• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Guide de l'assurance moto

Estimer la valeur de sa moto

Publié par le , Mis à jour le 19/04/2017 à 16:30

Pourquoi estimer la valeur de son deux-roues ?

A quoi bon estimer la valeur de votre deux-roues, qu’il s’agisse d’une moto ou d’un scooter ? Les raisons ne manquent pas : vente, indemnisation après sinistre ou détermination du montant de l’assurance moto.

L’estimation de la valeur de la moto à l’initiative de l’expert

En cas de sinistre, il n’est pas rare que l’assureur fasse appel à un expert pour déterminer le prix de votre moto et établir du même coup le montant de l’indemnisation qui vous sera versée en tant que propriétaire du deux-roues assuré.

Partant du prix de la moto neuve, l’expert s’appuiera sur les documents du véhicule pour déterminer son âge, les réparations qu’il a pu connaître, son kilométrage ainsi que sa côte sur le marché du deux-roues d’occasion.

Pour plus d’informations sur le rôle de l’expert d’assurance, n’hésitez pas à consulter notre article pratique.

L’estimation de la valeur de la moto en vue de la vente

Si vous comptez vendre votre deux-roues, sachez qu’il sera tenu compte de différents éléments pour la fixation de son prix de vente.

On peut citer pêle-mêle les critères suivants qui servent à déterminer une « valeur objective du véhicule » :

  • l'âge de la moto
  • son kilométrage
  • son historique (première main ou non)
  • ses options
  • ses accessoires

Assurance moto et valeur de votre deux-roues

Si vous êtes l’heureux acquéreur d’un deux-roues, il peut s’avérer tout à fait judicieux de tenir compte de sa valeur pour trouver l’assurance deux-roues qui sera la plus adaptée.

Ainsi, si votre moto ou scooter est flambant neuf, c’est à coup sûr une assurance moto tous risques qu’il vous faut car, eu égard à la valeur de votre engin, cette couverture offrira la protection la plus étendue. A l’opposé, si votre deux-roues acheté d’occasion affiche de nombreux zéros au compteur, c’est plutôt l’assurance moto au tiers qu’il faudra privilégier sachant que le conducteur du deux-roues ne bénéficiera en ce cas d’aucune protection particulière.

A noter qu’il faut veiller aussi à souscrire une assurance conforme à l’utilisation, quotidienne ou très occasionnelle, que vous faites de votre deux-roues.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES