• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

L'actualité de l'assurance

Toute l'actualité de l'assurance : assurance credit

Filiale du groupe Casino, Cdiscount propose désormais aux internautes de souscrire une assurance prêt immobilier. Pour les besoins de cette nouvelle offre, l’e-commerçant peut compter sur Banque Casino et Utwin Assurances, courtier spécialisé dans l'assurance crédit. Coup de projecteur.

L’assurance emprunteur fait parler d'elle dernièrement. Alors que le Conseil constitutionnel doit rendre son avis sur la résiliation annuelle de l'assurance prêt immobilier, le site Meillertaux.com vient de publier un sondage éloquent. Les Français méconnaissent totalement cette assurance crédit.

Hier, le Conseil constitutionnel a commencé ses auditions concernant la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Pour faire entendre leur voix, des parlementaires ont publié une tribune dans Le Monde. Des assureurs sont également montés au créneau. Tour d'horizon.

Alors que 3 Français sur 4 trouvent que le gouvernement ne favorise pas l'investissement en matière d’immobilier, les députés viennent de voter des mesures « choc ». Avec un abattement exceptionnel jusqu'à 85 %, le gouvernement compte encourager la libération du foncier disponible.

Selon le dernier baromètre de l'immobilier réalisé par MeilleursAgents.com, les prix de l’immobilier étaient en léger recul à Paris au mois de novembre 2017. En revanche, ils étaient en hausse dans certaines villes de province. Coup de projecteur.

Inixia se diversifie dans la comparaison d’assurances en ligne. Plus précisément, le courtier en assurances propose désormais « J’emprunte J’assure », nouveau comparateur d’assurances emprunteur qui permet d'obtenir des devis d'assurance de prêt en délégation, c'est-à-dire une assurance différente de celle proposée par la banque prêteuse. Présentation.

Pour l'acquisition d'un nouveau bien immobilier, il est possible de transférer son emprunt. Toutefois, il apparaît de plus en plus difficile de bénéficier de cette option. En effet, nombreux sont les établissements bancaires qui font disparaître cette clause de transfert de crédit de leurs offres de prêt immobilier. Explications.

En écho aux réactions suscitées par la présentation du Plan Logement - le président du Sénat Gérard Larcher a demandé à Emmanuel Macron, président de la République, l’organisation d’une « conférence de consensus » sur le sujet - l'Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) fait entendre sa voix pour pouvoir y participer. Explications.

A la mi-janvier 2018 au plus tard, le Conseil constitutionnel devra se prononcer sur la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. En attendant, l’association UFC-Que Choisir monte au créneau et se mobilise contre le lobby des établissements bancaires. Coup de projecteur.

Un récent sondage réalisé par OpinionWay pour la banque en ligne Fortuneo s’intéresse aux attentes des Français en matière d’immobilier. On y apprend notamment qu’un quart d’entre eux aspire à devenir propriétaire d’un logement d'ici 2022. Coup de projecteur.

A partir du 1er janvier 2018 le marché de l’assurance des prêts immobiliers sera plus concurrentiel. Les emprunteurs pourront en effet changer leur assurance d'emprunt à chaque échéance annuelle. Une économie de 6310 euros pour les Français sur la durée de leur prêt est à prévoir selon le courtier Réassurez-moi.

La start-up Lifesquare lance e-LIS (e-Loan Insurance Solution), une assurance crédit dématérialisée qui vise à simplifier l’ensemble des démarches de souscription, le tout dans un environnement sécurisé. Explications.

Société de courtage en prêt immobilier et assurances, Meilleurtaux.com a récemment dévoilé la 25e édition de son Observatoire du crédit immobilier. Cet état des lieux du marché français de l’assurance emprunteur témoigne notamment d’une progression des demandes pour changer d’assurance-crédit. Explications.

Leader de l'assurance en ligne en France, Direct Assurance s’intéresse désormais à l’assurance emprunteur. En effet, l'assureur permet désormais de souscrire ce produit d'assurance spécifique en mettant notamment l'accent sur les tarifs. Coup de projecteur.

Depuis quelques jours, Magnolia.fr propose un service inédit de souscription 100 % dématérialisé pour l’assurance emprunteur. Ainsi, courtiers spécialisés et particuliers peuvent désormais souscrire intégralement en ligne grâce à une interface revue et corrigée. Explications.

Le Canard Enchaîné est revenu sur le scandale de l’assurance crédit. Vous savez, celui où les assurés peuvent en principe récupérer en partie les gains réalisés par les assureurs sur la garantie décès / invalidité souscrite dans le cadre de l’assurance de prêt immobilier...mais ne récupère que très rarement ces sommes

Le marché des crédits immobiliers connaît des rythmes changeants pour les primo-accédants. Si leur nombre avait diminué avec la remontée des taux, la stabilisation actuelle de ces derniers amène le retour de ces emprunteurs cet été.

Empruntis est revenu sur les taux des prêts immobiliers pratiqués en ce mois d'aout 2017 sur toute la France. Voici leur bilan.

Le secteur des prêts immobiliers est très dynamique en France. Pour preuve, plus de 100 crédits de ce type sont accordés par les banques chaque heure dans l’Hexagone. Des taux fixes et particulièrement bas en ce moment font partie des raisons qui expliquent ce rythme soutenu.

Selon une étude de Foncière Atland, une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) et Opinion Way sur le Patrimoine : stratégie d’investissement immobilier des français en 2017, les Français favoriseraient l’achat d’un bien immobilier et l’assurance vie.

Vous souhaitez vous lancer dans l’achat d’une maison mais ne savez pas où investir ? Un baromètre vient de tomber du prix moyen d’une maison ancienne suivant les grandes villes de France. À votre avis, dans quelle ville cette maison « moyenne » est-elle la plus chère ?

Le surendettement touche toujours des milliers de Français. Pour lutter contre ces situations mettant en difficulté la vie des contractants, la Cour des comptes remet sur la table l’idée d’établir un fichier résumant les Français ayant plusieurs crédits.

La baisse des taux des crédits immobiliers a poussé et pousse encore à renégocier son prêt. UFC-Que Choisir dénonce néanmoins des abus dans ce domaine alors que les démarches devraient maintenant être simplifiées.

Assurance crédit : l'ACPR gronde

Publié le 17/07/2017

Alors que le libre choix de sons assurance crédit existe depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2014, il semblerait que la loi ne parvienne pas à se mettre en place, ce qui a tendance à agacer l’autorité de tutelle des banques et assureurs (ACPR) qui vient de publier une recommandation pour contraindre les banques à appliquer la loi.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution serre la vis. Elle n’est pas satisfaite de la volonté des organismes emprunteurs à informer les assurés afin de changer d’assurance. Pour le début de l'année 2018, leurs obligations vont être revues.

Trois années se sont déjà écoulées depuis le lancement de la loi Hamon. En droite ligne de la loi Lagarde, la loi Hamon fête son anniversaire et c’est l’occasion de faire un point chiffré sur ces années passées.

Nous savons aujourd’hui que les taux pour obtenir un crédit immobilier augmentent lentement. Cela ne semble pas freiner les emprunteurs pour souscrire un nouveau crédit mais quelle est la part des rachats de crédits ? La Banque de France nous informe des derniers chiffres sur ce point.

Nous savons que les taux remontent depuis les fortes baisses rencontrées en 2016. Pour autant, les conditions d’emprunt sont encore très favorables et une baisse pour l’été serait même de nouveau à signaler !

L'année dernière, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) s’est particulièrement intéressée à la délégation d’assurance-crédit et à la déliaison du crédit immobilier. Dans son rapport 2016, le rapport épingle les établissements prêteurs. Coup de projecteur.

A l’occasion du Salon des Seniors qui s’est tenu à Paris du 18 au 21 mai derniers, Magnolia.fr, courtier en assurance crédit immobilier a dressé un état de lieux des solutions d’assurance de prêt dédiées aux seniors dans un communiqué. Et le constat principal : les seniors empruntent de plus en plus longtemps.

Le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier a bondi en huit ans, c'est un fait. Mais quand est-il de nos voisins européens ? Le Crédit Foncier s’est amusé à comparer leur situation et l’Hexagone se trouve plutôt en bonne position.

Pas de ministre du Logement, mais...

Publié le 20/05/2017

A l’occasion de l’annonce du nouveau gouvernement qui suivra Emmanuel Macron, les Français ont pu s’apercevoir qu’il n’y avait pas de ministre du Logement. Certains crient au rendez-vous manqué, un faux sujet pour Philippe Taboret Directeur Général Adjoint de Cafpi. Ce qui compte c’est l’action, explique-t-il dans un communiqué.

Avec les changements de législation concernant l’assurance emprunteur, pour accroitre notamment la concurrence face aux acteurs historiques en faveur des emprunteurs, Le courtier d’assurance Solly Azar voit une réelle opportunité. C’est pourquoi le courtier complète sa gamme de produit avec une nouvelle assurance crédit.

Accéder à la propriété. Voilà l'un des plus grands rêves des Français. Il existe une aide connue sous le nom de 1% logement, et rebaptisé « Action logement » depuis 2010 qui consiste à faire financer une partie de l'acquisition d'un bien immobilier en résidence principale par son patron. Il y a évidemment des conditions que nous allons vous énumérer dans cet article.

Une étude du Crédit Foncier sur le thème de la perception du patrimoine immobilier et à sa transmission aux générations suivantes révèle que la grande majorité des Français toutes générations confondues aspire à acheter un logement. Devenir propriétaire est par ailleurs particulièrement bien jugé par les Français. Détails.

Au moment de contracter un emprunt immobilier, rien n’oblige à choisir l’assurance-crédit proposée par la banque prêteuse. Et, vous pouvez décider de souscrire une assurance emprunteur moins chère ailleurs. Seule exigence : le respect d’un niveau équivalent de garantie - on parle alors d’« équivalence de garanties ». Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) s'est à nouveau prononcé sur le sujet.

Si l'on en croit une récente étude dévoilée par l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux de crédit immobilier se sont maintenus à un niveau très bas en mars 2017, à 1,51 % en moyenne. Toutefois, les ménages doivent composer avec la hausse du coût des opérations. Explications.

Les banques en ligne et le prêt immobilier c’est parti ! La filiale en ligne du Crédit Agricole BforBank étoffe ses services et propose maintenant le crédit immobilier. Prévu à l’origine pour 2016, cette offre arrive avec un peu de retard mais avec des taux avantageux.

Cela fait plusieurs années maintenant que la loi Hamon a été mise en place. L’occasion est bonne pour faire un bilan et plus précisément sur la somme totale économisée par les Français. En moyenne, les ménages économisent 9 770 euros en changeant d'assurance de prêt.

Pour la toute première fois, un rapport s'est intéressé aux tarifs moyens pratiqués par les établissements bancaires pour l’assurance des crédits immobiliers. Cette enquête met en lumière l'opacité, l'hétérogénéité ainsi que le caractère généralement onéreux de ces pratiques par rapport aux offres formulées par les assureurs. Etat des lieux.

La tendance semble maintenant se répéter depuis quelques mois : les taux des prêts immobiliers augmentent. La moyenne, toutes durées confondues, était pour le mois de mars 2017 d’1,51%. Ce qui reste encore particulièrement bas.

Emprunter après 50 ans reste possible, mais c’est parfois le parcours du combattant. La faute aux baisses de revenus des retraités et à l’assurance emprunteur, couvrant le décès. Pour les assureurs, l’âge est un facteur de risques. Alors comment faire pour acheter un logement à crédit quand on a plus de 50 ans ?

La délégation d’assurances ça a du bon ! Grâce au jeu de la concurrence en assurance emprunteur, les particuliers gagnent des m2 supplémentaires pour leur logement grâce aux économies réalisées.

Alors que la résiliation annuelle des contrats d’assurance de prêt vient d’entrer en vigueur, la start-up Zen’Up, courtier spécialisé en assurance emprunteur, promet une souscription 100 % digitale…en moins d’une heure !

La multiplication des services sur internet provoque forcément des fuites d’informations. L’autorité compétente dans ce domaine en France est le CNIL et son dernier rapport avance que le secteur des banques est aussi concerné.

La loi Hamon ferait-elle enfin évoluer les choses concrètement en matière de délégation d’assurance ? Grâce à cette loi qui permet de résilier plus facilement son assurance de prêt, les emprunteurs font davantage jouer la concurrence.

Les mentalités des Français évoluent au sujet de l’immobilier. Selon une récente enquête, davantage trouvent qu’il est plus facile de devenir propriétaire. La conjoncture actuelle des prêts immobiliers joue certainement son rôle dans l’histoire…

Que ceux qui en doutent encore soient rassurés. La conjoncture actuelle est toujours favorable à l’achat immobilier malgré la légère hausse des taux des crédits immobiliers. Pour preuve, le début d’année 2017 enregistre une collecte de 37,4 milliards d’euros d'emprunts.

Empruntis vient récemment de sortir les résultats de son étude portant sur les femmes et l’achat immobilier. Quel est le profil-type de la femme qui achète un bien immobilier ? Quelle place tiennent-elles face aux hommes ?

C’était prévu, les taux d’intérêt pour contracter un crédit immobilier augmentent. Ce qui était aussi prévu était la faible hausse et pour le mois de février, les chiffres tablent en moyenne à 1,49% toutes durées confondues ce qui reste encore particulièrement bas.

Devenir propriétaire sans avoir un emploi stable ? Impossible ! Mais certains travaillent à des solutions pour permettre aux nombreux Français dits « précaires » (CDD, intérimaires, freelance, ils représentent ¼ des actifs en France) d'accéder à la propriété sans contrat à durée indéterminée.

Pour mieux comprendre le profil des emprunteurs, le courtier le Partenaire a enquêté. Ses données révèlent l’âge moyen des ménages qui empruntent pour un projet immobilier mais également les revenus moyens qu’ils gagnent.

Tout le monde n’a pas les mêmes chances pour obtenir un prêt immobilier. Une différence de taille persiste et ne joue pas en la faveur de l’égalité des sexes. En effet, les femmes seules auraient plus de mal pour obtenir un crédit pour l'achat d'un appartement ou d'une maison.

Acheter un bien immobilier est pour beaucoup une étape clé dans la vie. C’est aussi un palier important dans la vie d’un couple et malheureusement pour les célibataires, obtenir un prêt immobilier à deux est bien plus facile.

Le rêve des Français : accéder à la propriété. Oui mais voilà, le tarif n’est pas le même d’une région à l’autre. Une enquête de SeLoger, le site d’annonces immobilières, révèle le nombre d’années de salaire qu’il faut sortir pour s’acheter un logement en France. Et d’une région à l’autre, les années passent du simple au triple…

Le droit à l’oubli peut maintenant s'appliquer lors de la souscription d’une assurance crédit. Il s’agit ici pour les anciens malades de ne plus avoir à signaler leur situation passée et éviter ainsi de ne pas se voir accorder une assurance emprunteur.

Les crédits à la consommation restent sur une dynamique positive. 2016 a vu une augmentation de cette activité de 6,4%. Ce secteur signe une troisième année de hausse et l’achat d’une voiture est un des leviers de cette tendance.

Les taux des crédits particulièrement bas de 2016 devaient forcément repartir à la hausse à un moment. Pour autant ils ne vont pas tout bouleverser d’un seul coup. L’Observatoire Crédit Logement-CSA communique ses prévisions pour 2017 et les prochains taux ne devraient pas aller au-delà des 1,75%.

Mauvaise nouvelle pour les Français possédant un compte bancaire à savoir la grande majorité. Les frais liés à ces services vont augmenter pour l’année 2017. En cause notamment, les crédits immobiliers avantageux qui diminueraient les marges des sociétés bancaires.

L’année 2016 a été florissante en termes de ventes immobilières. Est-ce vraiment une surprise à la vue des taux bas des crédits immobiliers présentés tout au long de l’année ? Pas vraiment et le marché se félicite des meilleurs chiffres depuis dix années.

Cela fait plusieurs mois que le marché des taux de crédit est favorable aux acheteurs. Mais en décembre 2016, la tendance semble s’inverser. Et janvier 2017 semble confirmer cette tendance à la hausse. A quel rythme les taux de crédit immobilier vont-ils augmenter ?

Les startups s’attaquent aussi au monde des finances des particuliers. Grisbee est un site français dont l’objectif est d’aider les personnes comme vous et moi à mieux gérer son argent. Une sorte de coach financier en ligne pour optimiser ses placements.

On nous rabâche que les taux de crédit immobilier sont historiquement bas depuis plusieurs mois mais il n’empêche qu’en 2016, certaines villes ont vu les prix de l’immobilier augmenter. Certaines plus que d’autres… votre ville est-elle dans le top des villes dont les prix ont le plus augmenté ?

Les emprunteurs pouvaient se réjouir avec la résiliation annuelle de l'assurance crédit en cours de prêt. Mais début décembre, suite à l'examen de la loi Sapin II, le Conseil constitutionnel avait censuré le texte, annulant la possibilité de résilier chaque année. Retournement de situation.

A l’occasion du bilan du Prêt à Taux Zero pour l’année 2016, le courtier en immobilier Vousfinancer.com révèle que cette aide a eu un grand succès auprès des emprunteurs. 1 tiers des primo-accédant auraient bénéficié du PTZ 2016 contre seulement 23 % en 2015. A quoi est dû un tel succès ?

Un crédit d’impôt fait particulièrement le bonheur des entreprises. Le CIR (crédit d’impôt recherche) apporte une aide aux entreprises et les incite à développer leur recherche et développement. Résultat, en France ce secteur est très dynamique.

Une nouvelle année commence, et ses évolutions également. Qu’en est-il en termes de crédit immobilier ? Les taux vont-ils aller à la hausse alors que depuis des mois, les taux historiquement bas avantagent les emprunteurs ? Lumières.

Les taux des crédits immobiliers particulièrement bas commencent à remonter mais resteront encore faibles en 2017. Ce contexte profite toujours aux emprunteurs surtout lorsque des organismes revoient à la baisse leurs taux pour la fin d’année. C’est le cas de la Banque française mutualiste qui communique ses derniers chiffres.

Alors que les professionnels du logement s'attendent à une remontée des taux de crédit immobilier, il semblerait que ce ne soit pas pour tout de suite. AU mois de novembre, ces taux ont continué de baisser battant un nouveau record depuis l'automne 2015.

Les crédits immobiliers sont majoritairement accordés à des individus pour le financement de leur résidence principale. Les primo-accédants sont également en augmentation avec un emprunt moyen de 186 000 euros sur 233 mois.

Nous en savons désormais plus sur le crédit d’impôt associatif. Ce nouveau dispositif adopté par l’Assemblée nationale permettra de donner un peu d’air à ce secteur en termes de coûts du travail. Les débuts de ce crédit d’impôt interviendront dès 2017.

Un décret datant du 18 novembre dernier  portant sur les conditions de résiliation de l’assurance emprunteur pour cause d’aggravation du risque vient de sortir, alors même que la loi Sapin 2 permet depuis peu la résiliation interannuelle de l’assurance-crédit. Ce décret précise la notion « d’aggravation du risque ».

Internet est un endroit fabuleux pour rencontrer des fraudeurs. Le secteur du crédit n’est pas épargné et l’AFUB (Association française des usagers des banques) souhaite informer les usagers de ces pratiques douteuses faisant de nombreuses victimes.

Le crédit à la consommation n’est pas à la traîne en Europe. L’un des acteurs majeurs du secteur, le Crédit Agricole Consumer Finance, souhaite booster ses résultats de manière significative dans les quatre années à venir.

Selon le baromètre de l'épargne immobilière réalisé par Opinion Way pour Périal, les jeunes français, à peine entrés dans la vie active, se mettraient à épargner dans le but de devenir propriétaires. Le rêve de la propriété immobilière n’est pas prêt de s’éteindre en France.

Ça n’a jamais été autant le meilleur moment pour acheter. En effet, les taux historiquement bas poussent les Français à passer le cap de l’achat immobilier. Mais certains d’entre eux peuvent prétendre à des taux défiant toute concurrence, sous la barre des 1 %. Faites-vous partie de ces chanceux ?

Les Français financent majoritairement leur logement grâce au crédit immobilier. 2016 pourrait même dépasser l’année record de 2015 qui affichait alors 200 milliards d’euros de prêts accordés sur l’année.

Le Laboratoire de l'immobilier, spécialiste de la sélection de programmes neufs vient de publier une liste de 64 communes éligibles au dispositif Pinel mais où il est pourtant risqué d'investir. Explications

Les Français se penchent davantage vers l’immobilier pour leur patrimoine. Ce résultat ressort d’un récent baromètre et met en avant plusieurs raisons dont certaines tendances qui entachent la popularité de l’assurance vie.

Si le rapport d'information de la mission de contrôle de la loi Hamon met en relief un application satisfaisante de la loi Hamon, deux points semblent encore bloquer l'assurance emprunteur et l'action de groupe.

Les banquiers rechignent à accorder des prêts immobiliers aux personnes n’ayant pas de CDI, offrant peu de visibilité professionnelle et trop d’incertitude de solvabilités. Pourtant ce phénomène d’emplois instables grandit d’année en année. Quelles solutions pour permettre l’accès à la propriété à ces personnes, pas toujours précaires ?

Le gouvernement fera un cadeau fiscal aux ménages français en 2017. Les retraités seront la population qui devrait être la plus être soulagée par cette nouvelle qui consiste à étendre le crédit d’impôt lié aux services à domicile.

Est-ce la fin de la baisse des taux des crédits immobiliers ? La tendance de stagnation du mois d’octobre pousse à croire à cela. La fin de l’année 2016 comme l’année 2017 n’avanceront pour autant pas des taux fortement réévalués. La remontée se ferait progressivement.

Bonne nouvelle pour les Français ayant un prêt immobilier. Un nouvel amendement a été adopté par les députés concernant l’assurance emprunteur. Les conditions de résiliation seraient revues et donneraient plus de libertés aux assurés.

Acheter une place de parking en Île-de-France c’est possible mais ça coûte de plus en plus cher. En 20 ans le prix à l’achat a augmenté de 50%. Cet investissement pose également de plus en plus de questions suivant les nouvelles réglementations de circulation dans Paris.

Les taux particulièrement bas des crédits immobiliers n’automatisent pas pour autant les souscriptions. Nombreux sont les Français à essuyer des refus lors d’une demande de prêt immobilier. Voici les raisons les plus courantes auxquelles font face les demandeurs.

L’assurance vie n’est pas le seul placement apprécié des Français. Il y a aussi le Livret A qui vient de connaître un rebond impressionnant pour le mois d’août 2016. Sa collecte s’établit à 1,14 milliards d’euros pour ce mois.

Il existe des classements sur presque tout. Y compris dans l’investissement saisonnier puisque le site hometogo.fr établie la liste des lieux où il fait bon d’acheter mais aussi ceux qu’il faut éviter.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir forcé la concurrence entre les banques et les assurances pour la distribution des assurances emprunteur dans le cadre de la contraction d’un prêt immobilier avec la mise en place de la loi Hamon. Pourtant, selon l'Autorité de Contrôle prudentiel et de résolution, les contrats restent concentrés auprès des banques…qui en ont profité pour augmenter leurs marges en 2015.

Le Prêt à Taux Zéro est en hausse en région. Un dispositif qui permet aux primo-accédants (les personnes propriétaires pour la première fois) d’accéder plus facilement à la propriété en finançant jusqu’à 40 % de l’achat d’un logement neuf.

Les taux des crédits immobliers sont en chute libre. Les souscripteurs d’un prêt signé fin 2015 ou même début 2016 peuvent donc tomber de haut en voyant les taux pratiqués en ce moment suceptibles de diminuer encore en septembre.

Les prix de l’immobilier fluctuent fortement. Il est donc régulier de voir apparaître des classements des villes françaises où il fait bon d’investir. C’est le site seloger.com qui établit un nouveau classement plaçant en tête Perpignan !

La vente de logements neufs se portent bien en France pour cette première moitié 2016. Avec une hausse de 22,7% par rapport au premier semestre 2015, le marché reste dynamique et les hausses continues.

C’était annoncé, la baisse des taux des prêts immobiliers continue. En voyant la diminution que le mois d’août a vécu on se doutait que la remontée n’allait pas avoir lieu de sitôt. Mieux encore, le mois de septembre promet encore de suivre la même courbe descendante.

Souscrire un prêt immobilier peut aussi être synonyme d’assurance emprunteur. De ce côté, la délégation d’assurance n’attire pas les emprunteurs et les Français préfèrent toujours s’assurer auprès de la banque émettrice du crédit.

Cela n’est pas nouveau, les taux des crédits immobiliers sont au plus bas. Certains seraient alors tentés de souscrire les yeux fermés. Pourtant, les taux diffèrent aussi suivant les régions ce qui peut au final grandement se faire sentir sur la balance.

Les crédits accordaient aux entreprises se basent essentiellement sur leur santé financière. Pourtant, le monde évolue et celui des prêts pour les entreprises aussi. Des innovations arrivent et d’autres critères vont entrer en jeu.

Les taux des crédits immobiliers ne cessent de baisser. Les emprunteurs ayant souscrit un crédit avant cette tendance doivent se mordre les doigts. Néanmoins, il est possible de renégocier son crédit pour réaliser d’importantes économies.

Les investissements locatifs sont un bon moyen pour augmenter ses revenus. Dans la période actuelle où les crédits immobiliers sont au plus bas, il est intéressant de connaître les villes les plus attrayantes pour ces investissements.

Depuis le 1er juillet, la signature est simplifiée. Une directive qui a donné des idées aux acteurs du crédit immobilier, banques et courtiers en crédit. Si les prémices des souscriptions en ligne se font sentir, il reste encore quelques étapes à franchir pour généraliser le processus.

Contrairement à la logique des calculs, le taux du livret A est maintenu. Le Livret A restera, au 1er août 2016, à 0,75%. Pour le taux du plan épargne logement en revanche, une baisse est programmée prochainement.

Les taux de crédit immobilier ont atteint un niveau très bas si ce n’est exeptionnel. Suivant son dossier, il est même possible d’obtenir un taux inférieur à 1% pour un emprunt de 20 ans. Plus que jamais, il s’agit d’une bonne période pour se lancer.

Le marché français de l’immobilier semble reprendre quelques couleurs dans l’ancien. C’est effectivement ce que laisse à penser la récente augmentation des prix signés enregistrée aux quatre coins de l'Hexagone. Coup de projecteur.

Une étude de ses internautes a permis au site Le-Partenaire.fr de dresser le profil et les besoins des Français en matière de projet immobilier. Le site Internet a donc analysé le trafic des 1 530 000 annonces, voici le portrait des acquéreurs en 2016.

Vie Plus, filière de Suravenir lance un nouveau contrat d'assurance crédit individuel 100 % digital, baptisé Sérévi Emprunteur Digital.

Spécialiste de la prévoyance et de l'assurance emprunteur individuelle, MetLife France a décidé de simplifier l’assurance-crédit en faisant évoluer son contrat « Super Novaterm Crédit ». En effet, l’examen médical a été supprimé pour les emprunteurs de moins de 46 ans jusqu’à un million d’euros et avec un questionnaire de santé. Présentation.

Tous les mois les taux d’intérêts des crédits immobiliers pour les particuliers sont observés à la loupe. Pour le mois de juin, les chiffres baissent encore pour afficher une moyenne de 1,60%. Une surprise pour l’observatoire.

Un récent sondage Logic-Immo / TNS Sofres révèle qu’une majorité de Français a conscience que c’est le moment d’acheter un bien immobilier.

Les primo-accédants sont de plus en plus nombreux ! En d’autres termes, les Français qui achètent leur première propriété sont aidés par 3 faits, qui réunis, améliorent considérablement leur pouvoir d’achat immobilier ! Explications.

En contractant un crédit immobilier, les banques obligent les emprunteurs à souscrire une assurance crédit immobilier. Bien sûr ce type de contrat a un coût, et atteint parfois des sommets par rapport au cout total du crédit.

Vous envisagez de profiter des taux de crédit immobiliers bas pour vous lancer dans un investissement locatif ? Vous faites bien, d’autant plus qu’un nouveau site vient de faire son apparition pour vous aider à faire le meilleur choix selon votre projet. Découvrez Tourdefrance-immobilier.fr.

Un décret d’application vient d’être publié au Journal officiel (JO). Ce texte permet de préciser notamment les dispositions relatives aux modalités d'exécution des contrats de crédit immobilier. Coup de projecteur.

La cour d’appel de Paris a condamné CNP Assurance et Cofidis pour s’être partagé mutuellement l’intégralité des bénéfices techniques issus des assurances emprunteur au détriment des assurés.

Les consommateurs sont favorisés en matière d’assurance crédit. C’était d’ailleurs l’un des grands chantiers de la loi Hamon, en offrant plus de temps aux emprunteurs pour trouver la bonne assurance pour leur prêt. Dernier droit en date : celui de changer d’assurance chaque année.

On croyait l'affaire entendue après la décision de la Cour de cassation posant que la loi Hamon ne pouvait être invoquée pour résilier l’assurance emprunteur à l’échéance. Pourtant, la cour d’appel de Douai vient de réaffirmer que la résiliation annuelle du contrat d'assurance-crédit était envisageable en vertu de la loi Hamon. Explications.

L'Observatoire Crédit Logement/CSA a récemment dévoilé le taux moyen du crédit immobilier : il est passé sous la barre symbolique des 2 % au mois de mars 2016. Selon le courtier MeilleurTaux.com, le taux moyen pour un emprunt immobilier sur 20 ans a atteint 1,87 %. Un nouveau record ! Explications.

Il y a quelques jours, BNP Paribas Cardif, filiale de BNP Paribas dédiée aux assurances, a annoncé l’ajout de nouveaux services à son offre d’assurance emprunteur dénommée « Cardif Liberté Emprunteur ». Coup de projecteur.

Selon les notaires, les prix de l’immobilier dans l’ancien à Paris sont restés stable depuis le début d’année. Sur un an, l’on note une légère hausse mais quoi qu’il en soit, les tarifs au m² ne devraient pas être chamboulés.

Mauvais signe pour la consommation : les Français n’auraient plus confiance en les placements d’épargne type Livret A et assurance vie. Parallèlement, le rendement des livrets épargne logement ont également baissé.

Réalisée par le courtier Bourse des Crédits, une étude récente dessine le portrait-robot de l’emprunteur en Ile-de-France. Cette nouvelle enquête vient confirmer une tendance déjà observée dans les autres régions françaises, à savoir le retour des primo-accédants. Coup de projecteur.

Acteur majeur de l'assurance en France, Swiss Life a décidé d’accélérer son développement digital et de profiter de l’ouverture à la concurrence posée par la loi Hamon sur la consommation pour lancer sa nouvelle formule digitalisée « SwissLife Assurance des Emprunteurs ». Présentation.

En contractant un crédit immobilier, les emprunteurs ont tendance à tenter de négocier le taux de crédit et s'arrêtent là. Or, il existe d'autres points à négocier comme par exemple le tarif de l'assurance crédit.

En théorie, l’assurance-crédit ne présente aucun caractère obligatoire. Toutefois, elle est devenue indispensable pour obtenir un prêt immobilier et réaliser son projet offrant à l’établissement prêteur des garanties en cas d’invalidité, d’incapacité temporaire de travail ou de décès de l’emprunteur. Et, si la loi Hamon permet de faire jouer la concurrence, rares sont les Français qui l'utilisent. Explications.

Lors de la présentation de son 22e observatoire du crédit immobilier, Meilleurtaux.com a dressé un bilan sur la loi Hamon qui, rappelons-le, permet dans ses dispositions relatives à l’assurance-crédit à l’emprunteur de changer de contrat pendant une année après l'offre de prêt immobilier, sous réserve du respect de l'« équivalence des garanties ». Explications.

D'après le dernier Observatoire du Crédit Logement, les taux d’intérêt ont baissé de 2,09 % en moyenne au mois de février 2016. Autrement dit, c'est le bon moment pour emprunter et donner vie à votre projet immobilier. Etat des lieux.

Dans la vie réelle, il n'est pas aussi simple d'acheter un appartement ou une maison. Pourtant, c'ets la bonne période pour acheter un logement. Pas de crise immobilière, des taux de crédit historiquement bas, un prêt à taux zéro plus accessible... Il est temps de se pencher sur la question d'un (premier) achat immobilier !

En dépit de récentes décisions favorables des juges du second degré à Douai et à Bordeaux, la résiliation annuelle pourrait finalement s’avérer impossible pour l’assurance emprunteur. L’Argus de l’assurance considère en effet que la Cour de cassation pourrait se prononcer en ce sens dans un arrêt attendu le 9 mars prochain. Coup de projecteur.

Conformément au protocole d'accord signé le 24 mars 2015 et à l'avenant à la convention AERAS daté du 2 septembre 2015 relatifs à l’instauration d’un droit à l’oubli, une première grille de référence a été approuvée par la Commission de suivi et de propositions AERAS. Présentation.

Le prix de l'immobilier à Londres

Publié le 08/02/2016

L’immobilier londonien explose ! Selon les dernières statistiques, le prix moyen d’un logement dans la capitale britannique atteint la barre des 500 000 livres, soit 650 000 euros dans plus de la moitié de la capitale (8,5 millions d’habitants).

Ce ne sont pourtant les lois qui manquent : loi Lagarde, loi Hamon et autres dispositions ont été entérinées pour favoriser la libre concurrence à destination des emprunteurs qui doivent choisir une assurance crédit. Pourtant, la délégation d’assurance peine à décoller, notamment en raison de la réticence des banques.

Depuis la loi Lagarde, il est possible de souscrire une assurance-crédit pour l’emprunt immobilier contracté ailleurs qu’auprès de l’établissement prêteur (« délégation d’assurance »). La loi Hamon est récemment venue renforcer le dispositif. Toutefois, l'on constate en pratique une certaine réticence des banques à favoriser le libre jeu de la concurrence. Etat des lieux.

Depuis le 1er janvier, certains acheteurs peuvent bénéficier du nouveau prêt à taux zéro, encore appelé PTZ. Les nouveautés ? La version 2016 s’ouvre à davantage de personnes et devient plus avantageux. Explications.

L’année 2016 devrait ouvrir le champ aux acheteurs immobiliers et notamment aux primo accédant, et ceux grâce au nouveau Prêt à taux zéro (PTZ 2016). Les professionnels de l’immobilier évoquent même une reprise plus forte qu'annoncée en raison de taux de crédit restés bas.

L'association d'aide aux malades du cancer, Life is Rose a récemment annoncé le lancement d’un nouveau contrat d’assurance crédit dédié aux femmes souffrant d’un cancer du sein depuis 1 an minimum.

Courtier grossiste en assurance-crédit, BPSIs s’est associé à Suravenir, filiale d’assurance-vie et de prévoyance du Crédit Mutuel ARKEA, pour le lancement d’une nouvelle formule d’assurance emprunteur », il s'agit d'une version revue et corrigée du contrat « Avenir Naoassur ». Présentation.

A la contraction d’un prêt immobilier, il est non seulement possible de faire des économies sur le crédit en prenant soin de choisir un taux bas, mais il est également possible d’économiser sur le cout de l’assurance emprunteur. Cette dernière possibilité est offerte par la loi Hamon, qui est venue améliorer la délégation d’assurance. Explications.

Le courtier en crédit Meilleurtaux.com vient de dresser le portrait-robot de l'emprunteur en 2015. Et ce portrait est dessiné par la baisse des taux de crédit immobilier, ce qui a des conséquences sur le comportement d’achat des Français. Lumière sur le nouvel acquéreur Français.

Pour les assurances crédit, les emprunteurs bénéficient de plus de temps pour passer d’un contrat de groupe souscrit par la banque prêteuse à un contrat individuel auprès d’un autre assureur, et ce grâce à la loi Hamon entrée en vigueur le 26 juillet 2014.

Alors que depuis le 26 juillet 2014 les emprunteurs ont davantage de temps pour changer d’assurance emprunteur dans le cadre de leur emprunt, UFC Que Choisir révèle que les banques ne joueraient pas le jeu, notamment en bloquant l’accès à la délégation d’assurance.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi Hamon, l’assurance emprunteur n’en finit plus de faire débat. Produit d’assurance indispensable à qui souhaite faire l’acquisition d’un bien immobilier, ce contrat représente cette année plus de 30 % du coût du crédit selon le baromètre de Réassurez-moi. Coup de projecteur.

Depuis le 26 juillet 2014, les emprunteurs ont davantage de temps pour procéder à la délégation d’assurance. En d’autres termes, ils ont 12 mois à partir de la signature du prêt pour changer d’assurance-crédit, en passant chez la concurrence. Or, ce droit n’est pas encore très utilisé du côté des jeunes accédants.

April Santé Prévoyance a récemment dévoilé un premier bilan pour son contrat d’assurance emprunteur pensé pour les jeunes accédants entre 18 et 35 ans. Selon le courtier d’assurance, ils ignorent assez largement ce qu’offre la loi Hamon, à savoir la possibilité de changer d’assurance prêt immobilier dans les 12 mois qui suivent la signature de leur emprunt. Explications.

Dans le cadre de la loi Hamon, le monde de l’assurance s’est vu évoluer, bien souvent en faveur des assurés. Non seulement ces derniers ont plus de temps pour choisir une assurance de prêt auprès de la concurrence, mais en plus les assureurs doivent désormais leur faciliter la tâche en mettant à disposition des clients une Fiche Standardisée d’Information.

C'est fait ! A l'issue d'un « marathon » législatif, le droit à l'oubli a enfin été voté par les sénateurs français permettant ainsi aux anciens malades du cancer de souscrire une assurance de prêt immo. Coup de projecteur.

Parmi les différents établissements prêteurs de l'Hexagone, BNP Paribas, la Banque Postale, le Crédit Mutuel ou encore la Société Générale sont parmi les premiers à communiquer la fameuse liste d’équivalence des garanties permettant à l'emprunteur de faire jouer la concurrence pour changer d'assurance-crédit. Coup de projecteur.

A partir de demain, 1er octobre 2015, les emprunteurs tenus de souscrire une assurance-crédit se verront remettre une fiche dite « standardisée » qui détaille les garanties exigées par l’établissement prêteur. Ce document devrait faciliter la comparaison d’assurance emprunteur et permettre de réaliser d’appréciables économies. Explications.

Selon un sondage du site de services immobilier Le-Partenaire.fr, les Français ne seraient pas au courant de leur possibilité de changer d’assurance crédit.

A l'instar de nombreux Français, vous avez besoin d'un prêt pour mener à bien votre projet immobilier. Toutefois, la présence sur le réseau social Facebook pourrait bientôt empêcher certains emprunteurs de convaincre les établissements prêteurs. C’est effectivement ce que laisse à penser un récent brevet déposé par la firme de Menlo Park. Etat des lieux.

Dans le cadre de l'achat d'un logement, les acheteurs versent un dépôt de garantie, souvent 5 % du montant total de l'acquisition. Il existe une clause suspensive qui permet de récupérer ce dépôt de garantie : le refus de prêt de la part de la banque. Mais ce n'est pas tout !

Entrée en vigueur le 26 juillet 2014 s’agissant de l’assurance emprunteur, la loi Hamon sur la consommation va bientôt connaître un renforcement de son dispositif. Ce changement doit intervenir le 1er octobre 2015. Explications.

Au moment de contracter un emprunt immobilier, les établissements bancaires considèrent qu’il ne faut pas dépasser 33 % de taux d’endettement futur. Autrement dit, les mensualités à acquitter par l’emprunteur ne doivent pas dépasser un tiers de ses revenus imposables nets. Eu égard au contexte actuel de taux d’intérêt très bas, la durée des remboursements peut être allongée et il est désormais possible de devenir propriétaire de son logement avec moins de 3 SMIC. Coup de projecteur.

Grâce aux dispositions de la loi Hamon sur l’assurance-crédit, il est désormais plus facile de faire jouer la concurrence pour trouver la meilleure offre d’assurance emprunteur. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de faire valoir ses droits face aux établissements prêteurs. C’est pourquoi courtiers et intermédiaires ont lancé une plateforme web pour permettre aux emprunteurs de partager leurs expériences. Coup de projecteur.

AXA vient de signer un accord d’exclusivité pour le rachat de Genworth LPI, septième acteur de l’assurance emprunteur à l’échelle du Vieux continent. Une opération à 475 millions qui devrait permettre de constituer le numéro trois du secteur. Coup de projecteur.

A la souscription d’un crédit immobilier (mais pas seulement), les banques contraignent les emprunteurs à souscrire une assurance crédit afin de contrer les risques d’impayés. Cette assurance qui a un coût est le plus souvent surévaluée par rapport au risque réel. C’est pourquoi, théoriquement il est possible de récupérer une partie des bénéfices de son assurance de prêt…

Grâce aux dispositions de la loi Hamon sur l’assurance-crédit, tout emprunteur se voit désormais offrir la possibilité de changer d’assurance prêt immobilier pendant une année après signature de son emprunt. Toutefois, cette ouverture à la concurrence pourrait être contrée par les acteurs du secteur si l'on en croit Elias Abou Mansour et Xavier Flori, respectivement directeur général et directeur du développement chez Genworth France.

Dans le cadre de la loi Hamon, les emprunteurs pourront très bientôt y voir plus clair parmi les nombreuses garanties proposée dans les contrats d’assurance crédit. En effet, les banques et assureurs auront obligation de présenter une fiche d’information aux emprunteurs dans le cadre de la souscription d’une assurance emprunteur.

Le scandale avait éclaté dans les années 2000. Plusieurs banques britanniques avaient fait souscrire des assurances crédit à leurs clients sans que ces derniers ne le sachent, contrats assortis de multiples clauses cachées

La délégation d’assurances est possible depuis 2010 avec la loi Lagarde. Depuis le 26 juillet 2014, la loi Hamon offre davantage de temps aux emprunteurs pour réaliser une délégation d’assurance. Ce qui expliquerait l’augmentation de ce dispositif depuis le début d’année.

Les emprunteurs et UFC que choisir réclamaient le versement d’une partie des bénéfices dégagés par leurs propres contrats d’assurance emprunteur, souscrits dans le cadre d’un crédit immobilier. Mauvaise nouvelle, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris les a déboutés face à CNP Assurances et à la Caisse d'Epargne Ile-de-France.

Souvent l’on pense que devenir propriétaires à 50 ans, c’est impossible. Nous préférons nuancer : c’est plus compliqué qu’à 30 ans mais c’est tout de même possible. D’ailleurs, 34 % des prêts sont contracté par les 50 ans et plus. Voici les trucs et astuces pour mettre toutes les chances de son côté lorsque l’on a 50 ans pour obtenir un crédit.

Courtier d'assurance, AcommeAssure a récemment dévoilé son Baromètre 2015 consacré au coût de l'assurance emprunteur. Il ressort de cette nouvelle édition que l’assurance-crédit pèse de tout son poids pour représenter aujourd’hui 40 % du coût total du prêt immobilier. Explications.

Le marché français de l’assurance-crédit a récemment connu de nombreuses évolutions. La dernière réforme en date résulte de la loi sur la consommation, ou « loi Hamon », qui offre un délai de réflexion accru à l'emprunteur pour le choix de la meilleure assurance-crédit. D'ailleurs, depuis quelques jours, le secteur connait une plus grande concurrence. Explications.

A partir du mois d’octobre prochain, les emprunteurs qui souhaitent profiter de la délégation d’assurance pour bénéficier d’un meilleur tarif d’assurance crédit auront la chance de bénéficier d’une grande aide : la fiche comparative standardisée.

Dans un arrêt daté du 23 mars 2015, les juges de la cour d'appel de Bordeaux s'étaient montrés favorables à la résiliation annuelle du contrat d’assurance-crédit alors même que ce produit n’est pas concerné par le dispositif de la loi Hamon. Les Assurances du Crédit Mutuel (ACM) ont décidé de se pourvoir en cassation. Explications.

Le 1er réseau de courtage indépendant, Assu 2000 lance son comparateur d’assurance crédit : L’Assureur Crédit. Le courtier promet de cette manière de faire économiser jusqu’à 50 % sur le montant de l’assurance emprunteur souscrite dans le cadre d’un emprunt immobilier.

Depuis 2010, les assurés ont la possibilité d’aller voir ailleurs pour la souscription de leur assurance crédit dans le cadre d’un emprunt. Or, malgré les économies importantes que la délégation d’assurance leur laissent, les assurés n’utilisent encore que très peu ce dispositif.

Est-il possible de résilier chaque année son contrat d’assurance-crédit ? Dans une décision en date du 23 mars 2015, la Cour d’appel de Bordeaux a répondu favorablement à la demande d’un emprunteur qui se prévalait de la résiliation annuelle de son contrat d'assurance-crédit. Coup de projecteur.

Les emprunteurs doivent souscrire une assurance crédit, les protégeant contre les aléas de l’invalidité et du décès. Pour y accéder, les assurés doivent répondre à un questionnaire de santé, sur lequel les assureurs se basent pour établir un risque. L’une des questions principales concerne le tabagisme…

Le 24 mars 2015, le droit à l’oubli en matière d’assurance-crédit a fait l’objet d’un protocole d’accord signé par les différents acteurs concernés. Cette nouvelle étape permet d’améliorer la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Explications.

Les personnes ayant été malades d’un cancer, peinent à accéder à l’assurance crédit dans le cadre d’un emprunt. C’est pourquoi la convention AERAS (s'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) leur permet de souscrire une assurance, avec une surprime. Et c’est la même chose pour les anciens malades, totalement guéris.

Acteur majeur de la santé en France, le groupe MGEN a récemment complété son contrat d’assurance-crédit pour offrir aux emprunteurs une offre plus conforme à leurs attentes et besoins. Tour d'horizon.

Dans une étude récemment dévoilée par le Collectif Interassociatif sur la Santé (Ciss), l’on apprend que de nombreux Français éprouvent toujours des difficultés pour bénéficier d’un crédit, et ce, en raison de leur état de santé. Etat des lieux.

Dans un récent communiqué, MetLife s’est félicité des nouvelles règles relatives à l’équivalence de garanties dévoilées pour l’assurance-crédit. Formulées par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF), ces règles visent à simplifier la comparaison des garanties proposées par les différents produits d'assurance emprunteur.

Au moment de souscrire un contrat d’assurance crédit, il y a souvent un questionnaire de santé. Or les personnes malades peinent souvent à trouver une couverture, et si elles en trouvent une, c’est souvent à un tarif prohibitif. Le même problème se pose aux anciens malades d’un cancer.

En contractant un crédit immobilier, certains emprunteurs ont tendance à privilégier des mensualités plus faibles, en rallongeant la durée du crédit. Si au quotidien cette solution peut s’avérer gagnante pour respirer en termes de budget, il faut également se méfier de la durée d’emprunt.

Afin de faciliter la comparaison des garanties d'assurance crédit dans le cadre de la délégation d'assurance et de la loi Hamon, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) vient de rendre public la liste comparative des garanties minimales que peut demander une banque à un client qui souhaite aller voir la concurrence.

Attendu depuis quelques temps déjà, l'avis rendu récemment par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) dessine la liste des garanties que les établissements prêteurs pourront bientôt imposer à leurs clients emprunteurs. Avec cette définition des « règles du jeu », on peut supposer qu’il sera prochainement plus simple de trouver la meilleure assurance-crédit. Explications.

Alors que la loi Hamon permet aux assurés depuis le 26 juillet 2014 de changer d’assureur dans un délai d’une année après la signature de leur crédit, les assurés doivent encore respecter un point : l’équivalence des contrats. Comment faciliter la comparaison des garanties d’assurance crédit ?

Le-Partenaire.fr a récemment entrepris une enquête et a interrogé ses clients sur la loi Hamon et ses implications sur le monde de l’assurance. Il en ressort que trois personnes sur 10 ignorent l’existence de ce dispositif…

Réassurez-moi lève 400 000 euros

Publié le 15/01/2015

Facilitant la recherche d'une bonne assurance-crédit, produit indispensable à la réalisation d'un projet immobilier, la plateforme web Réassurez-moi a récemment levé la bagatelle de 400 000 euros. Réalisée auprès d'Optimum Développement et de l'Accélérateur avec le soutien de Bpifrance, cette levée intervient alors que, depuis quelques mois, la loi Hamon tente d'ouvrir le marché. Explications.

La loi Hamon est un dispositif qui a beaucoup fait parler de lui. Notamment par rapport à l’assurance emprunteur, le public intéressé s’est attendu à des changements radicaux. On prévoyait notamment un assouplissement par rapport à la souscription de cette assurance et la possibilité d’opter pour des offres concurrentes. La situation est plus délicate en pratique.

Au lendemain de l’application de la loi Hamon, les personnes contractant un crédit immobilier ont la possibilité de changer leur assurance emprunteur. Les premiers échos se veulent optimistes.

Les établissements français devraient à l’avenir imposer des taux variables à leurs clients puisque la Banque de France les a récemment mis en garde sur le risque qu’ils prennent s’ils s’entêtent à proposer des taux fixes.

Un nouvel accord devrait bientôt être dévoilé en ce qui concerne l’assurance emprunteur. Plus précisément, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) devrait se prononcer le 15 décembre 2014. Seront alors dévoilés les éléments à prendre en compte pour comparer les assurances crédit.

Actuellement, on assiste à une baisse constante des taux d’intérêt. Ce phénomène ne manque pas de ravir les emprunteurs. La situation est plus délicate du côté des assureurs…

Les investisseurs qui souhaitent effectuer un placement dans la pierre peuvent être ravis. La diminution des taux de crédit immobilier se poursuit. Pour les emprunts s’étalant sur 15 ans ou 20 ans, la moyenne oscille entre 2,40 et 2,70 %. On constate même des taux encore plus attrayants dans certaines régions.

Actuellement, la tendance des taux en matière de crédit immobilierest à la baisse. Nombreux se demandent d’ailleurs si elle va se poursuivre ou se renverser. De son côté, l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL) dévoile son indicateur des taux qu’elle partage trimestriellement. La diminution des taux semble encore être d’actualité.

L’immobilier est en constants changement, et ce n’est pas l’étude commandée par le courtier Meilleurtaux.com qui dira le contraire. En effet, un indice ne trompe pas : le profil des emprunteurs change. Voici donc le portrait tiré de l’emprunteur en 2014.

La loi Hamon a bouleversé le marché de l’assurance. Les assureurs qui ont enfin la chance de profiter de ce marché commencent à mettre en place des stratégies pour se démarquer de la concurrence et pour attirer la clientèle.

L’association de consommateurs CLCV a annoncé le 28 octobre qu’elle mène une action de groupe contre la compagnie d’assurance AXA et l’Agipi, accusés  de ne pas avoir respecté la garantie des taux d’intérêt promise sur un contrat d’assurance vie.

Avec l’application de la loi Hamon, nombreux sont les assureurs qui apportent des changements à leurs formules d’assurance. C’est notamment le cas du côté d’Assuréa qui innove. Le courtier spécialisé dans le domaine de l’assurance emprunteur et de la prévoyance cible tout particulièrement les assurés « hors normes ».

Si l’on en croit les informations relayées par RTL, on pourrait bientôt assister à l’abolition des taux fixes en matière de crédit immobilier. Cette décision serait prise très prochainement, au début de l’année 2015 dans le but d’améliorer les conditions des emprunts.

L’assurance de prêt immobilier est une étape indispensable dans la concrétisation de l’achat d’un bien immobilier. Ce contrat comprend plusieurs éléments dont il est nécessaire de comprendre le fonctionnement. Pour aider les particuliers, le gouvernement a publié un décret qui facilite le calcul du TAEA ou taux annuel effectif d’une assurance de prêt.

La mise en place de la loi Hamon a fait grand bruit. 2 mois après son application, la question se pose de savoir si cette législation a eu des effets en matière d’assurance emprunteur.

Magnolia Web Assurances lance une nouvelle offre d'assurance emprunt individuelle

Alors que les dispositions de la loi Hamon relatives à l’assurance-crédit sont entrées en vigueur le 26 juillet 2014, le débat n’est pas encore tout à fait achevé. En effet, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), qui regroupe notamment banquiers, assureurs et consommateurs, s’est récemment réuni au sujet de l'équivalence de garanties.

Après de longues années d’attente, le verdict est tombé : les personnes ayant souscrit une assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit n’empocheront pas un seul euro sur les éventuels bénéfices générés par celle-ci.

Cabinet de courtage, CBP a décidé de revoir son offre d’assurance-crédit. En effet, son produit baptisé « Evolife » évolue pour compléter les couvertures qui existent traditionnellement pour ce type de produits et qui concernent le décès, l'incapacité de travail, la maladie, l'accident ou l'invalidité qui frappe l'emprunteur. Présentation.

Le Royaume-Uni va-t-il être bien confronté à un nouveau scandale relatif à l’assurance-crédit ? Alors que les différents acteurs du secteur ont déjà dû payer la bagatelle de 20 milliards d’euros pour leurs « errements » passés, plus d'un million de consommateurs britanniques viennent de déposer plainte. Coup de projecteur.

La loi Hamon est appliquée depuis fin juillet 2014. En matière d’assurance emprunteur, l’objectif est de libérer le marché et de l’ouvrir à la concurrence tout en diminuant les coûts. Mais il existe un point faible à la législation : la banque peut aisément s’opposer à la nouvelle assurance si les garanties proposées par cette dernière sont jugées moins bonnes que celles de l’organisme prêteur.

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a refusé la demande de deux consommateurs appuyés par UFC-Que Choisir depuis 2007. Leur requête concernait le remboursement de la participation aux bénéfices en matière d’assurance emprunteur. Cette décision soulève quelques interrogations. Coup de projecteur.

Entrée en vigueur le 26 juillet dernier, la loi Hamon n’a pas encore produit beaucoup d’effet. Pour rappel, cette nouvelle loi permet de changer d’assurance emprunteur dans un délai de douze mois à partir de la signature du prêt. Interrogé par le site toutsurlescrédits.com, le directeur général de MetLife France, Joël Farré a donné son avis sur la question.

La loi sur la consommation dite aussi « Loi Hamon » veut faciliter la résiliation d’assurance. Mais, alors que l’on attend la prise de décrets d’application, certaines voix se font entendre pour réclamer davantage de temps. En effet, les assureurs mutualistes souhaiteraient que le texte n’entre pas en vigueur avant le second semestre 2015.

Récemment, des particuliers bénéficiant du soutien l’association UFC Que Choisir ont porté une affaire concernant l’assurance emprunteur devant la justice. Leur objectif : recevoir les bénéfices qui auraient été engendrés par leur contrat. Ces demandeurs ont été déboutés par le tribunal de grande instance (TGI) parisien.

Avant de devenir l’heureux propriétaire d’un bien immobilier, il y a différentes étapesà franchir. Il faut notamment disposer de la somme nécessaire pour l’investissement proprement dit. Dans le cadre de la demande d’un crédit immobilier, il faut porter une attention particulière à l’assurance emprunteur et faire en sorte d’opter pour le taux le plus attrayant.

La loi Hamon sur la consommation est entrée en vigueur le 26 juillet dernier pour ses dispositions relatives à l’assurance-crédit. Depuis cette date, les emprunteurs peuvent choisir un autre assureur que celui proposé par leur banque durant la première année de crédit. Il existe toutefois une condition : le nouveau contrat d’assurance doit présenter le même niveau de garantie que celui de la banque. Un détail qui est loin d'être anodin.

Le scandale qui a ébranlé le monde de l’assurance emprunteur continue de faire du bruit. En effet, depuis 2007, les choses n’ont pas évolué. Les associations des droits des consommateurs mettent pourtant tout en œuvre pour mettre la pression sur les banques et les assureurs en se basant sur l’article L331-3 du code des assurances.

La loi Hamon est entrée en application le 26 juillet dernier concernant les assurances de prêt immobilier. Elle permet aux emprunteurs de résilier leurs contrats dans les douze mois après la signature du prêt. Cette mesure a été prise pour ouvrir le marché de l’assurance emprunteur à la concurrence.

La loi Hamon entrée en vigueur le 26 juillet dernier permet aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance de prêt au cours de la première année de souscription de leur crédit. Le but était de permettre aux consommateurs de bénéficier d’un tarif plus attrayant. Seulement, un problème persiste : la difficulté de comparaison des garanties.

La loi Hamon permet aux assurés de faire jouer la concurrence et ainsi de bénéficier d'un contrat d'assurance emprunteur plus avantageux tant au niveau des garanties que des tarifs. Il ne faut pas négliger la manière de comparer le niveau de garantie entre les contrats.

Alors que les banques-assurances dominent depuis longtemps le marché de l’assurance de prêt immobilier, la loi Hamon se présente comme une aubaine pour les assureurs, prêt à prendre leur revanche. Explications.

Le vendredi 29 août dernier, l’Autorité de conduite financière (FCA) a ordonné aux banques, aux compagnies de carte de crédit et aux prêteurs de rouvrir près de 2,5 millions de plaintes concernant les ventes abusives de « Payment protection insurance ».

Pour faciliter la comparaison des offres de prêts immobiliers, Bercy a voté une nouvelle loi, le TAEA.

Selon les données ICISA-2012, le marché de l’assurance crédit représente près de 6,2 milliards d’euros. A.U Group a quant à lui révélé que la plus grande part de ce marché est détenue par Euler Hermes, Atradius et Coface avec respectivement 34 %, 23 % et 18 %.

Depuis le 26 juillet 2014, les dispositions de la loi Hamon relatives à l’assurance-crédit s’appliquent dans l’Hexagone. S’agissant de ce produit d’assurance en particulier, le texte veut favoriser le libre jeu de la concurrence en offrant à l'assuré un délai de réflexion plus long. Mais, ce n'est pas tout. Etat des lieux de ce nouveau dispositif.

Avec la loi Hamon, les emprunteurs peuvent déléguer leur contrat d’assurance emprunteur dans 12 mois à compter de la signature du crédit. C’est donc le moment idéal pour comparer les assurance crédit pour bénéficier d’un meilleur tarif à l’échelle du cout total du crédit.

Depuis le 21 juillet quelque 45 000 assurés se sont regroupés sur le site actioncivile.com pour réclamer aux banques la part de bénéfices générée par leur contrat d’assurance emprunteur. Les choses ne sont pas prêtes d’évoluer…

Depuis toujours le marché de l’assurance crédit est dominé par les bancassureurs. Depuis le 26 juillet dernier,  la loi Hamon permet aux consommateurs de changer d’assurance emprunteur dans un délai de 12 mois après signature du crédit. Mais quelles conséquences ce changement pourrait avoir sur leur crédit ?

La loi Hamon, entrée en vigueur depuis 26 juillet dernier, permet aux emprunteurs de changer d’assurance de prêt dans les 12 mois suivant la signature de leur crédit à condition que le nouveau contrat propose le même niveau de garanties que celui proposé par l’organisme prêteur.

La Société Générale a récemment annoncé ses résultats pour le T2 2014. Pour le second trimestre, elle a enregistré un résultat net par groupe de 1,030 Md d’euros soit une hausse de 7,8 % par rapport au T2 2013.

La loi Hamon sur la consommation est récemment entrée en vigueur concernant le crédit : désormais les emprunteurs peuvent résilier leur contrat d’assurance dans un délai de 12 mois après la signature du prêt. Pour faciliter la résiliation et la substitution, le gouvernement prévoit d’imposer aux banques de proposer des contrats faciles à comparer.

Les souscripteurs de prêts immobiliers ont depuis le 26 juillet 2014, la possibilité de résilier leur contrat d’assurance de prêt dans un délai de 12 mois à compter de la signature du contrat, une occasion pour réaliser de belles économies !

Suite à un arrêt rendu par le Conseil d'État, nombre d'établissements bancaires doivent restituer les bénéfices générés par des milliers de contrats d’assurance crédit. De nombreux emprunteurs se sont prévalus de cette décision pour réclamer le versement de ces bénéfices. Aujourd’hui, une class action a été lancée, faisant réagir le CMAP.

Depuis samedi 26 juillet, la loi Hamon permet aux assurés de bénéficier d’un délai d’un an à compter de la signature du prêt pour choisir leur assurance crédit. Un réel avantage quand on sait que bien choisir cette protection peut permettre de faire des économies sur le coût total de l’emprunt.

Depuis la décision du Conseil d’Etat daté du 23 juillet 2012, il a été décidé que les banques reverseraient une partie des bénéfices perçus sur les contrats d'assurance emprunteur pour la période de 1996 à 2012 aux particuliers emprunteurs et détenteurs de ces contrats. D'ailleurs, cette initiative réclamée par l'UFC-Que Choisir a permis de révéler l'existence de 16Md€ de bénéfices non distribués aux assurés pour la période 1995-2007. Actuellement, les assurés concernés réclament leur dû qui s'élève à 120M€. Farandole de chiffres.

Cela fait deux ans qu’une bataille juridique est lancée entre d’un côté les banques et les assureurs et de l’autre les consommateurs. En effet, les défenseurs des consommateurs estiment que les organismes d’assurance doivent redistribuer les bénéfices réalisés grâce aux assurances emprunteur, alors que les banques ne sont pas d’accord.

Alors que les dispositions de la loi Hamon relatives à l’assurance crédit entreront en vigueur le 26 juillet 2014, BPSIs dévoile Naoassur emprunteur, qui offre de robustes garanties moyennant un tarif attractif. Distribué par des courtiers en assurance et en crédit, cette formule d'assurance crédit veut répondre notamment aux besoins des assurés.

Le Conseil d’Etat d’avril 2012 a donné à la société de défense des consommateurs, actioncivile.com d’envoyer 46 208 mises en demeure émanant de particuliers emprunteurs. Ces usagers demandent à leur banque la restitution des bénéficies « techniques et financiers » qui ont été générés par leur contrat d’assurance emprunteur.

Alors que la loi Hamon a pour but d’optimiser la concurrence entre les assureurs emprunteur, de nouveaux arrivants profitent de cette ouverture pour faire leur entrée sur le marché français.

Dès le 26 juillet 2014, la loi Hamon permettra aux emprunteurs de bénéficier d’un délai de douze mois à compter de la signature du prêt pour résilier le contrat d’assurance emprunteur contre un meilleur auprès de la concurrence. Un moyen pour le gouvernement d’ouvrir ce marché à la concurrence.

La loi Hamon ébranle le monde de l’assurance. Elle prévoit un grand changement dans le domaine d’assurance emprunteur : dès le 26 juillet 2014, les emprunteurs pourront résilier leur contrat d’assurance dans un délai de 12 mois après avoir obtenu l’emprunt.

Avec l’arrivée de la loi Hamon dès le 26 juillet pour les contrats d’assurance crédit, les professionnels de l’assurance prédisaient une baisse des tarifs directement liée à l’ouverture à la concurrence. Ce pronostic semble être juste car le courtier Solly Azar annonce baisser ses tarifs d’assurance emprunteur.

La loi Hamon entrera en vigueur dans moins de 3 semaines. Elle donnera aux emprunteurs la possibilité de changer d’assurance crédit dans un délai de 12 mois à partir de la signature de l'emprunt. Cette mesure vient renforcer la loi Lagarde visant à ouvrir ce marché à la concurrence.

Alors que la loi Hamon entrera en application dès le 26 juillet pour l’assurance crédit, l’assureur MMA propose un nouveau contrat. Une stratégie qui devrait placer l’assureur sur un marché déjà concurrentiel et lui rapporter de nouveaux assurés. Détails.

Dans un contexte où la concurrence va largement s’accentuer avec la loi Hamon, Alptis lance un nouveau produit d’assurance crédit : Paréo Emprunteurs. L’assureur souhaite mettre en évidence que le consommateur a davantage le choix pour trouver un contrat d’assurance lors de la souscription d’un prêt immobilier, avec pour conséquence la possibilité de faire de réelles économies.

Depuis janvier 2014, l’Etat a maintenu sa politique en faveur de l’accession à la propriété, pour permettre à plus de ménages d’être propriétaires de leur résidence principale. Tous les primo-accédants bénéficient donc toujours du prêt à taux zéro « plus » pour l’achat et la construction d’un logement neuf.

La loi Hamon (ou loi de consommation) permet aux emprunteurs de bénéficier de 12 mois pour trouver la meilleure assurance emprunteur après la signature de l’offre de prêt. Ce changement est appliqué sur tous les contrats qui seront signés à partir du 26 juillet 2014.

L'encours de crédits immobiliers par ménage propriétaire en Union européenne a atteint un peu plus de 40 000 € à la fin de l'année 2013, soit un montant total de près de 5.800 milliards d'euros, selon l'étude publiée par le Crédit Foncier.

Dès le 26 juillet prochain, les contrats d’assurance emprunteur qui seront souscrits lors de la contraction d’un prêt immobilier seront soumis à la loi Hamon. Les assurés bénéficieront en effet dès la signature d’un plus long délai de réflexion pour trouver la meilleure protection.

La loi Hamon permettra aux consommateurs de mieux choisir leur assurance de prêt. Les bancassureurs qui s’accaparent depuis longtemps, une part importante du marché de l’assurance emprunteur risquent alors de perdre leurs clients, une riposte est donc prévue. Xavier Florit, donne son avis sur l’impact de la loi Hamon.

Depuis des années, ce sont les bancassureurs qui détiennent le monopole du marché de l’assurance emprunteur, avec la loi Hamon sur la consommation le marché sera ouvert à la concurrence. Seulement avec toutes les offres qui seront proposées sur le marché, trouver le contrat le plus avantageux devient une tache difficile, faire appel au service d’un courtier en crédit peut dans ce cas être d’une grande aide.

Pendant de nombreuses années, les souscripteurs d'assurance crédit ont été victimes de surfacturation dans plusieurs pays du Vieux continent, y compris la France. Dans l’attente d’une indemnisation, les victimes françaises ne doivent pas espérer une solution dans les plus brefs délais, les discussions à ce sujet étant toujours en cours. Explications

Malgré les  lois Lagarde et Hamon, les bancassureurs gardent toujours le monopole du marché de l’assurance emprunteur. Les assureurs conscients des opportunités de ces lois ont décidé de réagir !

Alors que les lois Lagarde et Hamon ont pour but de limiter le coût de l’assurance emprunteur, contrat dont les emprunteurs doivent souscrire pour pouvoir bénéficier de crédit immobilier, l’objectif ne semble pas encore atteint puisque l’assurance coute de plus en plus chère.

Selon Empruntis, les taux de crédit immobilier continuent à reculer pour le huitième mois consécutifs.

Le crédit immobilier est un élément important si l’on veut accéder à la propriété. Au cours du mois de juin, le courtier en ligne Vousfinancer.com a décidé de lutter contre le mal logement en collaborant avec la Fondation « I Loge You ».

La loi Hamon sur la Consommation permet aux emprunteurs de bénéficier d’un délai d’une année  pour résilier et changer d’assurance emprunteur. Cette mesure devrait permettre aux acquéreurs de biens immobiliers de mieux négocier leurs contrats !

L'agence Banque Assurance Optimisation (BAO) a dévoilé le 14 mai dernier son classement des meilleurs et pires contrats d’assurance emprunteur en France. Elle constate ainsi que les banques offrent des garanties plus « pittoresques » que les autres organismes, figurant en bas de la liste, bien que 85 % des contrats d’assurance emprunteur soient souscrits auprès de la banque prêteuse. Explications.

Malgré la loi Lagarde censée ouvrir le marché de l’assurance emprunteur à la concurrence, les banques continuent à garder le monopole. La loi Hamon devrait changer la tendance puisqu’elle permettra aux emprunteurs d’avoir un délai d’un an pour choisir la bonne assurance crédit. La BAO estime que cette mesure devrait donner une plus grande liberté de choix aux emprunteurs.

Les assureurs et les banquiers ont encore failli être mis sous les feux des projecteurs, il y a deux ans, après une décision du Conseil d’Etat. En effet, ils auraient conservé près de 19 milliards d’euros de bénéfices techniques et financiers provenant de l’assurance crédit, alors que ces bénéfices auraient du être partagés avec les 10 millions de particuliers qui ont souscrit un crédit immobilier.

Les personnes qui souffrent de surpoids ont souvent du mal à concrétiser leur désir de devenir propriétaire, car les banques prêteuses leur refusent souvent l’assurance de prêt, un élément indispensable pour obtenir un crédit immobilier. C’est pour aider ces personnes que le courtier Adppc.fr a décidé de lancer son assurance de prêt pour obèse.

Pour renforcer son positionnement auprès des entreprises qui peuvent aussi être confrontées à des contraintes d’ordres financiers et pour se diversifier, BNP Paribas décide de s’allier avec Euler Hermes, le spécialiste de l’assurance crédit.

L’agence Banque Assurance Optimisation a analysé près de 100 contrats d’assurance emprunteur. Le résultat a permis de relever les meilleurs contrats présents sur le marché, Magnolia Web Assurances courtier grossiste sur internet en matière de délégation d’assurance crédit apparait deux fois dans le classement des meilleurs contrats.

En partenariat avec Afi Esca, le courtier d'assurance Nousassurons.com propose une nouvelle assurance emprunteur. Les clauses de ce contrat couvrent le décès de l’emprunteur jusqu’à 90 ans et les cas d’invalidité ou d’incapacité totale de travailler avant ses 65 ans. Le contrat appelé « Homeprotect Emprunteur » inclut également quatre garanties complémentaires non obligatoires destinées à faciliter la vie de l'emprunteur.

La loi Hamon qui vient récemment d’être votée donne plus de liberté aux acheteurs de biens immobiliers. Ces derniers ont plus de temps pour choisir eux-mêmes leur assurance emprunteur, cependant le cabinet de conseil en assurance BAO estime que cette branche de l’assurance est encre floue.

Les emprunteurs peuvent se réjouir car les taux de crédit immobilier ont encore enregistré un recul en Ile-de-France. Même si la baisse n’est pas aussi conséquente qu’en mars, elle permet néanmoins aux emprunteurs de faire de bonnes affaires.

Seuls les prêts ayant été contractés entre le 6 mai 2007 et le 1er janvier 2011 pour l’acquisition ou la construction de résidence principale sont éligibles à un crédit d’impôt. Avec ce dispositif, l’emprunteur peut faire baisser le montant de son impôt sur le revenu 2014 et peut même encaisser un chèque du fisc.

A l’heure actuelle, les taux de crédits sont attrayants et les prix stagnent, c’est donc le moment idéal pour concrétiser un achat immobilier. Seulement avant de se lancer, il faut prendre en considération plusieurs points comme notamment la souscription d’un crédit immobilier, l’assurance emprunteur et les autres frais.

Le courtier Capfi a mis en avant un profil des particuliers ayant contracté un prêt immobilier et a précisé que les emprunteurs relançaient le marché.  

La loi Hamon donne une plus grande liberté aux emprunteurs. La loi sera effective à compter du 26 juillet 2014 et donnera aux emprunteurs la possibilité de changer ou de résilier leur contrat d’assurance emprunteur dans un délai d’un an.

La loi bancaire et la loi Hamon visant à revisiter l’assurance emprunteur ont eu raison de Vie Plus. Spécialisée dans la couverture des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI), cette filiale du groupe Suravenir entend revoir ses tarifs en assurance emprunteur. Explications.

Dans le domaine du crédit immobilier, le mois de mars 2014 a enregistré une baisse des souscriptions. Pourtant, il faut savoir que le premier trimestre de cette année a été marqué par une baisse des taux. Face à cela, les particuliers ont tout intérêt à renégocier leurs emprunts immobiliers.

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, l’assuré doit également choisir une assurance de prêt immobilier auprès de la banque ou d’un assureur pour garantir le remboursement du prêt. Au moment de la souscription, il devra aussi choisir une quotité d’assurance.

La loi Hamon va entrer en vigueur incessamment sous peu et va chambouler le paysage assurantiel.

La loi Hamon permettra aux particuliers de résilier plus facilement leurs contrats d’assurance auto, habitation et même l’assurance de prêt immobilier. Il leur faudra cependant, patienter encore quelques temps avant de profiter de cette possibilité. Près d’un tiers des Français attendent patiemment de profiter de cette nouvelle loi.

L'obtention d'un crédit auprès d'un établissement prêteur est conditionnée par la souscription d'une bonne assurance-crédit. Elle permet en effet de garantir à l’organisme prêteur que les mensualités continueront d’être honorées malgré la défaillance éventuelle de l’emprunteur. Toutefois, le souscripteur doit procéder à un examen approfondi des conditions relatives à son crédit et celles qui concernent l'assurance pour être sûr de sa protection.

L’ex ministre de l’Economie Pierre Moscovici et l’ex ministre de la Consommation Benoit Hamon ont annoncé au cours d’une conférence de presse le report de la date d’entrée en vigueur de la loi Hamon sur la consommation, elle ne sera effective qu’à l’automne prochain !

Acteur majeur de l’assurance-crédit, CREDIXIA sera logiquement présent à l’Edition 2014 du Salon National de l’Immobilier prévu du 3 au 6 avril prochain du côté de la porte de Versailles (Paris Expo). Ce sera l'occasion pour les quelques 30 000 visiteurs attendus de donner corps à vos différents projets grâce aux conseils de CREDIXIA.

La loi Hamon, qui est relative à la Consommation, a été rendu officielle à la suite de sa publication dans le Journal Officiel (JO) le 18 mars 2014. Elle n’entrera cependant pas immédiatement en vigueur, au grand dam des consommateurs qui pourront disposer de la possibilité de résilier leur contrat d’assurance de prêt immobilier pendant une période d’un an.

La convention Aeras a été adoptée en 2007, elle a été mise en place dans le but de faciliter l’accès au crédit aux personnes handicapées et aux personnes atteintes de maladies graves. Un dispositif louable puisque ces personnes ont du mal à s’octroyer un prêt immobilier ou à la consommation.

Une étude menée par la Bourse des Crédits a mis en lumière que près de 35 % des femmes sont détentrices d’un crédit immobilier contre 28 % des hommes. Elles auraient entre 30 et 39 ans et bénéficieraient de revenus stables. Par ailleurs, selon une étude de European PWN-Paris 53 % des femmes interrogées sont propriétaires de biens immobiliers.

A la mi-février, le Parlement a adopté le projet de loi Hamon sur la consommation, texte qui concerne notamment l’assurance-crédit. Avec son entrée en vigueur, les assurés auront plus de liberté pour dénicher la meilleure offre d’assurance au soutien de leur prêt immobilier. Explications.

La loi Hamon sur la consommation touche principalement l'assurance habitation, l'assurance auto et l'assurance moto. Le principal changement apporté par cette loi est la possibilité pour les assurés de résilier à tout moment ces contrats, une fois écoulée la première année d'engagement. Mais, le texte concerne aussi l'assurance-crédit.

Lorsque l'on contracte un emprunt, l’on n’est pas tenu de posséder une assurance emprunteur. Toutefois, on constate qu'en pratique, les établissements prêteurs exigent que l'emprunteur possède une telle assurance surtout lorsque le crédit représente un montant conséquent et engage pour plusieurs années. Avec une telle assurance, les banques sont rassurées et considèrent que l'argent prêté est mieux protégé en cas de décès, d'invalidité, d'incapacité ou de perte d'emploi frappant l'emprunteur.

Seulement cinq jours après le vote final de la loi Hamon, l’UMP a saisi le Conseil constitutionnel. Les 90 sénateurs de l’UMP mettent en cause trois articles du texte.

Les banques imposent la souscription d’une assurance crédit lorsque l’emprunteur souhaite obtenir un prêt immobilier. Cette méthode permet à l’emprunteur de rembourser le prêt en cas de décès ou d’incapacité.

En 2012, l’association UFC-Que Choisir s’était félicitée de la décision qui a été rendue le 23 juillet de la même année qui rendait obligatoire l’application de la loi sur la redistribution des bénéfices techniques et financiers des contrats d’assurance emprunteur aux assurés. Mais quelle loi prévoit cette obligation ?

Depuis le mois de juillet 2010, les emprunteurs ont la possibilité de choisir eux-mêmes leur assurance emprunteur. Le but de cette loi était de rendre le marché de l’assurance plus ouvert à la concurrence. Pas beaucoup d’emprunteurs connaissent ce droit puisque les banques ne leur ont pas informé de cette possibilité.

La loi de consommation de Benoît Hamon, visant à permettre aux assurés de bénéficier d’un délai d’an pour changer leur contrat d’assurance de prêt immobilier, sera adoptée dans les jours à venir. Les professionnels et les associations se réjouissent déjà de cette nouvelle loi qu’ils estiment être une grande avancée dans le monde de l’assurance.

Pour donner corps et vie à votre projet d'acquisition d'un bien immobilier, il faut veiller à posséder une bonne assurance emprunteur qui permet de se voir accorder un crédit immobilier par l'établissement prêteur. Explications.

En 2010, les députés ont décidé de mettre en vigueur la loi Lagarde, loi qui permettait aux emprunteurs de choisir librement son assurance de prêt. La délégation devait aussi être facilitée par cette loi permettant ainsi aux emprunteurs de proposer à leur banque un contrat d’assurance de prêt immobilier autre que celui proposé par cette dernière.

Le projet de loi de consommation dans le cadre du projet Hamon visant à ouvrir le marché de l’assurance emprunteur à la concurrence sera discuté en deuxième lecture au Sénat. Trois ans après la mise en vigueur de la loi Lagarde permettant aux usagers de choisir librement leur assureur en matière de prêt immobilier, Bercy estime encore que la concurrence est insuffisante ce qui rend encore les tarifs trop élevés.

29 janvier 2014. Les Sénateurs ont voté en faveur du projet de loi Consommation. Ils ont validé la réforme de l’assurance prêt immobilier permettant aux souscripteurs de résilier leurs contrats au bout de douze mois, une bonne nouvelle pour les souscripteurs !

D’après la FBF, 85,5 % des ménages français sont conscients de leurs droits de libre choix en matière d’assurance pret immobilier. Par ailleurs, 84,5 % d’entre eux connaissent le principe, pourtant 79 % ont finalement décidé de souscrire leur assurance auprès de leur banque.

La deuxième lecture du projet de loi de Consommation dans le cadre du projet Hamon, débutera les 27 et 28 janvier 2014. Une partie de ce texte concernera l’assurance emprunteur des prêts immobiliers et a pour principal objectif d’ouvrir le marché de l’assurance emprunteur à la concurrence.

Plus de trois ans après l'adoption de la loi Lagarde, le principe du libre choix de l'assurance emprunteur couvrant les crédits immobiliers n'est pas forcément ancré dans les habitudes. En effet, de nombreux Français continuent de privilégier l'assurance proposée par la banque prêteuse plutôt que de faire jouer la concurrence en sollicitant un organisme tiers. Explications.

Au moment de demander un crédit immobilier, il est indispensable de se souscrire une assurance  quel que soit l’âge de l’emprunteur ainsi que la durée du prêt. C’est ce qu’on nomme une assurance d’un prêt immobilier, dont le coût varie selon les garanties demandées et selon le montant du crédit.

Après la lourde de pression faite par l’association des consommateurs, UFC-Que Choisir, le débat concernant l’assurance emprunteur s’est poursuivi au Sénat le 15 janvier 2014. A l’issu du débat, trois amendements ont été adoptés et d’autres ont été rejetés.

Selon UFC-Que Choisir, les assureurs appliquent une marge de 40 à 50 % sur les contrats liés à un prêt immobilier. Pour protéger les droits les consommateurs, l'association demande à ce qu'un dispositif les autorise à résilier annuellement les assurances emprunteur.

La réactivité étant l’une des plus grands points forts du groupe, il innove en matière d’acceptation médicale à travers une plateforme dédiée. Allianz Assurance Emprunteur est une offre souple et innovante qui s’adapte aux besoins des emprunteurs.

La souscription d’une assurance prêt immobilier  va être simplifiée par ce tout nouveau service de télésélection médicale proposé par le courtier en crédit Credixia.

Lors d’une demande de prêt immobilier auprès de la banque, il est désormais possible de présenter, sous certaines conditions, son propre assureur. Une comparaison d’assurance crédit aide dans ce choix.

Pour pouvoir souscrire une assurance emprunteur les souscripteurs doivent obligatoirement remplir un questionnaire sur leur état de santé. Pour faciliter cette démarche, le courtier en crédit Credixia lance un service de télésélection médicale. Ce service permet de recueillir par téléphone les informations liées à l’état de santé des futurs assurés.

A savoir sur l'assurance crédit

Publié le 14/01/2014

Réaliser un projet n'est pas toujours une tâche facile. Le financement auprès des établissements bancaires est le plus grand obstacle qui empêche de le faire. Mais avant que ces derniers acceptent la demande, des conditions doivent être strictement respectées.

Lorsque vous contractez un crédit immobilier auprès de votre banque il faut prendre en compte dans le coût du prêt les frais d'assurance crédit  liés aux risques de décès, d'invalidité ou de chômage de l'emprunteur.

Après une année 2013 qui a été marquée au niveau de l’immobilier par des taux plutôt bas, les professionnels du secteur ne prévoient pas la même chose pour 2014.

Lorsqu’un éventuel emprunteur fait une demande de crédit auprès d’une banque, celle-ci demandera obligatoirement de s’assurer en cas de décès, d’invalidité ou d’arrêt de travail pour sécuriser l’engagement financier du demandeur.

Contracter un emprunt auprès d'une banque pour pouvoir réaliser un projet quelconque est toujours chose courante lorsque les ressources personnelles sont modestes.

L’assurance pret immobilier est un contrat souscrit de manière temporaire à l’occasion d’une demande de crédit. Elle permet au souscripteur de bénéficier d’une prise en charge dans le cas où il ne peut plus le payer pour différentes raisons.

Le ministre de l’Economie sociale et solidaire et à la consommation, Benoît Hamon a annoncé sa proposition d’ouvrir aux emprunteurs un délai d’un an à compter de la date de signature d’un prêt immobilier pour les aider à bien choisir leur assureur emprunteur.

Ceux qui ont souscrit une assurance emprunteur dispose d’une année pour en renégocier les conditions. Le 9 décembre 2013, le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon, s’est exprimé sur le sujet. Le projet de loi sur la Consommation est de nouveau débattu devant l’Assemblée Nationale, une mesure qui peut permettre les emprunteurs de renégocier leurs crédits emprunteurs.

Une réforme de l’assurance emprunteur est annoncée par le ministre de l’Economie et celui en charge de la consommation. A l’origine de cette décision : l’examen du projet de loi relatif à la consommation.Les deux membres du gouvernement qui ont pris cette décision de réforme la justifient par la nécessité d’abonder dans le sens des mesures déjà prises.

Si vous décidez d’acheter un logement, sachez que l’organisme chez lequel vous vous tournez pour financer votre projet peut exiger que vous souscriviez une assurance prêt  immobilier. Cette assurance n’est pas bien évidemment obligatoire mais elle conditionne l’obtention du financement de l’achat de votre immobilier.

Quand vous avez une famille et des personnes à charge, vous vous souciez forcément de leur avenir, de ce qui pourrait se produire en cas de disparition brutale. C'est pourquoi, les compagnies d'assurances ont mis en place un système d'assurance en cas de décès. L'assurance décès permet au(x) bénéficiaire(s) de profiter du montant défini dans le contrat d'assurance à la mort de l'assuré. Explications.

Avant d’octroyer un prêt immobilier, certaines assurances posent des conditions telles que la possession d’une assurance prêt immobilier.

Avoir un projet d'achat de bien immobilier quand on atteint un certain âge peut être difficile, puisque les organismes de prêt considèrent les seniors comme étant un profil à risque en raison de leur âge et de leur risques liés à la santé.

Une toute nouvelle loi du 26 juillet 2013 s’ajoute à la loi Lagarde pour défendre le droit des assurés à choisir librement son assurance emprunteurdans le cadre de l’assurance de prêt immobilier. La loi Lagarde ainsi que la délégation d’assurance s’ajuste par de nouvelles règles qui seront mis en application dès le 27 janvier 2014.

Le prêt immobilier

Publié le 08/11/2013

L’assurance prêt immobilier est une condition primordiale pour obtenir un crédit immobilier dans une banque.

Il est de nos jours possible de se voir octroyer un prêt immobilier. C’est d’ailleurs devenu monnaie courante auprès des banques pour accéder à la propriété. Mais pour obtenir un prêt, il convient de souscrire une assurance crédit.

Depuis le début du mois de septembre 2010, l’emprunteur souhaitant bénéficier d’une assurance emprunteur a librement le choix sur la compagnie d’assurance chez laquelle il souhaite contracter un contrat d’assurance pour un tel prêt. Ci-dessous, explications sur quelques assurances entourant le crédit immobilier.

L’assurance crédit  est une assurance indispensable si l’on veut demander un prêt auprès d’une banque. Voyons comment ça marche.

Le courtier lyonnais April vient de lancer un service de télésélection médicale permettant selon lui de diviser les délais de souscription d’assurance crédit par trois apprend-on dans un communiqué de l’assureur. Ainsi, des experts ont été formés spécialement au secret médical ont pour rôle de recueillir par téléphone les informations touchant de près ou de loin l’état de santé du futur souscripteur.

>Magnolia Web, leader sur internet en matière d’assurance crédit lance en partenariat avec Quatrem Assurances, le First Emprunteur, un tout nouveau contrat d’assurance qui permet aux assurés de profiter d’un tarif  moins cher que ceux proposés par les banques.

La loi Lagarde avait pour but d’ouvrir l’assurance emprunteur à la concurrence ce qui aurait pour effet, de diminuer le coût de ce dernier. Cependant, cette loi ne semble pas encore avoir eu les effets escomptés, au contraire, le marché de l’assurance emprunteur est encore dominé par les bancassureurs.

Si vous êtes à la recherche d’une assurance emprunteur discount, sachez que plusieurs sites permettent désormais de comparer les offres de plusieurs compagnies d’assurance. Un comparatif d’assurance immobilier vous permettra de dénicher les contrats d’assurance les plus abordables du marché.

Le tarif de l’assurance crédit tend à augmenter d’année en année. C’est donc le moment ou jamais de trouver une solution qui vous permettra de diminuer vos dépenses dans votre crédit immobilier. Il est facile de trouver des offres alléchantes, mais s’en est une autre de trouver une offre qui propose à la fois des tarifs intéressants et des garanties satisfaisantes. Il convient de connaitre quelques astuces pour ne pas se tromper.

Une étude réalisée par l’UFC – Que Choisir et consacrée à l’assurance emprunteur montre que l’adoption de la loi Lagarde, en juillet 2010 ne tient pas ses engagements. Pour rappel, celle-ci devait avoir pour effet de réduire le coût des prêts immobiliers et plus précisément celui de l’assurance.

Cela fait près d’une année que les membres de l’association Assurance Emprunteur Citoyen lutte pour défendre le droit des consommateurs à choisir librement son assureur en matière d’assurance emprunteur. Etant donné que la loi Lagarde n’a pas donné les effets escomptés, l’association estime donc qu’il faut continuer le combat.

Voilà maintenant trois ans que la Loi Lagarde est effective pourtant le secteur le marché de l’assurance crédit n’est toujours pas libéralisé. Au contraire, quelques bancassureurs détiennent encore la majorité des parts de ce marché bien juteux. Ainsi, une association a pris une initiative quelque peu originale, visant à décerner des Palmes de l’assurance aux actions les plus méritantes.

Lorsqu’on est senior il est devient difficile de bénéficier d’un prêt immobilier. En effet, tout emprunt nécessite la souscription d’une assurance emprunteur, c’est une condition exigée par les banques. Pourtant ce n’est pas toujours facile de trouver un assureur puisque les seniors sont considérés comme étant des profils à risque en raison de leur santé parfois fragile.

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, les usagers auront intérêts à souscrire une assurance emprunteur. Cette démarche n’est pas obligatoire, cependant, les organismes de crédit peuvent l’exiger pour couvrir les éventuels qui peuvent survenir. L’offre d’assurance doit être présentée à l’établissement qui propose le prêt immobilier en complément des dossiers qui seront demandé.

Les clients ayant des problèmes de santé aggravés sont souvent confrontés à des refus de dossiers de financement. Pour aider ces personnes à avoir accès au crédit, le réseau Pressetaux lance un tout nouveau contrat d’assurance crédit. Le projet a été mis en place avec le partenariat d’un cabinet d’assurance.

Depuis 2010, l’application de la loi Lagarde rend possible le choix d’une assurance crédit immobilier autre que celle proposée par l’organisme prêteur. En pratique, très peu d’emprunteurs choisissent de faire jouer la concurrence. Cette alternative présente pourtant des avantages certains.

La loi Lagarde est censée favoriser la concurrence entre les bancassureurs et les assureurs indépendants. Les assurés pourraient profiter alors d’une prime d’assurance moins chère lors d’un prêt bancaire. Mais apparemment ce n’était pas le cas selon l’UFC-Que choisir.

Lorsque vous contractez un prêt dans un établissement financier, l’existence d’une assurance crédit est une condition nécessaire pour l’acceptation de votre dossier. Et dans le choix de cette assurance, vous pouvez parfaitement faire jouer la concurrence.

Prévoir les obstacles au remboursement de son prêt immobilier n'est pas évident, il faut comprendre davantage les risques couverts dans ce type d'assurance. La banque ne manque sûrement pas de proposer une assurance, sans l'intervention de laquelle la demande de prêt serait refusée.

Actuellement, recourir au prêt immobilier constitue une solution adéquate pour réaliser l'achat d'un logement. Toutefois, cette action n'est pas dépourvue de risques tant pour l'emprunteur que pour la banque ou n'importe quel organisme financier proposant un crédit immobilier.

Quelques astuces qui ne vous viendraient même pas à l'esprit peuvent faire diminuer le coût total de votre crédit immobilier. Elles peuvent alors vous faire économiser plusieurs milliers d'euros !

La souscription d’un crédit implique un certain nombre de frais. Et l’association de consommateurs UFC – Que Choisir dénonce  une augmentation de ces derniers, notamment au niveau de l’assurance emprunteur, un élément obligatoire pour l’obtention d’un prêt immobilier. Ce, malgré le fait que la loi Lagarde mise en place en 2010 devait permettre de réduire ces frais.

Acquérir un immobilier, un terrain ou une habitation entre autres, cela requiert une certaine somme d'argent. Si vous envisagez d'acheter un appartement ou une maison entière et que vous devez passer par un prêt immobilier, pensez à accompagner votre projet d'une assurance.

Il s’est écoulé trois années depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde qui permettait aux emprunteurs de souscrire une assurance moins onéreuse que celle proposée par leurs banques. Depuis ce temps, les banques n’ont pas fait beaucoup d’efforts. L’UFC-Que Choisir dénonce ce manque d’efforts de la part des banques.

Lorsque quelqu’un vous emprunte quelque chose, la première question que vous vous posez est : est-ce qu’il va le rendre ? Elle est d’autant plus fondée surtout si c’est de l’argent. Alors, imaginez une banque qui met en jeu des milliers d’euros ! Ils doivent exiger une garantie, sous forme d’assurance credit. Mais est-ce une obligation légale ?

Les projets immobiliers ne se dédient pas uniquement aux jeunes en activité. Même après la retraite, il n’est pas trop tard pour réaliser son rêve et investir. Quelques critères sont néanmoins requis pour accéder à un crédit immobilier dès lors que vous avez atteint les 70 ans. La souscription d’une assurance est notamment exigée. Découvrons comment ça marche.

L’association Assurance Emprunteur défend farouchement la possibilité de résiliation annuelle de l’assurance du prêt immobilier. Cette loi n’a pas encore été votée et a été ajournée au mois de janvier prochain.

Pour accéder à un crédit immobilier, la banque ou l’organisme de prêt peut vous demander une assurance de prêt immobilier. C’est devenu une étape incontournable, car l’assurance permettra à l’assuré de rembourser en temps et en heure les mensualités engendrées par le prêt. L’emprunteur choisit librement l’assureur, la banque n’a nullement le droit de lui imposer une compagnie d’assurance.

Avant de contracter un emprunt, il faut souscrire une bonne assurance-crédit. En effet, cette assurance sert à honorer son remboursement lorsque les circonstances ne permettent pas toujours de faire face à cette obligation.

Les banques ne peuvent octroyer de crédit immobilier si l’emprunteur ne dispose pas d’une assurance crédit ou d’une assurance prêt immobilier.

Avant d'effectuer un emprunt, vous devez d'abord comprendre l'intérêt de souscrire une bonne assurance prêt immobilier. En effet, les établissements prêteurs exigent cette assurance avant de vous accorder un prêt. Pratiquement, l'assurance-crédit présente de réels avantages qui la rendent assez indispensable.

L’assurance credit est facultative, cependant, l’organisme de crédit, les banques ou les autres prêteurs peuvent l’exiger. Il est donc devenu important de la souscrire, les taux d’une assurance de prêt varient cependant d’un assureur à un autre. Que faut-il faire pour ne pas se tromper de contrat ?

Si vous avez besoin de contracter un prêt pour un projet immobilier, vous avez désormais la possibilité de souscrire la meilleure assurance-crédit auprès de l’organisme qui a votre préférence. En effet, l’établissement prêteur ne peut a priori refuser le prêt si l’assurance présente un niveau de garantie équivalent au contrat d’assurance qu’il propose.

Souvent exigée par les assureurs, l’assurance d’un  prêt  immobilier n’est pas obligatoire mais peut est fortement conseillée.

Lassurance d'un prêt immobilier comporte plusieurs garanties qui visent à protéger les intérêts de l'emprunteur mais aussi du prêteur en assurant le bon remboursement d'un prêt. Tour d'horizon.

Quelle assurance pour un prêt ?

Publié le 21/08/2013

Les demandes de prêt sont devenues monnaie courante étant donné que c'est une manière rapide et fiable pour mettre sur pieds un projet, construire une maison ou acheter une voiture. Toutefois, pour se voir accorder un emprunt, il faut veiller à posséder une bonne assurance-crédit. Cela permet à l'établissement prêteur d'être assuré que le remboursement de la somme prêtée sera réalisé.

Bien comprendre la Loi Lagarde

Publié le 20/08/2013

Avant septembre 2010, les banques pouvaient encore imposer leur assurance credit à ceux qui sollicitaient un crédit immobilier auprès d’eux. La Loi Lagarde met un terme à cette pratique et apporte le cadre légal d’une ouverture vers d’autres assureurs.

Souscrire une bonne assurance credit immobilier permettra aux emprunteurs d’augmenter leur chance de bénéficier d’un crédit immobilier. La souscription n’est pas obligatoire, néanmoins, l’organisme de crédit peut l’exiger. C’est important pour couvrir les risques de décès et d’invalidité.

Lors de la demande d’un prêt immobilier, la banque exige toujours une assurance prêt immobilier permettant à l’emprunteur de rembourser le prêt qu’il a contracté en cas de maladie, invalidité, chômage ou décès.

Les personnes qui souhaitent acheter une maison doivent le plus souvent effectuer un emprunt. Or, l'établissement bancaire voudra que l'emprunteur possède une bonne assurance-crédit pour être sûr de revoir un jour le capital prêté. Heureusement, l'emprunteur est désormais libre de choisir cette assurance de la manière qui a sa préférence.

Tous les contrats d’emprunts auprès des banques et organismes financiers font toujours l’objet d’une assurance emprunteur. Dans la plupart des cas, les consommateurs pensent que cette assurance emprunteur protège uniquement la banque des éventuels problèmes de non paiement et autres. Pourtant, cette assurance sert également à préserver le contractant de ses droits.

Souscrire une bonne assurance de prêt immobilier est une étape qui est devenu incontournable si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Sachez qu’en comparant les devis vous pourrez bénéficier d’un tarif plus avantageux en matière d’assurance de prêt immobilier !

L'assurance pour un crédit immobilier est facultative, cependant, il se peut que le prêteur n'accorde pas le prêt si vous ne la souscrivez pas. C'est une sorte de garantie permettant à l'organisme de crédit de s'assurer que vous rembourserez le prêt en cas de problème.

L'assurance d'un prêt immobilier est indispensable pour se voir octroyer un crédit. Proposée initialement par les banques, cette assurance est désormais disponible auprès des assureurs.

Les banques se montrent vigilantes à l’égard des personnes exerçant un métier à risques

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, l’emprunteur doit dans la plupart des cas, souscrire une bonne assurance credit. Ce contrat d’assurance inclus généralement plusieurs garanties permettant le remboursement du prêt en cas de décès de l’emprunteur ou son invalidité. La garantie perte d’emploi est quant à elle facultative.

Quoique non obligatoire, l'assurance prêt immobilier s'avère assez indispensable à l'heure de contracter un emprunt pour l'acquisition d'un bien immobilier. En effet, cette assurance permet d'honorer le remboursement du prêt même si l'assuré se trouve empêché de le faire par suite de décès, incapacité, licenciement,...

La souscription au contrat des prêts immobiliers ne peut se faire sans des garanties solides. L’organisme prêteur exige également l’assurance du prêt immobilier avant de vous octroyer un crédit. Si avant, cette assurance était couvert par l’organisme prêteur lui-même, depuis juillet 2010 la loi Lagarde vous permet de choisir votre assureur sans problème à condition toutefois que l’assurance contractée valle les garanties de l’établissement prêteur.

Avec la crise immobilière et économique, la meilleure solution pour acquérir un bien immobilier est de demander un prêt immobilier. C’est cependant, une solution à risque tant pour l’emprunteur que pour l’organisme de crédit. Pour limiter ces risques et pour pouvoir rembourser le prêt immobilier, les organismes de crédit et les banques invitent souvent l’emprunteur à souscrire une assurance de prêt immobilier

Pour accorder un crédit immobilier, la banque impose de posséder une bonne assurance-crédit. Une précaution qui lui permet de bénéficier de garanties quant au remboursement du crédit si l'emprunteur se trouve empêcher de rembourser par suite de décès, de problèmes liés à sa santé, de licenciement ou à la suite d'un accident entraînant une invalidité.

L'assurance prêt immobilier constitue une garantie accordée par la compagnie d'assurance au profit d'un particulier désireux de contracter un emprunt immobilier auprès d'une institution bancaire. Cette garantie se traduit par l'intervention de la compagnie dans le but de de se substituer à l'emprunteur dans le cadre du remboursement du prêt effectué par celui-ci, et ce, dans le cas où l'emprunteur serait dans l'impossibilité de procéder au remboursement dudit prêt.

Avoir une bonne assurance-crédit permet de rassurer l'établissement prêteur qui pourra toujours bénéficier du remboursement du prêt contracté malgré la défaillance de l'emprunteur par suite de maladie, invalidité, chômage ou décès. Explications.

L'immobilier peut s'avérer avantageux à bien des égards. C'est la raison pour laquelle beaucoup de personnes choisissent d'investir dans la pierre et, pour le financement, ils sont nombreux à contracter un crédit immobilier. Mais, pour son octroi, il faut posséder une bonne assurance-crédit.

Contracter un prêt immobilier peut s'avérer risqué pour l'emprunteur. En général, ce genre d'engagement s'étale effectivement sur plusieurs années (5, 10 ou même 15 ans). Souscrire une assurance prêt immobilier permet à l'intéressé d'être couvert s'il se trouve empêché de payer les nombreuses échéances du prêt.

Avant de contracter une assurance-crédit, l'intéressé doit d'abord trouver la meilleure offre. Il est donc conseillé de recourir à un comparateur d'assurance pour choisir avec précaution parmi les offres de crédit immobilier proposées celle qui convient le plus à son profil. Tour d'horizon.

Avant la loi Lagarde, il fallait obligatoirement souscrire une assurance-crédit auprès de l'établissement qui accordait le prêt immobilier. Mais, avec cette réforme législative, l'emprunteur a désormais la possibilité de souscrire une assurance auprès d'un assureur autre que celui de la banque.

L’assurance d’un prêt immobiliersert à prendre en charge le remboursement de la dette de l’emprunteur, dans le cas où le débiteur se trouve dans l’incapacité de payer ses mensualités. Les couvertures qui sont incluses dans l’assurance d’un prêt immobilier sont celles du décès, de la perte d’emploi, de l’incapacité et de l’interruption permanente ou temporaire du travail.

Pour toute souscription à l’assurance prêt immobilier, il faut avant tout que l’assuré, c'est-à-dire l’emprunteur, remplisse un formulaire. La personne censée compléter ce questionnaire doit répondre en bonne foi et non pas mentir. Une fausse déclaration ou une omission amène à la nullité des garanties.

Vous avez trouvé la maison de vos rêves mais vous ne disposez pas d'un capital suffisant. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à demander un prêt immobilier. Mais cela oblige à posséder une bonne assurance-créditt car ce type de garantie est toujours réclamé par les établissements prêteurs qui seront ainsi remboursés mais s'il devait se produire un événement qui vous empêche d'honorer vos mensualités.

L'assurance prêt immobilier sert à protéger l'emprunteur contre différents risques qui pourraient compromettre sa capacité à rembourser le prêt contracté auprès d'un établissement prêteur. En cas d'accident, décès ou licenciement, cette assurance lui permettra donc de rembourser malgré tout la banque.

L'assurance prêt immobilier est destinée à la protection des emprunteurs. Elle est limitée à la durée du crédit garantissant à l'établissement prêteur le remboursement, partiel ou total, de l'emprunt en cas d'accident, de maladie ou de décès du souscripteur. Explications.

Avoir son propre « chez-soi », qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’un studio, est l’un des rêves les plus courants des Français. Concrétiser de tel rêve est possible grâce à l’emprunt immobilier. Ce dernier sert à financer la construction ou l’achat d’un pied-à-terre principal ou d’une résidence secondaire. Cependant les organismes financiers et les banques restent vigilants : avant de donner leur accord, ils imposent des conditions d’octroi. L’assurance d’un prêt immobilier est l’une de ces conditions requises pour obtenir le crédit.

Les clients des banques ont tendance à penser que l’assurance d’un prêt immobilier met la banque à l’abri de tout éventuel problème. C’est vrai en partie mais il s’agit également d’une véritable protection pour les emprunteurs.

Lorsque l'établissement bancaire prêteur l'exige, vous devez souscrire une assurance prêt immobilier qui permet d'être couvert en cas de décès ou d'invalidité de l'emprunteur. Les personnes ayant des problèmes de santé graves peuvent également bénéficier d'une telle assurance grâce à la convention AERAS sans avoir à remplir le questionnaire médical pour la demande d'assurance.

L'assurance prêt immobilier n'est pas obligatoire mais la majorité des organismes prêteurs l'exigent afin d'éviter les éventuels risques de non-remboursement du prêt consenti en cas de décès, de maladie, d'invalidité ou de perte d'emploi de l'emprunteur. Tour d'horizon.

De nombreuses personnes rêvent d'avoir leur propre maison. Parmi elles, la majorité fait appel à un établissement bancaire pour se voir prêter une somme d'argent. Et, pour être sûr d'être remboursée un jour, la banque exige que l'emprunteur possède une bonne assurance credit. Explications.

Pour se prémunir des éventuels problèmes qui peuvent arriver, les banques demandent à leurs clients de souscrire une assurance credit au moment de signer un crédit immobilier. L'assurance d'un prêt immobilier sert à défendre le prêteur, et en même temps l'emprunteur lorsque celui-ci est confronté à des difficultés ne lui permettant pas d'honorer ses mensualités.

La souscription d'une assurance prêt immobilier vous permet d'être couvert lorsque vous contractez un prêt immobilier en cas d'éventuel changement de situation, de difficultés financières, de coups durs ou de tout autre événement imprévu qui peut survenir tout au long de votre contrat.

Les banques n’octroient jamais de crédit que si elles sont sûres de la solvabilité de leurs clients. Outre cette capacité de remboursement, elles exigent également la souscription d’une assurance credit. Cette dernière sert à rembourser les dettes de l’emprunteur dans le cas où celui-ci n’est pas capable de rembourser le crédit suite à un quelconque souci.

Réclamée par les banques prêteuses, l'assurance prêt immobilier vise à protéger ces organismes pour toute défaillance de remboursement de l'emprunteur. Depuis septembre 2010, l'emprunteur n'est plus obligé de souscrire le contrat d'assurance proposé par le prêteur. Désormais, il est libre de choisir la meilleure assurance credit.

Plusieurs personnes, désirant acheter ou bâtir une maison, souscrivent une assurance credit. Mais en quoi consiste cette couverture ?

Vous avez souvent entendu parler de l’assurance credit lorsque vous demandez un prêt immobilier à la banque. Vous vous demandez pourquoi la banque l’exige toujours avant de vous accorder un prêt ? Trouvez les réponses dans les lignes qui suivent.

Les personnes qui désirent contracter un emprunt doivent veiller à posséder une assurance credit. Ce n'est pas une obligation légale mais une exigence née de la pratique : les établissements bancaires exigent en effet de posséder une telle assurance pour affronter une éventuelle défaillance de l'emprunteur.

S'il peut arriver que l'on ne souhaite finalement plus acquérir un bien immobilier, le compromis de vente peut compliquer la situation. Néanmoins, l'on dispose généralement d'un sursis de renonciation, spécialement en cas de souscription d'une assurance credit. Toutefois, il est possible qu'il faille acquitter dommages et intérêts.

Comme beaucoup de personnes, vous rêvez de posséder votre propre logement. Dans l'écrasante majorité des cas, il faut contracter un prêt immobilier pour financer l'achat d'un bien immobilier, qu'il s'agisse d'une habitation principale ou d'une résidence secondaire.

Vous envisagez de faire un achat immobilier, cette action impose une somme relativement conséquente à investir sur une longue durée, pouvant aller jusqu’à 25 années. Il est souvent nécessaire de recourir à un emprunt  bancaire pour faciliter un projet de cette envergure.

Vous avez un projet immobilier en tête comme une maison à construire ou à acheter ? Pour que ce rêve devienne réalité, vous devez emprunter et posséder la bonne assurance crédit. S'il ne s'agit pas là d'une obligation, c'est devenu une exigence des banques qui veulent ainsi toujours bénéficier de vos versements malgré la survenue d'un aléa de la vie (décès, perte d'autonomie, invalidité, arrêt de travail, chômage,...).

Bien assurer son crédit immobilier

Publié le 11/06/2013

Nombreux sont les documents et les papiers administratifs requis lors de la constitution d’un dossier de demande de prêt, notamment lorsqu’il s’agit d’un crédit immobilier. L’organisme prêteur peut demander à ses clients de contracter une assurance credit pour se couvrir lors d’un prêt immobilier.

Lorsqu’un établissement vous accorde un prêt immobilier, il peut exiger que vous soyez assuré. Ce n’est pas une exigence légale mais celle-ci peut faire partie des conditions indispensables pour l’octroi d’un prêt. Quel sera alors le type d’assurance credit requis et auprès de qui la solliciter ?

Envie de réaliser un projet immobilier même à un âge avancé ? Même si vous avez atteint la soixantaine, ce n'est pas une raison pour renoncer. L'âge ne constitue pas en effet un obstacle insurmontable à l'heure de souscrire une assurance credit. Explications.

Lorsque vous contractez un prêt immobilier auprès de votre banque, un plan de remboursement sera prévu. Parallèlement au crédit immobilier, la souscription d’une assurance prêt immobilier est primordiale.

Le code des assurances permet le rachat d’assurance prêt immobilier. L’assuré possède un délai de deux mois pour effectuer sa requête de résiliation de contrat avant l’échéance.

De plus en plus de banques ou d’organismes de crédit exigent aux demandeurs d’emprunt de souscrire une assurance prêt immobilier. C’est une garantie pour les organismes prêteurs contre les défauts de paiement des emprunteurs.

Si l’emprunteur projette de souscrire une assurance prêt immobilier, il est très important de faire jouer la concurrence. Cela permet de trouver des contrats adaptés à son profil. Au moment de choisir son assurance prêt, vous devez prendre en compte la durée du contrat.

L’assurance prêt immobilier est nécessaire lorsque vous contractez un prêt immobilier afin de vous  protéger en cas de décès, arrêt de travail, chômage, ou invalidité. Ainsi, en cas de problème, l’assurance pourra vous aider.

L'assurance prêt immobilier consiste à offrir une garantie à la banque prêteuse en cas de décès, d'invalidité totale et définitive ou d'incapacité temporaire de travail de l'emprunteur. Pour trouver une offre répondant à son profil, il est conseillé d'utiliser un comparateur qui ne demande que quelques minutes pour interroger les assureurs proposant les formules d'assurance crédit.

L'achat d'une habitation nécessite la souscription d'une assurance credit. Elle est effectivement exigée par les établissements bancaires mais l'emprunteur demeure toutefois libre de choisir son assureur.

L'assurance credit est une forme particulière de garantie pour les entreprises ou les particuliers qui permet de se prémunir contre le défaut de paiement. Dans le cas des particuliers, elle intervient dans le cadre de la réalisation d'un projet immobilier qui a donné lieu à la souscription d'un crédit permettant à l'établissement bancaire d'être couvert contre le défaut de paiement de l'emprunteur.

Certaines banques n’octroient pas de prêts immobiliers sans que l’emprunteur n’ait contracté une assurance prêt immobilier. Voici ce qu’il faut savoir sur ces assurances.

Les spécialistes de l’immobilier affirment que c’est le bon moment pour une négociation de son crédit immobilier. Avec ce taux qui atteint un niveau très bas, il est possible de faire de bonnes affaires. Faire un rachat de son crédit immobilier est très pratique pour les propriétaires qui ont contracté un crédit à taux élevé. Parallèlement à cette négociation, il est également possible de changer de contrat d’assurance.

L'assurance crédit est un type d'assurance qui couvre les banques contre les risques de non-remboursement d'un emprunt contracté soit en cas de décès, soit en cas de problèmes financiers survenus à la suite d'une perte d'emploi, d'une incapacité totale de travail ou d'une invalidité. Avec la loi Lagarde, l'emprunteur est libre de souscrire une assurance crédit auprès de l'assureur de son choix.

L'assurance prêt immobilier est importante lorsque l'on se voit octroyer un crédit immobilier. Et lorsqu'on demande la résiliation de cette assurance, il faut garder à l'esprit qu'il existe certaines informations qu'il est nécessaire de connaître puisque cela constitue une décision loin d'être anodine.

Nombreuses sont les compagnies d’assurance qui ne respectent pas le droit de résiliation concernant les contrats d’assurance emprunteur. Par contre, il est du droit du souscripteur de résilier son contrat d’assurance emprunteur afin de le changer par un contrat proposé par une autre agence bancaire qui lui convient. Pour ce faire, il existe quelques astuces.

Avant toute demande de prêt immobilier, la banque peut éventuellement inclure dans ses conditions d’octroi de prêt l’adhésion à une assurance crédit pour couvrir les risques d’incapacité temporaire ou définitive de remboursement.

Détenir une assurance emprunteur est devenu une condition obligatoire pour quiconque voudrait emprunter de l’argent dans les établissements financiers. Quels en sont alors les avantages ?

La législation permet à tout emprunteur de résilier son contrat d’assurance crédit en cours d’emprunt mais seulement en suivant des conditions. Pourquoi certains résilient leurs contrats et quelles en sont ces conditions ?

Le choix de l’assurance est très important au moment de souscrire un prêt immobilier. Le choix de la compagnie d’assurance ne doit pas se faire à la légère, les clauses proposées par les assureurs ne sont jamais les mêmes et les prix non plus. La différence de prix peut être très grande, cela peut représenter des milliers d’euros. Il est donc nécessaire de redoubler de prudence pour ne pas perdre de l’argent inutilement.

Le mardi 19 février, les députés ont adopté le projet de loi financier et bancaire dans lequel l’article 18 parle de l’assurance emprunteur. Il y existe deux principales mesures. La première mesure concerne l’interdiction des frais de délégation qui sont facturés à l’emprunteur et la seconde est l’instauration d’un taux équivalent assurance. Cette seconde mesure permet de faire la comparaison de la part de l’assurance indépendamment du calcul adopté.

Souscrire une assurance de prêt

Publié le 12/03/2013

L’assurance emprunteur est une assurance temporaire. En effet, elle se limite à la durée d’un emprunt et garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès ou de tout autre problème rencontré pour le paiement des mensualités. Généralement, l’assurance d’un prêt est proposée avec des garanties qui couvrent les risques d’invalidité, d’incapacité ou encore de perte d’emploi.

Depuis la mise en vigueur de la loi Lagarde le 1er septembre 2010, les souscripteurs de prêts immobiliers peuvent choisir en toute liberté leur assurance emprunteur. De plus, cette loi les protège de toutes pratiques déloyales perpétrées par certaines compagnies d’assurance. Explications.

Euler Hermes et Mapfre avait annoncé la création d’une co-entreprise portant le nom de Solunion qui sera prévue vers la fin du mois de janvier 2013. La nouvelle structure est aujourd’hui fonctionnelle et propose des offres d’assurance crédit en Argentine et en Espagne. La structure est gérée par les deux sociétés d’assurance.

Swiss Life avait annoncé le prolongement de sa gamme de contrats d’assurance emprunteur pour début février 2013. Il s’agit d’une formule pour mieux supporter les risques médicaux aggravés. Swiss Life Garantie emprunteur solution est une offre qui correspond au deuxième niveau de la convention AERAS. Explications.

Même s’il est possible de souscrire une assurance de prêt auprès d’un organisme autre que la banque prêteuse, en cas d’emprunt immobilier, les Français ne se ruent pas vers cette possibilité. Serait-ce par méconnaissance ? Pourtant, l’assurance déléguée présente bien des avantages aux souscripteurs. Explications.

Actuellement, tous les assurés peuvent procéder à un changement d’assurance emprunteur même s’ils sont toujours en cours de prêt. La réussite de ce changement de compagnie d’assurance dépend des économies substantielles de chacun. Voici comment faire pour s’assurer ailleurs que dans sa banque. Décryptage.

La guerre est déclarée entre l’UFC-Que Choisir et la Caisse d’Epargne et CNP Prévoyance. En effet, une histoire de bénéfices trop perçus entre 1996 et 2007 par les banques et les assureurs sur des contrats d’assurance crédit a mis le feu aux poudres. L’UFC menace d’ailleurs de saisir l’ACP. Décryptage de cet imbroglio.

On ne le répètera jamais assez, l’assurance emprunteur est une garantie pour vous et pour la banque prêteuse du remboursement de votre crédit immobilier en cas d’invalidité, de chômage ou de décès. L’assurance crédit comporte ainsi de nombreux avantages. Voici ce qu’il faut savoir sur cette offre complète et bien utile.

Vous vous apprêtez à acheter un bien immobilier via un prêt et vous avez vaguement entendu parler de la souscription d’une assurance credit sans vraiment comprendre ce que c’était ou comment cela fonctionnait ? Plus aucun problème : l’ACMIL vient d’éditer un guide pratique pour tout savoir sur l’assurance emprunteur.

Quand vous prenez un emprunt immobilier, votre banque vous demandera de souscrire une assurance emprunteur, histoire d’être sûre d’être remboursée même en cas de chômage, d’invalidité ou de décès de votre part. Mais depuis la loi Lagarde, l’emprunteur a le choix de souscrire celle qu’il veut. Pourtant la banque prêteuse a le droit de la refuser.

L’affaire des ventes forcées des produits d’assurance credit ne cesse de faire parler d’elle. Selon le site l’Argus de l’Assurance, le nombre de plaintes aurait décuplé en seulement deux ans, portant leur nombre à la bagatelle de 2 millions de plaintes. Barclays serait la banque principalement visée par ces réclamations. Explications.

Alors que l’assurance crédit fait la Une des journaux britanniques suite au scandale des ventes forcées, il est légitime de se demander si une telle situation pourrait arriver en France. Théoriquement protégés par la Loi Lagarde, les emprunteurs Français sont-ils à l’abri de vente forcée en matière de couverture de crédit ?

Alors qu'en France, le Conseil d'Etat a épinglé au cœur de l'été les acteurs de l'assurance crédit qui n'avaient pas redistribué aux assurés les bénéfices des contrats souscrits, ce produit d'assurance crée aussi le scandale sur l'autre rive de la Manche. Les banques doivent maintenant faire face à l'indemnisation de clients lésés.

Souscrire une assurance crédit permet de garantir le remboursement de votre emprunt en cas d’invalidité, de décès ou de perte d’emploi. Avec la garantie chômage le remboursement d’un emprunt est donc maintenu en partie ou en totalité. Décryptage et conditions de fonctionnement.

Lorsque l’on travaille en tant que professionnel médical, pour emprunter, il faut souscrire une assurance crédit spécifique. Il n’y a que quelques compagnies d’assurances qui se soient spécialisées dans ce domaine. Avec la délégation d’assurance, les garanties sont plus adaptées à la situation de l’emprunteur. Décryptage.

L’assurance crédit vous permet de couvrir le remboursement de votre prêt en cas de perte d’emploi, d’invalidité ou de décès. Pour ce type de contrat qui vous prévient d’un risque qui pourrait potentiellement ne pas arriver, les compagnies d’assurance ont instauré des délais de carences. Attention, ils ne sont pas les mêmes partout ! Explications.

La banque Barclays voit la facture s’alourdir dans le cadre de l’affaire des ventes forcée d’assurance credit dans le cadre de prêts. La banque a dû allonger environ 860 millions d’euros supplémentaires pour régler les dommages à ses clients. Une facture qui devrait impacter les résultats du troisième trimestre du groupe.

Lorsque l’on demande un prêt immobilier, il faut également souscrire une assurance crédit. En effet, les organismes bancaires et prêteurs de l’emprunt en question ont besoin de garanties quant à vos capacités de remboursement. N’étant pas devins, les banques ne savent pas de quoi sera fait votre avenir, elles se préparent alors à tout.

Cela fait désormais plus de deux ans que la loi Lagarde est entrée en application progressive dans l'Hexagone. Logiquement, c'est l'heure d'un nouveau bilan. Instaurant le libre choix par l'emprunteur de son assurance crédit, le dispositif a entraîné une évolution des offres proposées ainsi qu'une baisse des tarifs. Décryptage.

Coface qui se revendique comme étant l’un des leaders mondiaux de l’assurance credit s’adresse aux entreprises à l’international afin de leur proposer une protection contre les risques de défaillances financières de leurs clients. Le groupe se positionne à ce titre en Afrique de l’Ouest ainsi qu’en Centre-Afrique, apprend-t-on dans un communiqué.

Faire le bilan de la loi Lagarde deux ans après sa mise en place est important pour essayer d’en tirer des conclusions afin d’améliorer encore le système. Cette loi a donc permis aux emprunteurs de pouvoir choisir leur assurance credit dans l’établissement de leur choix. Mais il reste encore des choses à améliorer. Explications.

Quid de l'assurance credit en 2011 ? A cette question, la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) répond par une étude rétrospective. Ainsi, l'on apprend notamment qu'au cours de cette seule année, les assureurs ont instruit la bagatelle de 3,7 millions de demandes. Farandole de chiffres et pourcentages.

Afin de permettre aux assurés de bénéficier facilement des avantages de la loi Lagarde, le courtier VITAE Assurances vient d’intégrer à son site un nouveau comparateur d’assurance credit. Les emprunteurs immobiliers pourront ainsi choisir plus facilement une assurance emprunteur pour optimiser leur budget immobilier.

Si le marché immobilier est en berne, la compagnie d’assurance MetLife France a trouvé une niche pour son offre d’assurance credit ! Elle va cibler les personnes non-résidentes sur le sol français. Sont donc concernés : les étrangers, les expatriés et les frontaliers…qui ont généralement plus de moyens pour investir dans l’immobilier.

Cela fait maintenant deux ans que la loi Lagarde a vu le jour. Depuis son entrée en vigueur au mois de septembre 2010, ce texte offre la possibilité de faire jouer la concurrence en matière d'assurance emprunteur. Un bon moyen de réaliser des économies même si c'est surtout votre profil qui fera varier le montant de la facture.

Lorsque l’on emprunte pour acheter un logement, il faut souscrire une assurance emprunteur. Il s’agit d’une assurance qui vous garantit le remboursement de votre prêt immobilier en cas de chômage, d’invalidité ou de décès. Grâce à la loi Lagarde, vous avez la possibilité de choisir cette assurance. Explications.

Selon Meilleurtaux.com, les contrats d’assurance credit souscrits dans le cadre d’un prêt immobilier seraient de bien meilleure qualité depuis l’entrée en vigueur de la Loi Lagarde, en termes de tarifs et de garanties. Une loi qui a permis clairement l’ouverture à la concurrence entre contrats individuels et groupés.

Le 23 juillet 2012, le Conseil d'Etat a estimé que les acteurs de l'assurance credit n'avaient pas vraiment joué le jeu en ne redistribuant pas les bénéfices techniques et financiers des contrats d'assurance emprunteur. Conséquence : près de 16 milliards d'euros à reverser aux assurés. Mais, selon quelles modalités ?

Comme dans certains contrats d’assurance, il existe un délai de carence. Dans un contrat d’assurance credit, cette notion est forcément inscrite. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit d’une période pendant laquelle la garantie ne s’applique pas. Autrement dit, pendant une durée définie, le souscripteur n’est pas couvert. Explications.

Leader de l’assurance credit des entreprises, le groupe Coface observe de bons résultats pour la période du premier semestre 2012. Le 6 septembre dernier, le groupe d’assurance a publié ses résultats (à la hausse !), notamment grâce au recentrage de ses activités dans son cœur de métier : l’assurance emprunteur. Zoom sur ces résultats.

Quand vous achetez un appartement, vous pouvez être plusieurs à partager le même crédit immobilier. L’assurance emprunteur est du coup exigée par la banque qui vous a octroyé un prêt. Vous pouvez être couvert par la même assurance, ou faire cela de manière séparée. Il en découle une quotité d’assurance. Kesako ?

Combien coûte l'assurance credit ?

Publié le 04/09/2012

L’assurance emprunteur ou l’assurance credit est utilisée en cas d’un prêt immobilier. En effet, elle est devenue une condition sine qua non dans l’octroi d’un emprunt. Seule nouveauté depuis 2010, la loi Lagarde, qui doit permettre de choisir cette assurance dans un établissement de son choix. Mais combien coûte réellement une telle assurance ? Explications.

Quand vous souscrivez une assurance credit, de nombreuses garanties vous permettent de subvenir aux accidents de la vie. Lorsque vous achetez un logement, souscrire une assurance emprunteur est obligatoire. En cas de perte d’emploi, d’invalidité ou de décès, les remboursements de l'emprunt sont garantis. Explications.

L’assurance credit ou l’assurance emprunteur permet à un souscripteur d’un prêt immobilier de garantir le remboursement de celui-ci en cas d’imprévu. En effet, en cas de décès, de perte d’emploi, d’invalidité, ou autres accidents de la vie, la banque veut des garanties quant au remboursement de son prêt. Mode d’emploi.

Alors que le Conseil d’Etat a tranché en faveur des assurés, les assureurs et les banques devront rembourser pas moins de 16 milliards d’euros, somme représentant les capitaux non utilisés des emprunteurs en matière d’assurance credit. Deux sénateurs s’inquiètent pourtant des modalités pour récupérer les sommes dues.

La loi Lagarde n’est plus suffisante. Les députés demandent plus de concurrence en matière d’assurance crédit. La réforme du crédit donnait la possibilité aux souscripteurs  de choisir l’assurance emprunteur qui leur convenait le mieux. Mais les banques ne laissent pas toujours le choix de manière si explicite. Explications.

23 juillet 2012. Le Conseil d'Etat rend une décision susceptible de changer la face de l'assurance credit. La Haute Juridiction administrative oblige effectivement les acteurs du secteur à redistribuer les bénéfices techniques et financiers des contrats d'assurance pret immobilier. Découvrez si vous êtes concerné par cette décision.

Après la plainte d’une association de consommateurs concernant l’assurance credit : le Conseil d'Etat tranche en faveur d'UFC-Que Choisir. Si cette décision est en faveur des consommateurs, elle est une double peine pour les assureurs. Condamnés à « rembourser » 16 milliards, leurs notes sont menacées par Moody’s.

Du neuf pour l'assurance credit ! Dans une récente décision, le Conseil d'Etat a donné raison à l'association UFC-Que Choisir qui reprochait aux acteurs du marché de ne pas avoir redistribué aux assurés les bénéfices techniques et financiers des contrats d'assurance emprunteur. En cause, la bagatelle de 16 milliards d'euros !

Depuis 2010, l'assurance credit a tout à fait changé de visage. Grâce à la loi Lagarde, c'est le libre choix qui prévaut et les banques ne peuvent plus imposer leurs solutions d'assurance. Pour autant, il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver et de bien choisir son assurance emprunteur. Quelques conseils dans la suite de cet article.

Une fois n'est pas coutume, le jeune âge peut constituer un avantage non négligeable pour bénéficier de tarifs favorables à l'heure de souscrire une assurance credit. C'est en effet ce que rappelle avec justesse l'un des dossiers conseils de l'assureur Generali. Coup de projecteur sur cette facette assez méconnue de l'assurance credit.

Possédé par ASSU 2000, premier réseau de courtage au service du particulier avec ses quelques 400 points de vente dans l'Hexagone, KelAssur a étoffé son offre. Traditionnellement centré sur l'assurance santé, le comparateur d'assurance est désormais présent sur le créneau de l'assurance credit. Coup de projecteur.

C'est devenu par la force des choses et des habitudes un produit d'assurance totalement incontournable ! Si l'on souhaite faire construire ou acheter sa maison, il faut bien souvent contracter un crédit immobilier auprès d'un établissement bancaire. Or, pour limiter les risques, ce dernier exigera aussi une assurance credit.

Dans le cadre de la délégation d’assurance, le courtier Nousassurons.com propose une offre d’assurance emprunteur unique. La délégation permet déjà de réaliser des économies mais le contrat Mon Assurance Emprunteur / Bonus à l'échéance permet en plus de recevoir sous conditions un bonus de 30 % à l’échéance. Zoom sur ce contrat.

A l’occasion d’un séminaire sur le thème de l’assurance credit dans le cadre des entreprises qui s’est déroulé en début de mois à Tunis, les chiffres du secteur ont montré que le marché n’était pas encore assez développé en Tunisie. Les acteurs du marché de l’assurance pointent du doigt les raisons de cette situation. 

La loi Lagarde fête ses 2 ans. Le succès n’est pas pour autant au rendez-vous, alors qu’il s’agissait d’une mesure pour encadrer l’assurance crédit immobilier. En effet, elle avait pour but de promouvoir la concurrence au sein des établissements bancaires, lors d’un credit immo, en ce qui concerne l’assurance emprunteur.

A l’heure du bilan du premier anniversaire de la délégation d’assurance credit, en septembre dernier, l’utilisation de la délégation n’était pas optimisée (Délégation d'assurance credit : le bilan, un an après). La raison ? Les banques ne jouaient pas le jeu. Aujourd’hui, un sondage Magnolia Web Assurances confirme ce bilan.

Un homme averti en vaut deux ! En matière de crédit immobilier et d’assurance emprunteur aussi ! Car si le taux de crédit est évidemment important lors d’un achat immobilier, bien choisir son assurance l’est tout autant. Limitée à la durée du crédit, l’assurance credit en garantit le remboursement en cas de décès de son titulaire. Explications.

60% des futurs acquéreurs cherchant à assurer leur prêt dans un autre établissement que celui où ils ont souscrit leur crédit immobilier se retrouvent confrontés à un refus de leur banque, selon un sondage de Magnolia Web Assurances. Près de la moitié des refus n’est pas clairement justifiée d’après le site dédié à l’assurance emprunteurs.

Vous allez bientôt souscrire un emprunt immobilier. Pour accorder le prêt, la banque exige une assurance pour l'emprunteur. Le but est de pouvoir faire face au cas où vous auriez des difficultés à rembourser ce prêt. Peut-on changer d’assurance emprunteur alors qu’on a commencé à rembourser son prêt ?

Devenue indispensable, l'assurance credit permet de garantir le remboursement d'un prêt contracté auprès d'un établissement bancaire. Avec la loi Lagarde, l'on peut souscrire cette assurance dans le même établissement ou décider de faire jouer la concurrence. Mais, quid des risques couverts par ce produit d'assurance ?

Alors que la loi Lagarde devait permettre aux emprunteurs immobiliers de choisir librement un contrat d’assurance credit en dehors de l’offre proposée par la banque, les établissements bancaires en profitaient pour imposer des frais supplémentaires. La loi Lefebvre interdira ces frais liés à la délégation d’assurance

Ce qu'il faut actuellement à l'assurance credit en France ? Une concurrence accrue doublée d'une information plus poussée des futurs acquéreurs. Tels sont les enseignements principaux du dernier avis du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) sur la réforme de l'assurance emprunteur. Tour d'horizon et explications.

Si Aviva, premier assureur britannique et acteur majeur du Vieux continent, propose aux particuliers assurance auto, assurance habitation ou assurance santé, c'est de son offre en assurance credit que l'on parle aujourd'hui. L'assureur vient effectivement de dévoiler un nouveau produit sobrement baptisé Aviva Emprunteur.

Alors qu’une récente étude mettait en exergue les difficultés rencontrées par certains malades et personnes handicapées pour accéder à une assurance credit dans le cadre d’un emprunt, BNP Paribas Cardif propose de faciliter l’accès à un tel contrat pour les assurés atteints de tétraplégie et d’une pathologie cardiaque coronarienne.

Exigée par les établissements bancaires, la souscription d'une assurance credit s'impose lorsque l'on souhaite mener à bien un projet d'achat immobilier. Or, au-delà des avancées de la loi Lagarde qui permet de dissocier crédit immobilier et assurance emprunteur, un récent arrêt de la Cour de cassation précise les obligations du banquier.

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, l’emprunteur souscrit en une assurance credit qui couvrira ses mensualités en cas de perte d’emploi. Il existe un moyen de quitter son emploi qui n’est ni un licenciement ni une démission : la rupture conventionnelle. Cette pratique n’est pas couverte par toutes les assurances.

Depuis septembre 2010, la loi Lagarde permet à l'assuré de faire jouer la concurrence pour son assurance emprunteur. Comment ? En lui offrant la possibilité de retenir l'assurance crédit de son choix. Nombre de courtiers en ont profité pour se positionner avec à la clé des écarts de prix conséquents.

Réseau national de courtage en assurances, NousAssurons.com propose un large éventail de garanties qui permettent de couvrir les risques qui pèsent sur les particuliers et les professionnels en dommages et assurance de personnes. Il lance aujourd'hui un tout nouveau produit sobrement baptisé Mon Assurance Emprunteur.

Si vous ignorez largement en quoi consiste l'assurance emprunteur, voici qui devrait vous aider à devenir incollable sur le sujet ! Obligatoire pour l'acquisition d'un bien immobilier, sa souscription permet d'être couvert en cas de décès, d'invalidité permanente et absolue ou d'incapacité temporaire de travail de l'emprunteur.

Indispensable lors de la souscription d'un crédit immobilier, l'assurance credit profite des avancées offertes par la loi Lagarde. La finalité du texte ? Entré en vigueur le 1er juillet 2009, il permet désormais de s'adresser à des interlocuteurs différents pour souscrire un crédit immobilier et une assurance emprunteur.

Courtier lyonnais spécialisé dans l'assurance emprunteur, Hodeva a concocté une nouvelle formule qui ne manque pas d'arguments. Au-delà de son tarif attractif, ce nouveau produit d'assurance de prêt permet de couvrir de nombreux types de crédit : prêt immobilier, crédit professionnel ou encore rachat de crédit. Tour d'horizon.

La souscription d'une assurance emprunteur doit satisfaire à quelques exigences. Ce produit d'assurance s'accompagne notamment d'un formulaire de déclaration initiale de risques qui doit permettre à l'assureur d'apprécier les risques qui résultent de la souscription. Dès lors, quid en cas de fausse déclaration intentionnelle ?

Société de courtage spécialisée dans le crédit immobilier, Credixia a choisi de lancer un nouveau produit. Cet acteur majeur de l'assurance emprunteur a effectivement décidé de favoriser les assurés en bonne santé. Comment ? En faisant varier le montant de la cotisation à acquitter selon l'état de santé de l'intéressé. Coup de projecteur.

Un prêt immobilier implique obligatoirement la souscription d'une assurance credit. Depuis septembre 2010, la loi Lagarde permet aux emprunteurs de souscrire l'assurance credit de leur choix si l'offre est équivalente à celle proposée par l'établissement proposant le prêt. Il est même possible de changer d'assurance en cours du prêt.

Alors que la loi Lagarde qui permet à l'emprunteur de choisir librement le contrat d'assurance crédit en lien avec son crédit immobilier est entrée en vigueur en septembre 2010, la GMF propose un tout nouveau produit baptisé Prêtiléa. Riche en garanties et options, cette assurance emprunteur est gérée par le cabinet CPB.

La Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) ont la bonne idée de produire un document dédié à la convention AERAS. Car, il est bon de rappeler que ce dispositif aide à souscrire une assurance crédit lorsque l'on présente un risque aggravé de santé.

L'interdiction pure et simple des frais de délégation d'assurance crédit. C'est ce qui attend peut-être les établissements bancaires si le projet de loi Lefebvre renforçant les droits, la protection et l'information des consommateurs est adopté en l'état. Une interdiction qui renforcerait l'efficacité du dispositif né de la loi Lagarde.

La convention AERAS, késako ? Création législative récente, la convention S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé (ou AERAS) doit permettre à toute personne qui présente un risque important lié à sa santé d'être en mesure de souscrire une assurance crédit. La FFSA en a dressé le bilan pour l'année 2010.

Dissociant souscription d'un crédit immobilier et souscription d'une assurance emprunteur, la loi Lagarde n'aurait pas l'effectivité escomptée. En tête des motifs avancés, l'on trouve la résistance des établissements bancaires. D'où, l'amendement au projet de loi Lefebvre proposé par les députés Tardy et Fasquelle.

Entrée en application le 1er septembre 2010, la loi Lagarde confirme chaque jour davantage son statut d'illustre inconnue du paysage législatif français. Pourtant, ce texte de loi permet une avancée tout à fait appréciable des droits du consommateur en matière d'assurance credit. Coup de projecteur.

Dans le cadre de la loi Lagarde, les futurs acheteurs dans l'immobilier ont la possibilité de déléguer leur assurance. Ils peuvent souscrire une assurance credit détachée du contrat de prêt. Les assureurs peuvent enfin valoriser l'assurance de prêt : April a notamment développé une application pour Smartphone.

La Fédération Française des Sociétés d'Assurance (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (GEMA) ont dévoilé les résultats d'une récente étude qui permet de faire un point sur l'état de l'assurance credit pour l'année écoulée. Une enquête qui apparaît tout à fait riche d'enseignements.

Le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux a analysé les effets de la réforme de l'assurance credit, un an après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde.
D'après Meilleurtaux, la délégation sur l'assurance emprunteur a permis d'économiser jusqu'à 50 % du coût. Une économie tout à fait substantielle !

A l'occasion du premier anniversaire de l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, permettant aux emprunteurs de souscrire un contrat d'assurance credit auprès de la concurrence, séparément du prêt, le courtier d'assurances AcommeAssure lance un comparateur d'assurance credit sur Facebook.

La délégation d'assurance credit a fêté sa première année de mise en vigueur le 1er septembre 2011. Un an après, c'est l'heure du bilan. Les banques auraient du mal à jouer le jeu, craignant un manque à gagner trop important tandis que du côté des assurances, les offres sont devenues plus intéressantes. Explications.

Comparateur de la toile francophone, Hyperassur a une bonne nouvelle à annoncer. Il ajoute à son catalogue l'offre de BNP Paribas Cardif en matière d'assurance credit. Un renfort de choix qui suscite joie et satisfaction chez les deux parties. Reste maintenant au consommateur à apprécier tout l'intérêt de cet ajout...

En vigueur depuis plusieurs mois déjà, la loi Lagarde peine à être tout à fait respectée par les principaux acteurs de l'assurance credit. En l'occurrence, il est essentiellement question des établissements bancaires qui jouent sur les mots et résistent à la liberté de choix de leurs clients. Coup de projecteur sur ces freins mis à la concurrence.

Visiblement, la loi Lagarde qui introduit la liberté de choix pour la souscription d'une assurance de prêt serait mise à profit par un nombre croissant d'emprunteurs, à la fois assez jeunes et en bonne forme. La raison de cet engouement ? La possibilité d'économiser des milliers d'euros. À condition d'éviter quelques pièges !

Avec la loi Lagarde, les potentiels acheteurs dans l’immobilier peuvent désormais choisir leur assurance credit indépendamment de leur banque. Une solution qui permet de réaliser de sensibles économies. Et quand on achète un bien immobilier, les économies sont toujours les bienvenues ! Voici 2 idées pour plus d’économies !

1er septembre 2010 : la loi Lagarde entre en vigueur. Quelques mois plus tard, 60 % des Français disent encore ignorer l'avantage pourtant appréciable que leur procure ce texte de loi. C'est l'enseignement majeur du sondage Ifop réalisé en juin 2011 pour la Macif sur la réforme de l'assurance credit. Explications.

Dissociant crédit immobilier et assurance emprunteur, la loi Lagarde change la donne depuis septembre 2010 lorsque l'immobilier rencontre l'assurance. Désormais, l'emprunteur peut faire jouer la concurrence au moment de souscrire l'assurance credit. Reste qu'il n'est pas toujours simple de s'y retrouver.

Depuis septembre dernier les emprunteurs immobiliers ne sont plus obligés de passer par leur banque pour souscrire un contrat d'assurance credit dans le cadre de la loi Lagarde. Cependant, les établissements bancaires ne sont pas d'accord pour s'ouvrir à la concurrence car celle-ci se présente comme un véritable manque à gagner.

La loi Lagarde est une bénédiction pour les français désireux d'accéder à la propriété. Elle permet aux emprunteurs de choisir une assurance credit à leur guise, alors que les banques imposaient il y a peu leur propre formule d'assurance. Une situation qui a mis les organismes de bancassurance en concurrence.

Si le groupe d'assurance credit Euler Hermès observe de bons résultats pour le début d'année 2011, l'action du groupe a connu ce matin un repli important. C'est à la suite de ces premiers résultats trimestriels 2011 publiés vendredi que l'indice a chuté ce 9 mai à la Bourse. Ainsi, les trois premiers mois 2011 sont plutôt positifs.

Les banques britanniques ont vendu à leurs clients des contrats d'assurance credit dans le cadre de la souscription de prêts mais n'ont semble t-il pas respecté les conditions de souscription. Les établissements vont devoir rembourser leurs clients, l'indemnisation atteindrait des sommets. Zoom sur une grande première en Angleterre.

Lors de la souscription d'un prêt, les établissements proposent régulièrement une assurance credit afin de pallier un éventuel problème lors des remboursements. Bien sûr, cette assurance credit a un coût non négligeable sur le coût total du prêt. Il faut donc faire bien attention avant de souscrire une assurance credit.

Créée en 2007, la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) connaît une seconde jeunesse à la faveur de sa récente rénovation. Tour d'horizon de ces nouveautés qui doivent permettre de favoriser l'accès à l'assurance credit des personnes qui ont été ou sont gravement malades.

Apparemment, le credit immobilier ne possède pas une très bonne image auprès des Français. C'est en effet ce qui ressort d'un récent sondage concocté par l'institut Ifop. Trop cher, peu accessible voire même dangereux. Les griefs ne manquent pas pour qualifier le credit immobilier. Revue de détails et pourcentages.

Lors d'un récent point presse, Christine Lagarde, ministre de l'Économie, a évoqué la réforme de l'illustre credit à la consommation. Un nouveau décret relatif à la loi parue en juillet 2010 sur la réforme du credit à la consommation doit permettre de faciliter le remboursement de la somme empruntée.

A Comme Assure est le nouveau né des courtiers en ligne. Issu du groupe de médias Spir Communication (Ouest France), ce nouveau courtier en ligne désire s'imposer comme leader dans le domaine de l'assurance credit. Un objectif pour ce nouveau courtier : créer de l'évolution dans le marché de l'assurance credit sur la Toile.

Ayant vocation à faciliter le développement des entreprises à travers le monde, la Coface a annoncé un recentrage de ses activités sur son coeur de métier, à savoir l'assurance credit. Elle conservera en outre ses activités d'affacturage jugées les plus rentables et porteuses de synergies.

Le 10 février dernier, le Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, Christine Lagarde, a évoqué les principaux points de la nouvelle politique d'assurance credit pour 2011 : une gestion des risques plus visible, une direction affinée par l'Etat et plus de transparence.

Dans le cadre de la réforme du crédit à la consommation, deux nouveaux décrets entreront en vigueur le 1er mai prochain. Le but étant de permettre aux Français d'éviter les pièges de ce type d'emprunts qui peuvent conduire au surendettement.

Après un an de négociations, la nouvelle convention Aeras, dispositif facilitant l'accès aux prêts bancaires pour les personnes ayant ou ayant eu un grave problème de santé, a été signée et intègre des mesures supplémentaires comme la création d'un produit d'assurance credit.

Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) a donc été lancé. Ce dernier a un objectif de 380 000 bénéficiaires par an (deux fois plus qu'avec l'ancien). Le but de ce nouveau prêt étant de pousser les français à être propriétaires. Le prêt sera offert à tous les candidats à l'acquisition d'un premier logement.

Les taux de prêts immobilier fixés par les banques ont continué d'augmenter en ce début d'année mais ils ne dépassent pas la barre des 4 % sur 25 ans. Cette hausse ne risque pas de remettre en cause les projets d'achats des ménages. Des solutions pour baisser le coût global de l'emprunt : le PTZ Plus.

Depuis le 1er Janvier 2011, le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) est accessible. Ce dernier a pour objectif de faciliter l'accès à la propriété des Français. Ce dernier entraine la suppression du crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt immobilier mis en place en 2007 et du Pass Foncier.

Mutlogoffre désormais un contrat d'assurance emprunteur destiné aux particuliers de 18 à 65 ans et ce dans le contexte de la Loi Lagarde donnant la possibilité à l'emprunteur de présenter à son établissement prêteur une alternative au contrat groupe.

Une augmentation est prévue pour toutes les durées d'emprunt et ce partout en France. Les taux fixes hors assurance emprunteur en moyenne sont à 3,5%, 3,70% sur 20 ans et 3,85% sur 25 ans. Certains dossiers solides obtiennent encore des taux fixes à 3,15% sur 15 ans, 3,30% sur 20 ans et 3,50% sur 25 ans.

Lorsqu'un individu contracte un emprunt immobilier auprès d'une institution financière, ce dernier peut désormais faire jouer la concurrence en matière d'assurance décès-invalidité. Un moyen pour lui de couvrir les risques de remboursement auprès de l'institution de son choix.

La période serait très favorable pour renégocier son crédit immobilier et bénéficier de meilleurs taux. L'idée étant de diminuer le coût total du crédit. Attention donc à bien se renseigner pour être certain que la renégociation soit vraiment intéressante.

LCL (filiale du crédit agricole) propose une assurance emprunteur maintien de salaire (AMS) à tous ses clients et ce même s'ils n'ont pas souscrit d'emprunt. Cette assurance permet dont aux abonnés de palier la différence de revenu suite à une perte d'emploi ou un arrêt de travail de plus de 60 jours.

La loi Lagarde permet depuis septembre 2010 aux personnes souscrivant un emprunt dans une institution financière de prendre un contrat d'assurance emprunteur ailleurs. Chose que les banques acceptent encore difficilement puisque 28% d'entre elles refusent toujours afin de privilégier leur compagnie d'assurance.

Octobre 2010 confirme la stabilisation des taux qui restent faibles et ce malgré quelques petites variations. Les taux du marché sont les suivants : 3.10% sur 10 ans, 3.35% sur 15 ans, 3.55% sur 20 ans et 3.70% sur 25 ans. Cette tendance risque de se poursuivre dans un contexte de recherche de compétitivité des banques.

La durée des emprunts est souvent longue, ainsi il faut souscrire à une bonne assurance emprunteur. Mais ne souscrivez pas à n'importe quelle assurance. Tenez compte du prix, du niveau des garanties, des prises en charge et des exclusions. Sachez vous montrer exigent et vigilent.

La FFSA et le GEMA ont mené une enquête sur l'assurance emprunteur en 2009. L'assurance emprunteur est un secteur qui se porte bien. Les cotisations au titre des contrats d'assurance emprunteur s'élevaient à 7,4Mds d'euros. Il s'agit là d'une progression de 6 % sur l'année.

le projet de Loi Lagarde portant sur la réforme du crédit à la consommation est enfin adopté. L'entrée en vigueur des textes sera échelonnée jusqu'en mai 2011, mais certaines réformes commenceront à s'appliquer dès septembre 2010. C'est notamment le cas de l'assurance emprunteur.

Du 30 juin au 1er juillet 2010, le baromètre UMF-CSA a interrogé les français sur leurs achats immobiliers. Il ressort de cette étude que l'assurance emprunteur et ses différentes garanties tiennent un rôle très important lors de l'achat d'un logement (assurance chômage, décote, incidents familiaux, etc.)

Lors de la souscription de crédit de certaines professions les banquiers et les assureurs ne sont pas en confiance. C'est pourquoi le Crédit social des fonctionnaires lance une assurance prêt immobilier destinée aux métiers « à risques ».

Les députés ont entamé mercredi le texte visant à encadrer le crédit à la consommation, source de surendettement pour 800.000 ménages en France, Christine Lagarde l'ayant corsé pour demander plus aux banques, notamment sur le coût de l'assurance.

A partir 2010, l'emprunteur pourra donc choisir son assurance prêt immobilier auprès d'un assureur de son choix, et faire ainsi jouer la concurrence sur cette partie du prêt immobilier.

Bonne nouvelle pour les candidats acquéreurs, après une pause en août, les taux des crédits immobiliers ont recommencé à baisser en septembre, selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA.

La situation actuelle de crise qui touche le secteur de l'immobilier offre la possibilité aux acheteurs de négocier plus facilement le montant de leur assurance emprunteur au moment de la souscription de leur crédit immobilier.

Christine Lagarde, ministre de l'Economie, a reçu les conclusions de la consultation sur l'assurance de prêt lancée au premier semestre 2008. Tout d'abord, dès 2010, le consommateur pourra librement choisir son assurance de prêt...

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES