Comparez gratuitement les assurances auto

Pourquoi les Français ne veulent pas lâcher le diesel ?

01 juil. 2018 Stéphanie Robert 1719 vues

ASSURANCE AUTO Comparez gratuitement

Selon une récente étude du mandataire automobile AramisAuto, les Français seraient particulièrement attachés à leurs véhicules diesel. Et ce malgré les contraintes réglementaires… Explications.

Le diesel menacé, mais les Français toujours fidèles !

Alors que depuis le DieselGate le diesel n’a plus le vent en poupe, de nombreuses dispositions ont été prises par le gouvernement pour inciter les automobilistes à se tourner vers d’autres types de motorisation (essence, électrique, hybride). Entre restriction de circulation des véhicules diesel ou nouvelles taxes sur cette motorisation, le diesel n’est plus vraiment le bienvenu en France.

Pourtant, les Français interrogés par AramisAuto dans son étude annuelle « les Français et l'automobile » se disent fidèles au diesel. Et on vous laisse deviner pourquoi : le coût d’utilisation du diesel serait plus avantageux.

Les automobilistes français sont 56 % à être possesseurs de véhicules diesel. Parmi eux :

  • Environ 50 % déclarent ne pas souhaiter changer de type de motorisation
  • 27 % souhaitent conserver le plus longtemps leur véhicule diesel

Parmi la moitié qui souhaite conserver leur motorisation :

  • 44 % se disent prêts à payer plus cher pour accéder à ce type de motorisation 

Parmi ceux qui envisagent de changer de voiture :

  • 46 % envisagent un diesel
  • 58 % pour un diesel d’occasion

Le profil des Français les plus attirés par le diesel : les ruraux (61 %) et les 18/24 ans (59%).

Mais cela n’empêche pas 76 % Français d’avoir conscience que le diesel est plus polluant que les autres types de motorisation.

Mais le diesel soulève des questions

Parmi les Français qui envisagent de changer de voiture, 46 % hésitent dans le choix de la motorisation. Les automobilistes doutent à cause des futures restrictions de circulation, du malus écologique et de la hausse du prix du carburant.

Dans le détail chez les propriétaires de diesel, les craintes s’orientent comme suit :

  • Hausse du prix à la pompe (64 %)
  • Taxe trop importantes (46 %)
  • Restriction de circulation en zone urbaine (33 %)
  • Décote du véhicule (25%)

Malgré toutes ces craintes, les Français ne semblent pas prêts à passer à l’électrique (65 %), même avec les incitations gouvernementales comme l’installation de 100 000 bornes de recharge dès 2022.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !