Assurance auto : Le contrôle technique - Guide de l'assurance auto

Guide de l'assurance > Les dossiers sur l'assurance auto > Assurance auto : Le contrôle technique
Consultez les dossiers pratiques sur l'assurance auto

Guide de l'assurance auto

Assurance auto : Le contrôle technique

|
Note :
Consultations : 15779
Commentaires : 4
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le contrôle technique du véhicule


Il s'agit d'un contrôle portant sur les "organes vitaux" de votre véhicule. 133 points de test sont prévus dont 63 font l'objet de réparation obligatoire en cas de défaillance. Ce contrôle doit être effectué par un organisme agréé dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule.

Une contre-visite sous deux mois doit d'ailleurs avoir lieu en cas d'anomalie signalée lors du premier contrôle.

Durée de validité d'un contrôle technique


Tout véhicule doit passer son 1er contrôle technique dans les 6 mois précédant le 4ème anniversaire du jour de sa 1ère mise en circulation.
Les visites périodiques sont ensuite renouvelables tous les 2 ans à partir de la date du contrôle précédent.

Contrôle technique pour un véhicule à la vente


Il est inutile de faire passer le contrôle technique à votre voiture si elle a moins de 4 ans.

En cas de vente d'un véhicule de plus de 4 ans, le contrôle doit dater de moins de 6 mois.
Le vendeur fait effectuer le contrôle et doit remettre le procès-verbal à l'acheteur.
Si les réparations obligatoires n'ont pas été effectuées, l'acheteur ne pourra obtenir la carte grise.

Contrôle technique pour un véhicule de collection à la vente


Si vous souhaitez vendre votre véhicule de collection, le contrôle technique n'est pas obligatoire si celui-ci a plus de 25 ans et si vous possédez une carte grise spécifique "Véhicule de collection".

Pour l'obtention d'une carte grise "Véhicule de collection" il faut que le véhicule ait subi un contrôle technique favorable de moins de 6 mois.

Risques encourus en cas de non contrôle technique


Si vous n'effectuez pas le contrôle technique de votre véhicule, vous encourez de sévères sanctions : amendes de 90 euros pouvant être portée à 135 euros et retrait de la carte grise pendant une semaine.

De plus, vous pourrez avoir des difficultés auprès de la Préfecture lors vous souhaiterez vendre le véhicule.
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
4 réactions


bonjour en cas de vente le vendeur n'a pas obligation d’effectuer les réparation si il est en contrevisite. selon les dire de la préfecture . cordialement bilan technique


Bonjour,


En effet le vendeur n'est pas tenu d'effectuer les réparations dès lors que l'acheteur est d'accord pour les prendre à sa charge.


Ainsi, lors de la demande du nouveau certificat d'immatriculation l'acheteur devra apporter une preuve.

Pour en savoir plus.


Merci et bonne journée.


Bonjour: En ce qui concerne les vehicules de collection ,l'age de 25 ans a été repousse a 30 depuis deja quelques annees Cordialement

je trouve trop cher le contrôle technique, par rapport à une visite chez un médecin...23 euros. En plus si l'on trouve une anomalie, il faut payer la réparation, et ce n'est qu'après avoir repayé que l'on vous donne le reçu.