• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Santé : l'UFC-Que Choisir épingle les cosmétiques

Publié par le

Découvrez ces cosmétiques aux composés potentiellement dangereux

Illustre association de défense des consommateurs, l’UFC-Que Choisir a dévoilé les détails de sa nouvelle enquête consacrée aux cosmétiques et aux substances préoccupantes que l’on y trouve parfois. Ces investigations ont mis en évidence la présence de composés potentiellement dangereux dans 185 produits cosmétiques. Coup de projecteur.

Des substances allergisantes, irritantes, toxiques

L’association UFC-Que Choisir a récemment publié une base de données exclusive recensant la composition de 185 produits cosmétiques de consommation courante.

Ces produits cosmétiques du quotidien (crèmes pour le visage, mousses après-rasage, déodorants, dentifrices,…) se trouvent mis en cause parce qu’ils renferment des substances considérées comme préoccupantes en raison de leur caractère allergisant, irritant, toxique ou parce qu’il s’agit de perturbateurs endocriniens.

Un conservateur nocif dans des lingettes pour bébés

Parmi ces 185 cosmétiques courants épinglés, 62 produits renferment des allergènes et, pour 55 d’entre eux, on a trouvé de la Methylisothiazolinone (MIT), allergène d’autant plus irritant qu’il est présent dans des produits non rincés qui restent longtemps en contact avec la peau de l’utilisateur.

Les perturbateurs endocriniens quant à eux ont été retrouvés dans 101 produits cosmétiques et, pour près de la moitié de ces produits (ndlr : 44), sous le forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, filtre UV qui perturbe le bon fonctionnement des œstrogènes et de la thyroïde.

L’UFC-Que Choisir note également que l’utilisation de ces substances préoccupantes concerne aussi bien les grandes marques que les distributeurs. Par exemple, parmi la vingtaine de produits qui contiennent des parabènes, 3 d’entre eux appartiennent à la marque « Roc », 2 sont des produits « Carrefour » et 2 autres sont de marque « L’Oréal ». Autre exemple édifiant : 8 lingettes pour bébés de marques « Mixa », « Pampers », « Nivea » ou encore « Bébé Cadum » renferment un conservateur (le phenoxyethanol) nocif pour le foie et le sang…

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES