• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Quelles solutions de transport éco choisir pour les vacances ?

Publié par le

Quel est le transport le moins cher pour partir en vacances ?

D’ici quelques jours, les Français vont s’apprêter à partir en vacances d’été ! Les grands rushs sur les routes vont commencer. Entre le coût d’un billet d’avion ou de train, le coût du carburant, l’usure du véhicule, quels sont les solutions les plus économiques pour parti en vacances ?

Quel transport choisir pour partir en vacances ?

En 2017, les moyens de transports se sont multipliés pour offrir un choix énorme aux personnes souhaitant circuler différemment. Ce peut-être à des fins de partage et de rencontre (le covoiturage par exemple), à de fins écologiques ou encore pour faire des économies !

Voici les principaux transports qui vous permettront de faire des économies :

  • Voyager en bus

Si vous passez vos vacances en France ou en Europe, il est tout à fait possible de prendre le bus. C’est le moyen par excellence pour faire des économies. Certes le voyage est souvent un peu plus long qu’avec d’autres moyens de transports, mais les tarifs sont souvent imbattables. De plus, comme pour l’avion, la plupart des agences de bus permettent de prendre un bagage en soute et un bagage à main.

Pourquoi ce n’est pas cher ? Le bus mutualise le voyage des passagers : environ 50 personnes avec pour seul frais le carburant et éventuellement les péages d’autoroute. D’ailleurs, plus le bus est rempli, moins le trajet coûte cher. De plus, ce n’est pas le moyen de transport le plus confortable ni le plus rapide. Ces concessions font automatiquement baisser le tarif.

  • Faire un covoiturage

Nouveau moyen de transport par excellente, frôlant le style de vie, le covoiturage a plusieurs vertus : il permet non seulement de rencontrer du monde, tout en prêtant attention à l’environnement (en remplissant les voitures) et enfin de réaliser des économies (partage des coûts de carburant, péages et éventuelles commission sur les plateformes dédiées).

Pourquoi ce n’est pas cher ? Justement parce que l’ensemble des passagers (conducteurs inclus) partage les frais sur un trajet donné. Le tarif d’une place dans la voiture peut aller de quelques euros à plusieurs dizaines d’euros, en fonction de la distance à réaliser et des péages à passer.

  • Louer une voiture à un particulier

Encore une nouveauté de ces dernières années, la location de voiture entre particuliers. Au lieu de laisser sa voiture au garage, les propriétaires peuvent proposer à la location pour d’autres particuliers.

Pourquoi ce n’est pas cher ? Cette solution permet aux premiers de rentabiliser leur voiture quand ils ne l’utilisent pas et aux deuxièmes de louer une voiture à tarif préférentiel (environ 40 % moins cher que chez un loueur traditionnel).

Autre source d’économies : les personnes devant laisser leur voiture sur le parking de l’aéroport se voient payer des sommes importantes (une vingtaine d’euros la journée). Ces derniers peuvent également louer leur véhicule à un particulier qui lui vient d’atterrir ! Economies assurées et même petit gain financier !

  • Comparer les tarifs des vols

Pour les destinations plus lointaines, prendre l’avion est parfois obligatoire. En général l’avion ne fait pas partie des moyens de transports les moins chers, mais il existe des astuces pour tirer les tarifs vers le bas :

- Chercher un vol sur Internet

- Passer par un comparateur de vols

- Comparer le tarif avec celui de la compagnie aérienne

- Acheter son billet d’avion à l’avance (au moins 2 mois !)

- Les billets d’avion sont moins chers en période creuse

- Faire attention aux divers frais et taxes qui gonflent parfois le prix

Et l’assurance dans tout ça ?

A chaque moyen de transport son assurance !

En ce qui concerne les voyages en bus, les compagnies propose en option une assurance voyage pour seulement quelques euros, qui couvre l’annulation (maladie, refus de visa), un dommage aux bagages (perte ou vol) ou encore l’assistance aux personnes.

Pour voyager en covoiturage, le conducteur doit déclarer la pratique du covoiturage à son assureur. Pour céder le volant à l’un des covoitureurs, l’assurance auto doit intégrer une garantie « prêt du volant », par opposition à la conduite exclusive. Attention tout de même, en cas d’accident provoqué par le passager, c’est le propriétaire de la voiture qui risque de prendre du malus.
Certaines plateforme de covoiturage proposent, en plus de l’assurance automobile du conducteur, des garanties supplémentaires, type arrivée à destination garantie, remboursement de la franchise, etc.

La location de voiture entre particuliers, les plateformes proposent également une assurance auto, qui va jusqu’à se substituer à celle du conducteur durant la durée de la location. Cette solution protège non seulement le propriétaire de la voiture qui la prête à un tiers, et permet de ne pas toucher à son bonus ; pour le locataire de la voiture, c’est l’assurance d’être couvert contre les accidents matériels et corporels, le vol et l’incendie (selon la formule proposée).

L’assurance d’un vol est proposée optionnellement en plus du prix du billet. Attention, il n’est pas obligatoire de souscrire cette assurance, surtout si vous avez déjà une assurance similaire, soit via votre carte bancaire (il faut régler le vol avec) soit via votre assurance habitation. Les garanties sont également souvent variables d’un site à l’autre : annulation voyage, perte ou vol des bagages, soins de santé sur le lieu de villégiature, rapatriement, etc.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES