Les Newsletters Assurland

Moto : assurance et achat sur Internet

Publié par le , Mis à jour le 19/06/2019 à 11:38

Si vous achetez votre 2-roues sur Internet, pensez à l'assurance moto

Aujourd’hui, il suffit de quelques clics pour acheter un deux-roues sur Internet. Toutefois, cela ne dispense pas de souscrire une bonne assurance moto. Il s’agit en effet d’une obligation légale qu’il faut respecter. A défaut, vous devrez seul assumer le coût du sinistre et affronter de lourdes sanctions.

Acheter une moto sur internet

Vous vous apprêtez à acheter une moto sur internet ? Voici les petits « trucs » que vous devez connaître afin de faire le meilleur choix :

  • Acheter une moto d’occasion

Pour acheter une moto d’occasion sur internet, vous disposez de 2 alternatives :

Acheter sa moto occasion auprès d’un professionnel

Passer par un professionnel de la moto apporte un certain nombre d’avantages :  le concessionnaire moto pourra vous conseiller au mieux sur l’achat de la moto, surtout s’il s’agit de l’achat d’un premier deux-roues ; il vous garantira la moto d’occasion.

L’intérêt c’est que les motos d’occasion vendues par un professionnel des deux-roues ont d’abord été contrôlées. De plus, au moment de l’achat de la moto d’occasion, vous pourrez avoir le choix entre plusieurs modèles, idéal pour ceux qui hésitent encore ! Les prix des motos d’occasion seront au plus juste, voire même compétitifs par rapport au marché. Côté démarches, il est possible – en plus de trouver la bonne moto – de bénéficier d’une reprise de l’ancienne moto, de financer l’achat de la moto, d’acheter des accessoires et équipements moto, protéger sa moto contre le vol, et éventuellement l’assurer.

Sur ce dernier point, nous vous conseillons plutôt de comparer les assurances moto en ligne afin d’avoir un aperçu des offres du marché.

Acheter sa moto d’occasion auprès d’un particulier

Dans ce cas, le mieux est d’avoir une certaine expérience dans la moto. En effet, l’achat d’une moto à un particulier est moins sécurisé, puisque le vendeur, qu’il soit honnête ou non peut moins bien s’y connaitre.

Toutefois, voici quelques points à vérifier facilement :

    • La moto vendue est-elle conforme à l’annonce au premier abord (modèle, année de la moto, kilométrage, etc.). Il faut savoir qu’une annonce engage le vendeur, professionnel comme particulier.
    • La moto est-elle reconditionnée ? La vente de moto reconditionnée est légale mais ne vous faites pas avoir sur le prix de la moto. Dans ce cas, vérifiez que les numéros d’identité soient bien les mêmes que ceux indiqués sur la carte de grise de la moto.
    • La moto a-t-elle des traces de chutes ? Pour vous en rendre compte, examinez la carrosserie de la moto à la lumière naturelle.
    • Les chromes sont-ils corrodés ? Et plus particulièrement les échappements, dont la corrosion externe peut avoir débuté aussi à l’intérieur.
    • Vérifiez les pneus : 1 mm c’est la profondeur minimale légale des sculptures des pneus moto.

 

  • Acheter une moto neuve

2 solutions s’offrent à vous pour l’achat d’une moto neuve :

- Passer par un concessionnaire qui se fait une marge sur la vente de la moto neuve et une autre marge sur l’ensemble des accessoires et équipements moto vendus avec.

- Passer par un mandataire permettrait de faire de plus grosses économies. En effet, ces derniers achètent les motos en lots afin de pouvoir les revendre moins cher ensuite.

Vente d’une moto : ce que le vendeur doit faire

Si vous avez choisi votre type de deux-roues, notez que le vendeur doit réaliser certaines démarches essentielles.

D’abord, l’immatriculation. Pour procéder au changement de propriétaire dans le cas d’un véhicule d’occasion, le vendeur doit réunir et communiquer l’ensemble des pièces justificatives de l’origine du véhicule. Il s’agit notamment de la facture d’achat.

Ensuite, il y a le livret d’entretien, la carte grise ainsi que l’acte de vente signé, ce dernier document servant à prouver le changement de propriétaire. Il ne faut pas oublier non plus le « certificat de non gage », document qui réunit l’attestation d'absence d'inscription de gage sur véhicule et l’attestation d'absence d'opposition au transfert de la carte grise. Cela vous permettra de savoir que le véhicule n'est ni gagé ni volé.

Achat moto : ce que l’acheteur doit faire

Une fois votre deux-roues acheté, vous devez formuler une demande d’immatriculation. Pour ce faire, vous pouvez solliciter soit un garagiste habilité, soit la préfecture du département de votre choix.

N’oubliez pas l’assurance moto

Idéalement, il faut commencer à réfléchir à l’assurance avant même d’acheter son deux-roues en ligne. Cela permet d’avoir une idée du coût et de la teneur des différentes offres proposées par les acteurs du secteur de l’assurance. Une initiative assez indispensable car les tarifs peuvent varier de façon très importante d’une formule à l’autre et d’un assureur à l’autre.

Mais, en quoi consiste la bonne offre d’assurance moto ? Tout dépend de vos besoins, de votre profil et des caractéristiques du deux-roues que vous souhaitez acheter. Par exemple, si vous comptez faire l’acquisition d’un véhicule d’occasion, l’assurance tous risques ne sera pas forcément la plus adaptée. En effet, cette formule riche de nombreuses garanties - et, par conséquent, plus coûteuse que les autres offres - est surtout pertinente pour les véhicules neufs.

Pour faire le bon choix d’assurance moto, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances. Cet outil vous permettra d’accéder gratuitement à de nombreuses offres pour dénicher celle qui vous offrira le meilleur rapport qualité-prix.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES