• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Tiers payant généralisé : satisfaire tous les acteurs de la santé

Publié par le , Mis à jour le 02/02/2015 à 14:00

Le tiers payant consiste à favoriser le patient qui n’avancera plus de frais de santé. Pour le moment, ce système ne concerne que les frais de pharmacie et les frais d’hôpitaux ou clinique, ainsi que pour les plus démunis. L’objectif : généraliser ce système à tous les frais de santé (consultation chez le médecin, etc.) d’ici 2017. Tous les acteurs de santé ne voient pas ce système d’un bon œil. Comment satisfaire tout le monde ?

Contre le tiers payant 

Si ce système est particulièrement avantageux pour les patients qui n’auront plus à avancer d’argent pour leurs frais de santé, ce n’est pas la même histoire pour tous les acteurs de santé.

Un seul objectif : lutter contre le renoncement aux soins, bien souvent lié au manque de moyen des patients.

De leur côté, les médecins ne voient pas d’un très bon œil ce nouveau système. Ils sont surtout contre son automatisation. Ils se sont d’ailleurs mis en grève durant les fêtes de fin d’année, et début 2015. Pourquoi ?

Les syndicats de médecins avancent plusieurs raisons :

  • les médecins refusent de dépendre des caisses d’assurance maladie
  • Crainte de la dévalorisation de leur profession à cause de la notion de gratuité de la médecine
  • Crainte d’une mise en place compliquée et chronophage pour les médecins
  • Crainte des impayés

Les complémentaires santé travaillent à l’optimisation du tiers payant

Tout en tenant compte des craintes des opposants au tiers-payant, le gouvernement insiste sur sa dimension de « solidarité ». Les négociations sont en cours, dans le but de satisfaire le plus grand nombre sans léser certains acteurs.

Les organismes de complémentaires santé sont donc en train de finaliser une solution technique et stratégique qui devrait convenir à tous les acteurs de santé, en vue de la mise en place du tiers payant généralisé d’ici 2017.

Au programme, un énorme travail sur le cycle de facturation, un travail sur le conseil aux professionnels ainsi que la mise en place d’une forme d’assistance entre les complémentaires et les médecins.

Une fois cette stratégie mise en place par les complémentaires santé (mutuelles, assurance santé et institutions de prévoyance), il restera encore à convaincre les pouvoirs publics ainsi que les syndicats de professionnels de santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES