Les Newsletters Assurland

Préparez la rentrée moins chère en 2018 !

Publié par le

Préparez la rentrée scolaire dès maintenant avec Assurland !

Fin juillet, les vacances ne sont pas encore finies et vous devez déjà penser « rentrée scolaire » ? Ne stressez plus, Assurland vous donne 10 conseils pour bien préparer la rentrée de vos enfants tout en économisant !

1.       Cadrez votre budget « rentrée scolaire »

D’autant plus juste après les vacances d’été, la rentrée scolaire est une étape financière importante pour tous les ménages concernés. Il est donc conseillé d’être regardant à la dépense, que vous ayez un ou plusieurs enfants. Le budget « rentrée scolaire » atteint 400 à 500 euros par enfant chaque année.

Préparez la rentrée scolaire de vos enfants

Vérifiez si vous êtes éligible à des aides comme l’allocation de rentrée scolaire (ARS) par exemple (cela représente une aide de 367 à 401 euros). Les conditions d’éligibilité :

  • Critère de ressources
  • Enfants de 6 à 18 ans
  • Inscription dans le public ou le privé

Segmentez ensuite les différents besoins de vos enfants (assurances, vêtements, fourniture, etc.) et répartissez des montants pour chaque levier.

2.       L’assurance scolaire… économisez

Obligatoire, non obligatoire ? Chaque année, c’est la grande question ! Nous vous invitons à le découvrir dans ce dossier spécial « assurance scolaire ».

Souscrivez une assurance scolaire facilement avec Assurland ! 

3.       L’assurance habitation pour les étudiants

Les étudiants qui prennent leur indépendance en quittant le foyer parental sont amenés à souscrire une assurance habitation pour couvrir leur studio, appartement ou colocation.

Quoi qu’il en soit, souscrire une assurance habitation est non seulement obligatoire mais en plus indispensable. Et le meilleur moyen de faire des économies reste encore de comparer les assurances habitation en seulement quelques clics.

4.       L’assurance santé pour les étudiants

Autre dépense et pas des moindres pour les étudiants : la mutuelle étudiante. Souvent proposée pour quelques euros par mois au moment de l’inscription dans l’établissement d’enseignement supérieur, attention toutefois à ne pas prendre uniquement cette couverture parce qu’elle n’est pas chère. Encore faut-il qu’elle couvre bien l’étudiant tout au long de l’année, sans quoi ce dernier pourrait avoir à payer des frais de santé (comme une partie des frais de la consultation chez un médecin, des frais de pharmacie, etc.)

Les étudiants peuvent aussi comparer les assurances santé sur Assurland, afin de trouver la meilleure couverture au meilleur prix !

5.       Vêtements neufs ou d’occasion ?

Gros poste de dépense de la rentrée scolaire, les vêtements quotidiens, les chaussures ou encore les vêtements de sport sont indispensables. Voici nos conseils pour économiser sur ce poste de dépense :

  • Faites le tri parmi les vêtements de vos enfants : séparez-vous des habits abimés, donnez ou vendez les habits trop petits, échangez les vêtements entre frères et sœurs si cela est possible, etc. Recycler, c’est à la mode et c’est économique !
  • Profitez des soldes (dans l’idéal, acheter dès la 3e semaine des soldes), des promotions, des ventes privées, des offres Internet, bref les occasions de faire des économies de manquent pas.
  • Optez pour les grandes enseignes peu chères ou si vous souhaitez habiller vos enfants avec des marques, pensez à vous rendre dans des boutiques de déstockage.

6.       Les fournitures scolaires : pensez à recycler

Cartable, trousse, feutres, stylos, classeurs, compas, etc. les fournitures scolaires représentent également un budget important. Les établissements continuent de distribuer des listes de fournitures pour l’année, mais il est possible de limiter les grosses dépenses en rationalisant les achats.

  • Le cartable : les grandes surfaces mettent souvent en place l’opération « reprise cartable » qui consiste à reprendre les cartables en bon état et à les échanger contre un chèque cadeau de 10 euros pour racheter un cartable neuf. Les anciens cartables sont ensuite redistribués aux enfants des familles dans le besoin.
  • La calculatrice : pour les lycéens, les calculatrices coûtent entre 50 et 100 euros. Pour faire des économies, vous pouvez tenter de réutiliser celle des frères et sœurs ainés ou acheter un modèle d’occasion
  • Les fournitures scolaires à renouveler obligatoirement : l’agenda ou le cahier de texte. Uniques à l’année, il faut obligatoirement en racheter un à chaque rentrée scolaire, vous n’y couperez pas ! Les cahiers vierges sont également à racheter tous les ans.
  • Les fournitures qui se recyclent : les stylos (à bille ou plume), la colle, les feutres, la trousse, les règles, la paire de ciseaux, les protège-cahiers peuvent être conservés d’une année sur l’autre, à condition d’être en bon état pour tenir une nouvelle année scolaire.
  • Des réductions sur les fournitures scolaires ? Certaines enseignes proposent des réductions disponibles très peu de temps sur les fournitures.

En bref, comme pour la garde-robe de vos enfants, faites le tri dans les fournitures scolaires : ce qui fonctionne encore / ce qui ne fonctionne plus ; ce qui est en bon état / ce qui ne l’est plus ; etc. Gardez ce qui est réutilisable, jetez et rachetez ce qui ne l’est plus. Encore une fois, recyclez les anciennes fournitures scolaires permet d’économiser sur la rentrée scolaire 2018 !

7.       Le coût des transports scolaires

Si l’école ou le lycée de votre enfant n’est pas dans votre village ou ville, il devra sûrement prendre les transports scolaires mis à sa disposition. Cela a évidemment un coût à la charge de la famille. Ce coût dépend de la commune ainsi que de la distance entre le lieu d’habitation et le lieu de scolarité.

Comment votre enfant ira-t-il à l'école cette année ?

Toutefois, il existe d’autres alternatives pour transporter vos enfants à l’école, et notamment l’entraide entre parents de confiance. Une sorte de covoiturage pour enfants qui font le même trajet le matin et le soir.

8.       Les différentes gardes d’enfants : il existe des aides !

Grands-parents, nounou, halte-garderie, baby-sitter à domicile, etc. Bon nombre de solutions existent pour faire garder votre enfant le mercredi après-midi ou le soir. Les tarifs diffèrent d’une solution à l’autre mais ce qu’il faut surtout retenir c’est l’existence des aides sociales ainsi que les déductions d’impôts possibles.

La CAF par exemple verse une aide nommée la Paje (prestation d'accueil du jeune enfant), le complément de libre choix du mode de garde pour les enfants de moins de 6 ans, la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), etc.

9.       Les activités sportives et culturelles : à inclure dans le budget

En début d’année, vous pouvez inscrire votre enfant à des activités sportives ou culturelles : danse, football, judo, école de musique, théâtre, etc. Leur coût qui dépend de l’activité elle-même ainsi que du club ou de l’association dans lesquels vous inscrivez votre enfant. Bien sûr, certaines activités nécessitent l’achat d’un matériel spécifique : tenue et matériel de sport, instrument de musique, etc. à rajouter au budget.

Les mairies proposent des tarifs plus attractifs, vous pourrez découvrir les activités lors du forum des associations de la commune.

De plus, pensez au coût de l’assurance, obligatoire pour les activités extra-scolaires. D’où l’importance de souscrire une bonne assurance scolaire (voir ci-dessus).

Enfin, sachez qu’il existe des aides pour vous accompagner financièrement pour l’inscription de vos enfants. La CAF par exemple propose des tickets ou des chèques loisirs dont le montant est calculé sur la base du quotient familial, pour les familles ayant peu de ressources.

10.   Les aides à la scolarité pour les inscriptions

Enfin, plusieurs aides sont mises à la disposition des familles des enfants dès la classe de CP en primaire jusqu’en terminale :

  • Allocation de rentrée scolaire (ARS)
  • Bourses de fréquentation scolaire - École primaire (élémentaire)
  • Bourse des collèges
  • Bourse de lycée
  • Bourse au mérite (au lycée)
  • Aides financières pour l'élève inscrit dans la voie professionnelle
  • Prime à l'élève boursier reprenant sa formation
  • Aides aux élèves en internat
  • Fonds social lycéen ou collégien

Quelles aides existent pour s'inscrire à l'école ?

Les étudiants dans le supérieur bénéficient également d’aides :

  • Bourse sur critères sociaux (Crous)
  • Aides au logement
  • Aides proposées par les régions et les Outre-Mer
  • Aides spécifiques (rupture familiale, en reprise d'études au-delà de 28 ans, etc.)
  • Bourses d'études à l'étranger
  • Aide au mérite
  • Aide à la mobilité en master
  • Aide à la recherche du premier emploi (ARPE)
  • Prêt étudiant garanti par l'État
  • Réductions dans les transports en commun
  • Aides pour les projets culturels et artistiques
  • Autres bourses et soutiens financiers

Vous avez désormais tout pour appréhender au mieux la rentrée scolaire ou universitaire de vos enfants ! Mais avant, profitez bien de vos vacances !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES