Moins de cambriolages = indemnités en baisse ? - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Moins de cambriolages = indemnités en baisse ?

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Moins de cambriolages = indemnités en baisse ?

|
Consultations : 1107
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

D’après les derniers chiffres dévoilés par l’Association française de l'assurance (AFA) qui réunit les sociétés membres de la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) et du Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (GEMA) ainsi que la Mutualité Française, une baisse du nombre des cambriolages dans l’Hexagone. Cela se traduit corrélativement par une baisse des indemnités versées au titre de l’assurance habitation. Explications.

Combien de cambriolages en 2014 ?

En 2013, l’on avait enregistré 383 000 cambriolages en France. Un an plus tard, ce sont « seulement » 354 000 cambriolages qui ont été recensés.

Par ricochet, cette baisse du nombre des cambriolages a entraîné une autre baisse : celle des indemnités versées en matière d’assurance habitation. Ainsi, les indemnités ont vu leur montant moyen passer de 1 356 euros l’année dernière contre 1 436 euros en 2013.

Tous les logements concernés

Président de la FFSA, Bernard Spitz rappelle que cela fait bien longtemps que l’on n’avait pas enregistré une telle baisse du nombre des cambriolages qui touche résidences principales mais aussi secondaires.

D’après lui, cette nouvelle tendance à la baisse s’explique par un meilleur équipement des foyers français qui n’hésitent plus désormais à se tourner vers les porte-blindées ou les dispositifs d’alarme.

354 000 cambriolages en 2014 dans l'HexagoneCôté chiffres, en assurance habitation, les indemnités versées ont représenté 5,2 milliards d’euros en 2014, soit une baisse de 3,7 %.

De la hausse malgré tout

Selon le dernier Indice du prix des assurances de particuliers (IPAP) dévoilé pour le mois de février 2015, l’assurance habitation a connu une hausse moyenne de 3,9 % à cause des « petits » sinistres et des catastrophes naturelles qui ont frappé l’Hexagone l’année dernière.

Moralité : pensez à la loi Hamon qui facilite la résiliation de votre assurance habitation !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS