• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

On lui retire son permis de conduire seulement 3 semaines après l'avoir obtenu

Publié par le
1 réaction Note

Un jeune conducteur perd son permis 3 semaines après l'avoir obtenu !

Alors qu’il n’était qu’en permis probatoire, un jeune conducteur qui n’avait son permis que depuis 3 semaines, l’a perdu immédiatement. Il s’est en effet fait arrêté par les forces de l’ordre, pris en flagrant délit d’excès de vitesse.

Toulouse : retrait de permis immédiat pour un jeune conducteur

En pleine agglomération, un jeune conducteur, qui n’avait obtenu son permis de conduire que 3 semaines avant, roulait à 104 km/h alors que la vitesse autorisée n’était que de 50 km/h.

Les gendarmes l’ont arrêté et le jeune automobiliste imprudent n’a même pas pu leur présenter son permis de conduire définitif, qu’il n’avait pas encore reçu. Il n’a donc pu montrer que le certificat d’obtention de l’examen, le document temporaire avant de recevoir le papier rose.

Sans surprise, son permis de conduire probatoire lui a été immédiatement retiré par les forces de l’ordre. Mais pire, il sera convoqué devant le tribunal de police de Toulouse.

Il commence bien sa carrière d’automobiliste…

Jeunes permis : sanctions pour excès de vitesse

Pour rappel, les jeunes automobilistes (moins de 3 ans de permis) sont en possession d’un permis probatoire pour 3 ans (2 ans en cas de conduite accompagnée). Ces derniers doivent respecter des règles un peu différentes des automobilistes confirmés, notamment en matière de respect des vitesses.

Les limitations de vitesse pour les jeunes permis sont :

  • Autoroute : 110 km/h (VS 130 km/h pour un permis définitif)
  • Route à 2 chaussées séparées par 1 terre-plein central : 100 km/h (Vs 110 km/h)
  • Route : 80 km/h (Vs 90 km/h)
  • Agglomération: 50 km/h comme pour les permis définitifs

Les sanctions en fonction des excès de vitesse :

  • 30km/h ou plus :

- retrait de 3 points sur le permis

- amende

- Possibilité de passer un stage de récupération de points

  • 50km/h ou plus (lors de la première année du permis probatoire) :

- retrait de 6 points sur le permis, soit l’annulation du permis de conduire pour défaut de points

- réception de la lettre 48si, en recommandée, récapitulant la perte de points. Cette lettre rend officielle l’invalidation du permis de conduire

- impossibilité de passer un stage de récupération de points

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Je suis d'accord avec un excès de vitesse de cette importance et en plus en agglomération mais , il y a aussi l'absurdité que j'ai vécu personnellement, je résidais en BELGIQUE et j'ai eu deux PV le même jour pour UN km H de dépassement de la vitesse après décompte la vitesse autorisé était de 70 km H je pense avoir roulé à 80 km H maximun je ne suis pas un fou de la vitesse mais un peu de pédagogie serait mieux que de sanctionner à tout va, j'ai payé mes PV en bon citoyen 2x45euros, une alerte la première fois et la sanction la seconde fois serait plus approprié en BELGIQUE sur 40 ans 2 PV, c'est la preuve que je suis respectueux du code de la route!!!!!!!!!!!

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES