Les Newsletters Assurland

Pourriez-vous vivre sans votre voiture ?

Publié par le
3052 vues 12 réactions Note

Il existe d'autres alternatives à la voiture en France

Coup de gueule du journal Le Monde après la publication des résultats d’un sondage Ipsos sur les fractures de la mobilité dans les territoires ! Ce sondage dit « la voiture est indispensable aux Français », Le Monde dit le contraire ! Nous nous sommes penchés sur ces argumentaires que nous avons décidé de relier.

La voiture est indispensable (?)

C’est en tous cas ce que semble expliquer l’étude Ipsos sur les Français et les fractures de la mobilité dans les territoires. Une fatalité démontrée par des chiffres démontrant qu’aujourd’hui, la voiture est au cœur des besoins de Français.

  • 75 % des actifs auraient recours à leur voiture pour le trajet domicile-travail
  • Seuls 18 % feraient appel aux transports en commun (majoritairement à Paris et petit couronne francilienne)
  • Ces déplacements sont chers : 107 euros en moyenne chaque mois pour les trajets domicile-travail

Et le sentiment des Français de vivre « un peu loin de tout », notamment en zone rurale et en zone périurbaine ne facilite pas les alternatives de mobilités : 74 % des automobilistes aimeraient pouvoir prendre les transports en commun mais la moitié pensent que c’est impossible.

Selon l’étude, le recours aux transports en commun en France reste faible (18 %), sauf à Paris (64 %) et sa petite couronne (58 %). En grande couronne, l’utilisation se fait déjà plus rare (32 %) et dans les autres régions françaises, seulement 11 % des automobilistes actifs prennent les transports en commun.

Les Français estimant la détérioration des conditions de déplacement domicile-travail font un parallèle avec une détérioration de la qualité de vie. 36 % de ces personnes ont le sentiment d’être abandonnés par les pouvoirs publics.

Toutefois l’étude rappelle qu’il existe d’autres solutions qui tendent à améliorer les mobilités tels que les lignes d’autocars sur les autoroutes ou encore le covoiturage, particulièrement utilisé chez les jeunes actifs.

Pourquoi la voiture n’est pas indispensable ?

Le journal Le Monde monte au créneau pour contredire cette fatalité : non, la voiture ne serait pas indispensable !

Le journal pointe également du doigt des « raccourcis » de l’étude, en schématisant l’opposition entre les exceptionnelles conditions de mobilités de Paris et sa région et celles plus restreintes du reste de la France, forçant à l’utilisation de la voiture. Le Monde rappelle dans cet article que la réalité est bien différente de la vision binaire de la France citant « grandes villes, périphéries des grandes villes, villes moyennes, quartiers ou faubourgs de ces mêmes villes, communes rurales reliées à une agglomération, villages isolés, régions de montagne », la région francilienne et bien d’autres.

Selon Le Monde, de nombreuses villes françaises -bien au-delà de Paris- développeraient des alternatives à la voiture : trains, métro, tramway, bus, promotion du covoiturage professionnel, vélos en libre-service à développer avec des infrastructures sécurisantes… permettant à de nombreux Français de se passer de leur voiture, en tous cas au quotidien.

Sans voiture : quelles économies réalisables ?

Si vous faites partie de ces personnes qui ne peuvent pas se passer de leur véhicule, nous vous vous offrons 8 conseils pour faire des économies sur votre budget voiture. A commencer par la comparaison d’assurance auto qui représente un budget important dans le budget global de la voiture.

Pour les autres, prêts à se passer de la voiture, vous pouvez faire de belles économies : pas d’assurance automobile à payer, plus de carburant à payer, pas d’entretien ou de réparations à payer, pas de péage à payer, etc. Selon l’Automobile Club Association (ACA), le budget annuel des Français pour leur voiture était de 6 063 euros en 2017.

Sans voiture, ce sont alors d’énormes économies qui sont réalisables : un abonnement aux transports en commun ne coûte pas aussi cher, un vélo, la marche à pieds quand cela est possible (gratuite !) peuvent considérablement faire baisser ce budget !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
12 RÉACTIONS
Bonjour, RIDICULE !!!, ce commentaire la voiture est indispensable pour ceux qui ne disposent pas de transports en commun que ces détracteurs de la voiture viennent vivre en campagne et me disent comment ils feront pour se rendre à un R D V chez un spécialiste ou simplement faire leurs courses journalières ?, c'est vrai qu'il y a toujours des gens plus malin mais sans solution !!!.
en zone rurale il n'y a plus rien;ni école,ni commerces,ni loisirs,ni médecin;pas de transport pas de piste cyclable pas de travail alors dites moi comment faire pour aller au travail et pour faire des provisions la vie sans 2 voitures est impossible pour un couple.Je ne suis qu'a 6 kms d'une ville,d'une préfecture (même) mais il n'y a aucun ramassage urbain autour par contre intra-muros de nombreux cars circulent vides!
Pour les Français qui habitent en compagnes, la seule solution actuellement, c'est la voiture individuelle ,en moto ou en scooter, il n'existe pas de transport en bus, sauf les transports scolaires.
Dans cet article et dans les études, on oublie - me semble-t-il - les personnes résidant à la campagne ! Dans notre village, pas un seul bus ne passe. La "ville" est à 18 km, le prochain arrêt de bus à 12 km, le prochain petit magasin "superette" à 6 km. Alors, sans voiture....?
Le transport en commun, oui si l’on habite Paris avec son réseau de métro et de RER ou TER assurant une bonne desserte. C’est beaucoup moins le cas en Province notamment si l’on habite pas dans une grande ville. Et puis cela reste cher, mal desservi, aléatoire en France pour le respect des horaires et...les grèves!
La voiture est indispensable pour la grande majorité surtout en zone rurale quoiqu en disent certains theoriciens.dans le long terme quand ce sera devenu intenable...la migration se fera automatiquement vers les villes sans voitures avec la campagne dans la ville reduisant ainsi tous les transports .seuls quelques priviligies auront droit a visiter les grands parcs nationnaux avec quota .quelle joie de partir à pied pendant 40 jours (15 kms / jour soit 600 kms en plus on aura le temps car il n y aura plus de travail..).et sortir de la megapole.. un nouveau monde .gardons l espoir...
Article stupide, à la campagne il faut une voiture et elle n'est jamais vide. Quand on est malin, on regroupe les trajets, c'est aussi une source d'économies. Je ne la prends jamais pour moins de 4 choses à faire. Et avec un peu plus de malice, j'ai choisi un petit utilitaire électrique Kangoo d'occasion. Même sans toutes les primes de reprise, etc, ça m'a diminué tous les frais d'entretien et d'assurance. Et au-delà de son rayon d'action normal, je prends un transport collectif.
bonjour,quand tu habites un village de 45 habitants que la première grande ville se trouve à 60 kms que tu ne fait pas les mêmes horaires que tes voisins ou que tout simplement que tu ne veux pas les emmerdés ils ont leur propre soucis comment fait tu pour prendre des transports en commun pour aller bosser.Je ne vais pas répondre sur le budget de 6063 euros je risquerai de m’énerver
Il n'est absolument pas imaginable que je puisse me passer de ma voiture , rien que pour aller chez mon médecin ,par exemple ,c'est une galère pas possible ,aucune communication directe , c'est bien beau sur le papier ,mais dans la vie de tous les jours ,c'est une autre histoire ,il y a des gens qui rêvent ,il faut revenir sur terre !
En campagne, pas de bus, plus de train, plus de boutique... Dans mon village il n'y a même pas de boulangerie !! Premières boutique à 10km... Une solution autre qu'une voiture ??? Oui, une charrette avec un cheval... Comme autrefois... Heu.. on en fait quoi, du cheval, pendant le travail ??
pour moi et ma femme nous somme a10kms de tous la voiture es nessesaire toutes l'alimentation comme le pain le lait le medecin se qui disent le contraire ont un petit velo dans la téte
J'habiterais dans une grande ville, je me passerais d'un véhicule- Dans les départements oubliés, ce n'est pas rentable, puisqu'on ferme déjà des gares, des trajets d'autobus non rentables- Vous avez la solution, si un bus à 10 personnes en moyenne. Et même en réduisant le véhicule au lieu de mettre un car, ce n'est toujours pas rentable. Donc il faut quitter les campagnes et aller en ville- Mes solutions : soit la décentralisation, pour équilibrer les villes et la campagne, soit mettre une taxe sur les villes pour éviter la mort des campagnes- CREUZOE-

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES