laboratoire, qui se sont révélés négatifs, et un suivi médical, avec plusieurs injections je souffre de plus en plus de douleurs articulaires ainsi que musculaires, du genre crampes, dans plusieurs muscles des jambes et des bras, simultanément ....Celles-ci allant en s'aggravant au fil des ans....

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES