Les Newsletters Assurland

Qu'est-ce qui fait le prix d'une assurance moto ?

Publié par le

Comment les assureurs fabriquent-ils les tarifs d'assurance moto ?

Vous ne payez pas le même tarif d’assurance moto que votre copain de chevauché sauvage ?! Pas de panique, votre assureur ne fait pas un prix « à la tête du client » mais se base sur de nombreux critères pour sortir un tarif qui correspond à chaque profil d’assuré. Voici les critères qui entrent en jeu pour faire celui de votre assurance moto.

L’âge joue sur le tarif d’assurance moto

Selon les assureurs, certaines tranches d’âge présenteraient plus de risques d’avoir un accident à moto, c’est notamment le cas des jeunes permis moto (moins de 24 ans). Et ils le sentent bien passer dans le montant de leur prime d’assurance moto, sur laquelle les assureurs n’hésitent pas à appliquer une surprime.

Le lieu d’habitation a des conséquences sur le prix de l’assurance moto

Zone de circulation ou zone géographique de stationnement, les assureurs moto ne considèrent pas le risque de la même manière. Plus il existe de risques d’accidents, de vols, plus la prime d’assurance 2-roues va être élevée. Pour simplifier, dans le centre d’une grande ville, avec une moto stationnée la nuit dans la rue, la prime risque d’être plus élevée que celle d’une moto dans la Creuse.

L’utilisation de la moto influe sur le tarif d’assurance

Les assureurs distinguent l’usage privé d’une moto et son usage professionnelle. En déclarant un usage pro de sa moto, le CRM (bonus malus) est plus intéressant, c’est-à-dire qu’en cas d’absence de sinistre, la réduction est de 7 % au lieu de 5 % par an sans accident ; et la majoration est de 20 % au lieu de 25 % (10 % en cas de responsabilité partagée).

L’expérience du motard est également prise en compte

En cas d’assurance moto sans accident depuis plusieurs année, l’assureur considère que le motard n’est pas un profil à risques, par conséquent la prime d’assurance est moins chère. C’est d’ailleurs le CRM qui exprime le profil du conducteur : un motard avec bonus paiera moins cher qu’un motard avec malus.

Le comportement au guidon de la moto

Sans grande surprise, un motard qui s’est vu suspendre ou annuler son permis moto durant les 2 dernières années risque de payer bien plus cher son assurance deux-roues. Attention, si la raison de la suspension ou de l’annulation concerne une conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants, aux yeux de l’assureur le motard sera difficilement perçu comme un bon conducteur, qui risque plus de sinistres, et qui se verra appliquer une prime d’assurance moto plus chère.

Le niveau de garanties souscrit joue sur la prime d’assurance

Plus le motard souscrit de garanties, à un niveau de garantie élevé, plus la prime d’assurance sera chère. Une assurance moto responsabilité civile (le minimum obligatoire) sera moins chère qu’une assurance moto intégrant des garanties supplémentaires comme le vol ou la garantie conducteur.

Pour trouver facilement l’assurance moto adéquate, des sites de comparaison d’assurance moto existent et aident à y voir plus clair dans la qualité des garanties ainsi que les tarifs.

L’assistance moto, indispensable mais a un prix

L’assistance est une garantie supplémentaire qui permet au motard qui subit une panne ou un accident à une distance prédéfinie de chez lui. Pour une moto, le plus intéressant est d’opter pour une assistance 0km, c’est-à-dire une assistance qui peut intervenir chez le motard, car la batterie des motos est souvent plus faible que celle des voitures et le remorquage d’une moto peut coûter cher.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES