Guide de l'assurance

Toute l'actualité de l'assurance : coronavirus actualités

L'année 2020 a été une année bousculée. La crise sanitaire de Covid-19 et le confinement ont fortement heurté les secteurs d'activité de l'assistance. La question des rapatriements a été notamment plus complexe en cette période. Pour en savoir plus, Assurland.com a interviewé Saïd Fard, secrétaire général du Syndicat National des Sociétés d'Assistance (SNSA). Il nous explique comment ont fonctionné les sociétés d'assistance durant le confinement et la période estivale.

L'année 2020 n'est pas encore terminée mais l'on sait déjà que de nombreux secteurs économiques ont été fortement perturbés : mouvements sociaux, crise de Covid, réformes, plans de finances... Pourtant, il semblerait que les prix des assurances tende vers la stabilisation. Mais comment expliquer un tel phénomène ? Est-il généralisé à toutes les assurances ? On sait par exemple que les mutuelles santé risquent d'être plus chères en 2021. Alors ne tardez pas à réaliser des économies en comparant les contrats !

Ça y est, Vélib', système de vélos en libre-service parisien a dépassé la barre symbolique des 400 000 abonnés. À près de 200 000 courses quotidiennes, la popularité du vélo en métropole ne fait plus aucun doute. Cette croissance est notamment portée par les vélos électriques, la fuite des transports en commun par les Franciliens ainsi que le développement des aménagements destinés au vélo.

Avec la pandémie de Covid-19, les mutuelles santé françaises auraient réalisé 2,2 milliards d'euros d'économies. Le gouvernement a donc exprimé sa volonté de taxer 1,5 milliard d'euros aux organismes de complémentaire santé pour aider au redressement de la Sécurité Sociale. Mais d'après ces derniers, cette « taxe Covid » risque d'être répercutée sur les assurés.

Depuis une dizaine de jours, le nombre de cas de contaminations au Covid-19 est en augmentation à Marseille, alerte un médecin. Le virus recommence à toucher des profils à risque, personnes plus âgées et un nombre croissant de places en réanimation sont occupées. Toutefois, les hôpitaux marseillais annoncent toujours disposer d'une certaine marge.

Des économies ont été réalisées par les complémentaires santé cette année avec le confinement et la crise de Covid-19. Pour compenser et contribuer au redressement de la Sécurité sociale, le gouvernement impose aux assureurs santé et mutualistes une surtaxe de 1,5 milliard d'euros. De son côté, la FFA se place en défaveur de cette mesure.

Le télétravail est l'un des sujets chauds du moment. Plébiscité et approuvé durant le confinement, il a un peu perdu en puissance entre les mois de juin et d'août. Toutefois, la pratique risque fort de se généraliser à nouveau considérant la recrudescence des cas de Covid-19 et l'obligation du port du masque en entreprise. Mais le télétravail pose tout de même quelques questions : qu'en est-il de l'assurance ?

Cette période de crise sanitaire a fait ressortir d'importantes inégalités sociales et en termes d'accès au logement. En effet, il est complexe d'exiger des sans-abris de se confiner ou de porter un masque en permanence dans la rue. D'autant plus que l'été touche à sa faim et que les fraîches saisons d'automne et d'hiver ne sont guère loin. Alors, quels sont les dispositifs que le gouvernement et les associations comptent mettre en place pour leur venir en aide ?

Depuis ce matin 8 heures, le port du masque est obligatoire à Paris et en petite couronne. Si la communication du gouvernement a été quelque peu confuse, il semblerait que la mesure et les seuils de tolérance aient été finalement arrêtés. Les piétons devront donc porter le masque systématiquement dans toutes les zones définies ; des exceptions demeurent pour les cyclistes, joggers et pour ceux qui fument/mangent dans la rue.

En France, le port du masque a été rendu obligatoire dans certaines zones urbaines pour les piétons. Mais qu'en est-il des cyclistes ? Cette question trouve sa réponse au cas par cas, en fonction des villes, quartiers, rues. Dans plusieurs villes, le port du masque a vélo avait été imposé par les autorités avant que ces dernières reviennent sur cette mesure. Toujours est-il que, dans les zones où il est imposé pour les cyclistes, le mécontentement se fait sentir.

La menace Covid est installée en France et dans le monde depuis plusieurs mois et les recherches sur un potentiel vaccin avancent. Mais alors que six vaccins sont en phase de test en France, on apprend également que 30 % des Français pourraient être réticents à se faire vacciner. Faudrait-il rendre ce vaccin obligatoire ?

Durant le confinement, les auto écoles ont dû arrêter les activités. En conséquence, de nombreux candidats au permis de conduire ont vu leur date d'examen être annulée et on dû reporter. Et pour ce qui est des futurs automobilistes, il est de plus en plus difficile de trouver une date d'examen.

En Île-de-France, la reprise de la pandémie de Covid-19 semble dangereusement s'accélérer. Dans la région, le taux de positivité au Covid inquiète de plus en plus le personnel soignant. Pour tenter de gérer au mieux cette reprise, l'ARS (Agence régionale de santé) de l'Île-de-France a mis en place une plateforme pour orienter les patients symptomatiques du Covid vers des laboratoires afin d'être testés.

Ce sera « le plus gros sujet de la rentrée » pour de nombreux professionnels de la santé. Alors que les cas de Covid-19 augmentent, le port du masque dans les entreprises se pose de plus en plus. Une consultation avec les partenaires sociaux devrait trancher la question.

Le prix du masque pourrait bientôt baisser. Selon des professionnels du secteur, le coût d'un masque chirurgical pourrait être divisé par deux ces prochaines semaines. Assurland.com vous explique cette diminution du coût.

Durant le confinement lié à la crise sanitaire, les assureurs santé auraient économisé jusqu'à 2,6 milliards d'euros de remboursements. Le gouvernement a donc réfléchi à un moyen de récupérer une partie de cet argent afin de le rendre à la sécurité sociale. Comment ? Grâce à une “contribution exceptionnelle”. Assurland vous en dit plus sur le sujet.

De plus en plus de villes françaises décident d'imposer le masque en extérieur. C'est le cas d'une soixante de communes de la Mayenne ou dans quelques villes du littoral. Une mesure pour limiter la propagation du Covid-19. En déplacement à Lille, Jean Castex a rappelé qu'il était important de se protéger contre le virus pour éviter « la perspective d'un reconfinement généralisé ».

Suite au confinement lié à la pandémie du nouveau Coronavirus en France, une prime à la conversion exceptionnelle a été mise en place dans le but d'instaurer un plan de relance du marché automobile. Une prime à la conversion qui aura rencontré un fort succès puisque, sur les 200 000 primes prévues, toutes ont été accordées. À partir du 3 août, les choses vont donc de nouveau changer. Assurland vous dit tout.

Alors qu'un nouveau pic de contamination de la Covid-19 menace, de nombreuses communes françaises ont décidé d'imposer le port du masque en extérieur, en plus des lieux publics clos. Les Français se demandent alors si ces différentes communes ont le droit de les obliger à porter un masque dehors, et surtout, si cela est réellement efficace face à l'épidémie. Assurland vous dit tout.

Alors que l'épidémie de la Covid-19 semble repartir à la hausse, le port du masque est désormais obligatoire dans tous les lieux publics clos afin d'éviter une seconde vague et un nouveau confinement. Quels sont les lieux concernés ? À partir de quel âge le port du masque doit il être respecté ? Quelles sont les conséquences en cas de non-respect de l'obligation ? Assurland faut le point pour vous et vous dit tout.

Bientôt l'obligation du masque dans les lieux fermés ? Interrogé sur la question, Jean Castex, le Premier ministre a indiqué que la question était à l'étude. Une mesure demandée par la communauté scientifique qui s'inquiète du relâchement des gestes barrières.

La France est prête à empêcher une seconde vague, le virus continue d'être maitrisé ». Olivier Véran se veut confiant dans la lutte contre le Covid-19 mais constate un « relâchement des gestes-barrières » des Français en ce début d'été.

L'anosmie est un des symptômes du Covid-19 qui peut très vite pourrir la vie des malades. Des patients qui n'arrivent toujours pas à retrouver l'odorat. Deux hôpitaux parisiens ont lancé une étude afin de tester l'efficacité d'un possible traitement.

La crise de sanitaire et économique de Covid-19 a poussé de nombreux pays à se confiner, mettant notamment en pause transactions immobilières et chantiers. De facto, les permis de construire pour des logements neufs mises en chantiers ont chuté de plus de 45 % entre les mois de mars et mai 2020 comparé aux trois mois précédents. Dans ce contexte, le secteur du BTP s'inquiète.

Pendant la durée du confinement, le niveau de pollution de l'air a baissé grâce à la diminution du trafic routier, entre autres. On a donc pu constater qu'une cinquantaine de jours seulement suffisaient à donner des résultats concrets. De facto, cela pose question : faut-il être plus incisif sur l'usage de la voiture ou encore sur l'autosolisme (i.e. se déplacer seul en voiture) ?

La pollution sonore liée au trafic routier est très présente en France. Quelles sont les conséquences sur la santé ? Quelle évolution a-t-elle connue avec le confinement ? Y a-t-il des mesures mises en place pour lutter contre la pollution sonore ? Assurland a posé ses questions à Matthieu Sineau, chef de projet chez Bruitparif.

Pendant le confinement, de nombreuses entreprises pouvant se le permettre ont opté pour le télétravail. Opérant à distance, des salariés ont pu poursuivre leur activité et ne pas recourir aux mesures de chômage partiel. Mais la généralisation de cette pratique pourrait avoir un impact fort sur le marché des bureaux.

Les vacances d'été 2020, c'est un sujet qui fait parler de lui suite à la pandémie du nouveau Coronavirus. Les Français vont-ils partir en vacances ? Avec quel budget et à quel prix ? Assurland vous dit tout.

Après les salariés ainsi que les demandeurs d'emploi, Action Logement a décidé de venir en aide aux saisonniers agricoles qui ont travaillé durant la période de la crise sanitaire en France. Comment ? En leur versant une aide de 150 € par mois afin de les aider à payer leur loyer ou à rembourser leur prêt immobilier. Assurland revient sur le sujet pour vous.

Alors que nous sommes un peu plus d'un mois après le déconfinement en France, le nombre de personnes se mettant au vélo ne cesse d'augmenter. En effet, la pratique de ce deux-roues semble prendre place dans le quotidien des Français, et ce, quelle que soit la ville où ils résident. La FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) déclare même que c'est une première. Assurland revient sur cette situation "historique".

En seulement une semaine (du 23 au 29 mars 2020, soit la seconde semaine de confinement en France) ce sont près de 500 000 téléconsultations qui ont eu lieu, soit 50 fois plus que d'habitude. Depuis, c'est un réflexe que les patients ont adoptés. Mais avec la pandémie du Covid-19, la Sécurité sociale ainsi que les mutuelles santé se sont elles aussi adaptées, permettant parfois une meilleure prise en charge. Assurland vous en dit plus.

La Haute Autorité de santé (HAS) appelle les Français à reprendre d'urgence les vaccinations. Avec le confinement, près de 44.000 nourrissons n'ont pas pu être vaccinés. Pour éviter une baisse de la couverture vaccinale et surtout un retour de certaines maladies, il est important que les plus jeunes et les malades chroniques soient protégées.

Suite à la crise sanitaire liée au Covid-19, de nombreux Français demandeurs d'emploi ou salariés du privé rencontrent des difficultés pour payer leurs loyers ou pour rembourser leurs prêts immobiliers. C'est pourquoi une aide de 150 € peut être apportée par Action Logement durant deux mois consécutifs. Qui peut y avoir droit ? Comment en bénéficier ? Assurland vous dit tout.

Le personnel soignant français a été très sollicité durant les mois de mars et d'avril derniers dans le contexte de la crise sanitaire de Covid-19. Dans le courant du mois d'avril, le gouvernement avait déjà annoncé une surmajoration des heures supplémentaires des soignants. Cela a donc été confirmé et les versements devraient arriver au plus tard le 1er septembre prochain.

Ceux qui suivent un peu l'actualité de l'immobilier à l'international le savent : la situation de la Silicon Valley est tout à fait particulière. Zone très dynamique économiquement, elle comporte également les loyers les plus chers des États-Unis. Mais avec l'actuelle crise sanitaire et économique, les prix ont chuté. Explications.

La question de l'indemnisation des pertes d'exploitation suite à la crise de coronavirus COVID-19 n'a pas fini de faire parler d'elle. AXA, qui a déjà perdu un procès contre un restaurateur à Paris, continue son bras de fer avec les restaurateurs lyonnais. Le tribunal de commerce de Lyon, qui devait rendre son verdict, s'est jugé incompétent en la matière et a repoussé sa décision.

Après une crise sanitaire et un confinement compliqué pour le secteur de l'automobile, le marché de la voiture électrifiée prend son envol avec une hausse des ventes de 61 %. Une hausse rendue possible grâce au plan de relance automobile mis en place par l'Etat. Assurland fait le point.

Dans une interview accordée à Assurland.com, Sandrine Allonier du courtier en ligne Vousfinancer.com fait le point sur le marché de l'immobilier. Un mois après le déconfinement, le marché est reparti sur les « chapeaux de roues ». Si les acheteurs sont revenus, les banques sont beaucoup plus sélectives.

Jeter un masque par terre va vous coûter de l'argent. Le gouvernement souhaite augmenter l'amende pour le jet des déchets. D'ici peu, jeter un masque, des gants ou un mégot de cigarette sera passible d'une amende de 135 euros.

Le bilan du confinement n'est pas tout noir pour les Français. Ils ont été nombreux à modérer leur consommation d'alcool, de tabac, de produits gras et sucrés, a révélé ce lundi 8 juin le dernier baromètre santé Odoxa-FG2A pour le Figaro Santé et franceinfo. Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 1 005 personnes représentatif de 18 ans et plus sur internet entre les 12 et 13 mars 2020, ainsi que sur 1 003 personnes les 13 et 14 mai.

Si en avril 2020 le taux moyen d'un crédit immobilier était de 1,18 %, il est passé à 1,25 % au mois de mai. Cette hausse est également accompagnée d'un durcissement des conditions pour se voir accorder un prêt, ce qui, affecte principalement les primo-accédants et fait chuter le nombre de crédits accordés. Assurland fait le point.

C'est ce qui s'appelle avoir du succès. Le vélo est devenu le nouveau moyen de locomotion des Français. Selon le deuxième bulletin de « vélo et territoire », les déplacements en bicyclette ont doublé depuis le déconfinement.

Il n'y aura pas de nouveau confinement. C'est ce qu'indique, le président du conseil scientifique qui explique que quatre scénarios sont envisagés en cas de reprise importante du Covid-19. En attendant, Jean-Francois Delfessy considère que « l'épidémie est contrôlée » mais reste vigilant.

L'assurance vie a-t-elle été touchée par la pandémie de COVID-19 et le confinement ? Est-elle toujours un moyen d'épargne viable ? À quoi faut-il s'attendre côté fonds en euros et unités de compte (UC) ? Pour éclairer la situation, Assurland.com a interrogé Philippe Crevel, spécialiste des questions macroéconomiques, fondateur de la société d'études et de stratégies économiques, Lorello Ecodata et directeur du Cercle de l'Épargne, centre d'études et d'information consacré à l'épargne et à la retraite.

Poussé par Bercy à inscrire le risque de pandémie dans ses contrats, le secteur de l'assurance est actuellement au cœur de nombreuses discussions. Alors que des propositions sur la création d'un « cadre assurantiel » devraient être soumises à l'exécutif d'ici quelques semaines, les interrogations se multiplient. Quels risques couvrir ? Comment financer un tel régime ? Quelle participation de l'État ?

Le 2 juin annonce le début de la deuxième phase de déconfinement, un déconfinement qui fait suite au confinement mis en place à cause de la pandémie du Covid-19. Si la vie à commencer à reprendre un cour un peu plus “normal” le 11 mai, de nombreux lieux de rassemblements restent fermés. Mais à partir du 2 juin, les Français vont peut-être pouvoir retrouver certaines de leurs anciennes habitudes. Assurland fait le point sur ce qui pourrait changer au début du mois prochain.

Un assureur a été condamné en première instance à indemniser un restaurateur pour les pertes subies pendant le confinement. Que signifie cette décision ? Assurland.com revient sur cette affaire dans le journal La Tribune.

C'est sans doute un sujet qui mène à de nombreuses interrogations : les vacances d'été 2020. Pourrons-nous partir ? Si oui, où ? Et surtout, si une seconde vague du nouveau Coronavirus arrive, nos réservations pourront-elles être remboursées ? Assurland vous répond !

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus COVID-19, plusieurs pistes médicales ont été explorées, dont notamment celle de la prescription d'hydroxychloroquine chez les patients atteints. A la fin du mois de mars dernier, un décret avait été adopté par le gouvernement pour autoriser sa vente pour soigner les malades atteints de COVID-19. Mais ce mercredi 27 mai, ce décret a été abrogé.

Ce mardi 26 mai, la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a validé le lancement de l'application de traçage numérique StopCovid destinée à lutter contre la pandémie de coronavirus COVID-19. Le parlement prononcera son verdict le mercredi 27 mai. Un lancement pourrait être prévu fin mai ou début juin.

Cette après-midi, le président de la République française Emmanuel Macron présentera un plan ayant pour but de relancer le secteur automobile, un secteur qui a énormément souffert de la pandémie du Covid-19 et du confinement lié à cette dernière. Assurland vous présente quelques pistes qui seront abordées.

Pour le secteur de l'assurance, la crise sanitaire actuelle laissera indubitablement des traces. L'une d'entre elles sera bien entendu économique. Selon le marché de l'assurance Lloyd's of London, l'impact de la pandémie devrait être de 203 milliards de dollars en 2020. Un montant susceptible de grimper dans les prochains mois.

Changer d'assurance emprunteur peut parfois ressembler à gagner au loto. Avec une économie pouvant atteindre 10 000 euros, la délégation d'assurance prêt immobilier parle de plus en plus aux Français. La preuve : selon le courtier Magnolia.fr, les demandes de changement d'assurance emprunteur ont augmenté de 35 % sur la période du confinement.

Afin de préserver la distanciation physique et dans un but écologique, le gouvernement souhaite encourager la pratique du vélo suite au déconfinement lié à la pandémie du Covid-19. Pour cela, une opération "Coup de pouce vélo" est lancée. En quoi consiste-t-elle ? Prendre en charge, à hauteur de 50 euros, les frais liés à la réparation de nos bicyclettes ou de cours en vélo-école. Assurland vous en dit plus sur le sujet.

Suite à la pandémie du Covid-19, aussi appelé nouveau Coronavirus, et au confinement mis en place pour lutter contre la propagation du virus, de nombreuses entreprises ont vu leur chiffre d'affaire s'écrouler et leur activité s'arrêter. C'est notamment le cas pour le secteur de l'automobile qui a été très impacté. C'est pourquoi, ce lundi 18 mai 2020, une semaine après le début du déconfinement, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé qu'un plan de soutien serait présenté dans les 15 jours à venir. Assurland fait le point pour vous.

Après deux mois de confinement les concessionnaires ont vu leurs stocks de véhicules s'agrandir. Bien décidés à les écouler pour relancer l'activité, de nombreuses marques proposent depuis le 11 mai de multiples offres, toutes plus alléchantes les unes que les autres. Une aubaine pour les automobilistes désireux de changer de voiture. Des automobilistes qui pourraient également bientôt profiter d'une autre réduction : la baisse des tarifs d'assurance auto.

Le groupe mutualiste Covéa (MMA, MAAF, GMF) avait prévu un chèque de 9 milliards de dollars pour acquérir le réassureur Partners Re. La crise du coronavirus COVID-19 ayant impacté les finances de l'assureur et ce dernier ne parvenant pas à faire baisser le prix de rachat, il a dû renoncer à cette acquisition.

L'auto connaissait de nombreux détracteurs avant le déconfinement. Mais à l'heure actuelle, de nombreux Français plébiscitent ce moyen de transport, perçu comme une véritable libération. Elle représentent pour beaucoup un geste barrière pour éviter de nouvelles contaminations.

De nombreuses personnes ont laissé leur moto au garage durant l'hiver et non pas eu l'opportunité de la ressortir à cause du confinement mis en place le 17 mars 2020 en France suite à la pandémie du Covid-19. Maintenant que le confinement est levé est que les déplacements n'ont plus besoin d'être justifiés, les motards vont profiter du beau temps sur leur fidèle destrier. Ils vont cependant devoir redoubler de prudence. Assurland fait le point.

Depuis ce lundi 11 mai 2020, la France est sortie du confinement qui était en place depuis le 17 mars suite à la pandémie du Covid-19. De nombreuses personnes vont donc sortir leur voiture du garage et commencer à la réutiliser de manière plus quotidienne. Mais des questions traversent les esprits. Le port du masque est-il obligatoire dans son auto ? Peut-on monter à plusieurs dans un même véhicule ? Assurland vous répond !

De nombreux secteurs assurantiels ont été gravement touchés par la crise, notamment du côté des assurance professionnelles. Toutefois, l'assurance emprunteur, très disputée par les banques et les courtiers, est restée relativement épargnée par la crise du coronavirus COVID-19. Explications avec Assurland.com.

« Quand on partait de bon matin, Quand on partait sur les chemins, À bicyclette ... ». Les paroles de la chanson d'Yves Montand résonnent tout particulièrement à l'oreille de nombreux Français ces derniers jours. Déjà populaire, le vélo est en passe de devenir l'un des modes de transport préférés des Français. Avec le déconfinement et les contraintes de la distanciation sociale, la pratique de la petite reine est encouragée par les associations, édiles mais aussi par le gouvernement. Alors tous en selle.

Lors de son allocution du 13 avril, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que les Français devront rester chez eux jusqu'au 11 mai 2020. Le 7 mai dernier, c'est le Premier ministre, Edouard Philippe, qui a pris la parole afin d'évoquer comment cela va se passer. Assurland fait le point pour vous.

Bruno le Maire vient de déclarer que la couverture en cas de pandémie devait être incluse dans les contrats d'assurance. Une mesure dont le principal bénéficiaire sera... les assureurs. Assurland.com décrypte

Suite au confinement mis en place depuis le 17 mars 2020 en France à cause du nouveau Coronavirus, de nombreuses personnes ont dû repousser leurs divers projets immobiliers, dont les déménagements. Alors que le 11 mai approche, date du déconfinement, il est légitime de se demander si les déménagements pourront alors reprendre, quelles seront les conditions à respecter (parce que oui, il y en aura), etc. Assurland vous dit tout.

Airbnb est un sujet qui fâche et qui divise, surtout dans les grandes métropoles. C'est d'ailleurs une thématique centrale des élections municipales de 2020 pour la mairie de la capitale. Ian Brossat, adjoint communiste à la mairie de Paris entend bien profiter de la crise du coronavirus pour mieux réguler la plateforme en ligne de location de logement, qui est parfois utilisée à des fins détournées : trafic de drogues ou encore prostitution.

Avec la baisse de la sinistralité automobile pendant le confinement, certains assureurs comme la MAIF ou la Matmut ont mis en place des gestes commerciaux envers leurs assurés. Le 27 avril dernier, l'association de consommateurs UFC Que-Choisir avait demandé aux assureurs de procéder à des remboursements d'assurance auto. La présidente de la FFA (Fédération française de l'assurance) Florence Lustman s'y oppose dans sa lettre de réponse.

En France, le déconfinement suite à la pandémie du nouveau Coronavirus est prévu pour le lundi 11 mai 2020. Cependant, ce n'est que le jeudi 7 mai, lors d'un point sanitaire, qu'il pourra être confirmé ou alors reporté. Assurland fait le point pour vous sur la situation.

Plateformes de soutien, téléconsultations, appels de courtoisie, portages de repas... Assurland.com, leader des comparateurs d'assurances en ligne, s'est interrogé sur les services proposés par les assureurs santé pendant le confinement.

La crise économique engendrée par le coronavirus COVID-19 n'a pas laissé l'assurance vie indemne. D'autant plus que cette dernière était déjà bien impactée par la chute des fonds en euros, au rendement très faible voire négatif. Ainsi, on parlera de « décollecte » pour l'assurance vie au moins de mars 2020 en France.

Alors que les assureurs sont pointés du doigt depuis le début du confinement, de plus en plus de Français sont tentés par le « Pay as you drive ». Une formule qui permet à un automobiliste de payer uniquement lorsqu'il est amené à rouler. Une idée proposée par l'assurance Wilov.

Parce que la pollution favorise le développement et la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19), la maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite fermer la rue de Rivoli aux voitures lors du déconfinement prévu le 11 mai. Une fermeture qui pourrait même s'étendre au-delà de la pandémie en réservant l'accès à la route aux vélos, aux bus, aux taxis et aux véhicules d'artisans. Assurland fait le point pour vous.

Dans un communiqué, l'association de défense des consommateurs UFC-Que choisir demande aux pouvoirs publics d'imposer aux assureurs de rembourser les économies liées au confinement. Estimées à 2,2 milliards d'euros, ces économies peuvent-elles être rétrocédées aux assurés ? Que doivent faire les automobilistes pour dépenser moins d'argent pour assurer leur voiture ?

Ce n'est plus un secret, les Français sont confinés chez eux depuis le 17 mars 2020 à cause de la pandémie du nouveau Coronavirus. Beaucoup ont alors dû remettre à plus tard l'ensemble de leurs projets de déménagement ou immobiliers. Heureusement, les agences immobilières doivent rouvrir dès le 11 mai afin que ces derniers puissent reprendre. Cependant, beaucoup de citoyens craignent pour le paiement de leur loyer une fois le déconfinement instauré. Assurland fait le point pour vous sur ces actualités.

Le cofondateur d'Assurland.com, Olivier Moustacakis, était l'invité de Philippe David sur Sud Radio pour évoquer les (nombreuses) actualités dans l'assurance pendant le confinement et la crise liée à l'épidémie de Coronavirus.

Comme le reste du secteur automobile, Ford est très touché par la crise économique engendrée par la pandémie de coronavirus COVID-19. À l'heure actuelle, les pertes se comptent déjà en milliards de dollars pour le constructeur et les prévisions ne sont guère à l'optimisme. De surcroît, des doutes planent encore sur la reprise des activités aux États-Unis, pays désormais le plus touché par le COVID-19.

Alors que depuis le 17 mars 2020 les Français sont confinés chez eux, un déconfinement est à prévoir à partir du 11 mai. Pour les personnes qui vivent avec des animaux, leurs habitudes ont été modifiées et le seront à nouveau d'ici quelques semaines. Alors, comment préparer nos compagnons à la solitude qui les attend une fois la France déconfinée ? Assurland fait le point.

Après que multiples assureurs ont annoncé diverses actions solidaires envers les entreprises, c'est au tour de MMA de proposer des indemnisations pour pertes d'exploitation. Une « indemnité de crise sanitaire » sera distribuée aux assurés professionnels de l'assureur du groupe Covéa, au meilleur de sa forme question solvabilité. Et cette aide sera indépendante des garanties souscrites.

Le sujet a été ouvert depuis quelques semaines déjà : faut-il mettre en place un système de traçage via application mobile pour lutter contre la propagation du coronavirus COVID-19 ? A priori, la décision a été actée et plusieurs acteurs français travaillent déjà sur l'élaboration d'un tel programme. Parmi eux, on compte notamment Dassault Systèmes, l'Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) ou encore la CNIL.

Alors que la France se prépare à son déconfinement, la ville de Wuhan, berceau du Covid-19 n'a plus de patient hospitalisé. Une première dans cette pandémie mondiale. En Europe, le nombre de cas continue de baisser.

Une étude menée par l'UFC-Que Choisir (Union fédérale des consommateurs-Que Choisir) démontre que l'ensemble des automobilistes pourraient récupérer un total de plus de 2 milliards d'euros de la part des assureurs auto. Cela fait suite au nombre d'accidents en baisse lié à la pandémie du Covid-19 et au confinement. Assurland fait le point pour vous.

Avec deux mois de confinement la sinistralité de l'assurance dommage aux particuliers devrait particulièrement diminuer. Les actuaires d'Addactis ont évalué l'impact de cette baisse pour l'assurance auto et habitation. Cumulés, les gains devraient s'élever à près de 2 milliards d'euros. Une somme à néanmoins mettre au regard des importantes pertes générées par la crise sanitaire.

Depuis le 17 mars 2020, les Français sont confinés à leur domicile. Si certaines sorties sont autorisées, cela n'inclut pas le fait de visiter un appartement ou une maison. Pourtant, nombreuses sont les personnes à la recherche d'un nouveau bien immobilier. Pour palier à ce problème : la 3D ! Assurland fait le point.

Durant le confinement, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) rappelle qu'il est important de faire attention à son apport en vitamine D. Assurland fait le point pour vous.

Alors que depuis le 17 mars 2020, il est demandé aux Français de rester chez eux à cause du nouveau Coronavirus, de nombreuses inégalités sont mises en avant dans le pays. En effet, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Si certains peuvent bénéficier d'une maison avec une chambre par habitant et d'un extérieur, d'autres vivent dans des petits studios à plusieurs, et d'autres encore seuls sans réels moyen de communication avec l'extérieur. Assurland fait le point.

Alors que le déconfinement est prévue en France pour le 11 mai 2020, le retour à la normale de se fera que de manière progressive. De nombreux commerces devront demeurer fermés. Mais qu'en sera-t-il pour les concessionnaires automobiles ? Assurland fait le point.

Le « Grand Confinement » tel que certains ont choisi de le nommer a eu un impact très fort sur le marché immobilier, « mettant en pause » les activités. Pendant cette période de crise du coronavirus COVID-19, Assurland.com a interviewé Laurent Vimont, président de la filiale française du réseau d'agences immobilières Century 21 pour tenter d'y voir plus clair. S'il est difficile de donner des pronostics sur le marché immobilier post-confinement, Century 21 met l'accent sur l'accompagnement de ses clients.

L'entreprise Biosynex, située en Alsace, a développé un test permettant de détecter des anticorps développés après avoir été exposé au Covid-19. Des millions d'exemplaires sont actuellement en production, et ils devraient arriver en France d'ici le mois prochain permettant ainsi un dépistage massif. Réservés aux professionnels de santé, l'entreprise souhaite pouvoir finir par mettre en place des auto-tests. Assurland fait le point.

L'événement a eu une résonance très forte dans l'actualité boursière. Le cours du pétrole WTI, référence en termes de tarifs du baril aux États-Unis, est passé en territoire négatif le lundi 20 avril 2020 : une première dans l'histoire ! Cela signifie que les détenteurs de barils ont payé pour se débarrasser de ces produits. Mais cela aura-t-il un impact sur les prix à la pompe en France ?

Toyota est depuis longtemps impliqué sur le sol français avec son usine d'Onnaing (Nord), non-loin de Valenciennes. Avec les mesures de confinement mises en place à cause de la pandémie de coronavirus COVID-19, l'industrie automobile avait mis ses usines à l'arrêt. Mais aujourd'hui, Toyota est le premier constructeur à reprendre lentement son activité.

Dans une nouvelle allocution, Edouard Philippe a évoqué le plan du gouvernement sur le déconfinement prévu le 11 mai prochain. S'il est resté très vague sur la réouverture des écoles ou encore des vacances d'été, il a annoncé l'autorisation des visites dans les Ehpad.

Depuis le 17 mars 2020, les Français sont confinés chez eux. Certains dans leurs logements principaux, d'autres chez leurs proches, et d'autres encore dans un logement qu'ils auraient pourtant dû quitter pour déménager. Ces derniers doivent-ils donc toujours payer leur loyer alors qu'un autre bien les attend ? Et pour ceux qui ne sont pas confinés chez eux, ont-ils bien fait attention à leur contrat d'assurance habitation en cas de sinistre durant leur absence ? Assurland fait le point pour répondre aux questionnements sur ces éléments essentiels.

Le confinement n'est pas sans conséquence pour les assureurs. Outre les débats sur l'assurance pandémie, la crise actuelle a de multiples effets sur la sinistralité. Si celle-ci a fortement diminué en auto, c'est tout l'inverse en santé et prévoyance. Quelles en seront les conséquences pour les assurés ? Comment évolueront les tarifs des assurances ? S'ils pourraient bien être impactés dans les prochains mois, aucun bouleversement n'a encore eu lieu.

Depuis le début du confinement, une interrogation revient sans cesse : quelle est la place des compagnies d'assurance dans la crise que nous traversons ? Interpellé par le ministre de l'Economie et par le Président de la République, le secteur de l'assurance réfléchit à la création d'un régime d'indemnisation des catastrophes sanitaires.

Depuis le jeudi 16 avril 2020, la SPA, ainsi que d'autres refuges animaliers, accueillent les personnes désirant adopter un animal. Malgré le confinement, les refuges ouvrent de nouveau leurs portes suite à une demande faite par ces derniers afin d'éviter qu'ils ne soient saturés. Assurland fait le point pour vous si vous souhaitez connaître la marche à suivre pour adopter une boule de poils en plein confinement.

Malgré les grandes difficultés éprouvées, l'industrie automobile se montre particulièrement solidaire pendant le Grand Confinement. Le jeudi 16 avril dernier, l'usine PSA de Poissy dans les Yvelines (78) a annoncé un objectif de 10 000 respirateurs artificiels produits en partenariat avec Air Liquide, groupe industriel spécialisé dans le gaz industriel.

Lepoint.fr revient sur les conséquences du Coronavirus dans l‘assurance. Qui est assuré ? Qui ne l'est pas ? Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, comparateur d'assurances en ligne, explique pourquoi il sera difficile de créer un état de catastrophe sanitaire.

Beaucoup de questions se soulèvent après l'annonce d'une possible date de déconfinement par le président Emmanuel Macron. Ce dernier a estimé avec prudence que le 11 mai pourrait être envisageable. Mais cette sortie du Grand Confinement sera-t-elle la même pour tous les Français ? Invité au Sénat le mercredi 15 avril, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a dessiné quelques tendances.

L'idée que nous puissions sortir du confinement à partir du 11 mai 2020 donne un peu d'espoir et de visibilité au marché de l'immobilier qui est actuellement en pause depuis près d'un mois. Le décret qui autorise les actes notariés à distance durant la période de crise sanitaire a permis de débloquer quelques situations, mais il reste encore de nombreux dossiers bloqués. Malgré tout, l'assurance-crédit reste relativement épargnée. Assurland fait le point.

Dans les grandes villes françaises, par peur du Covid-19, les personnes devant se rendre au travail durant le confinement essaient d'éviter au maximum les transports en commun. Pour leurs déplacements, ils privilégient donc le vélo. Un mode de transport qui avait été également adopté durant les récentes grèves. Pouvons-nous donc imaginer que, une fois le confinement terminé, le vélo deviendra le moyen de transport favori des Français ? Assurland fait le point.

Ce matin, Bruno Le Maire a demandé un effort supplémentaire aux assureurs, et notamment le remboursement partiel des primes versées dans un contexte de baisse importante des accidents de la route. Si la baisse des accidents est réelle, l'impact de la pandémie sur l'assurance est beaucoup plus complexe et varie en fonction du type d'assurance (auto, habitation, santé, décès) et de chaque assureur.

S'il est impossible de suspendre les cotisations d'assurance, le confinement est l'occasion parfaite pour se pencher sur ses contrats. Alors qu'avec le contexte actuel il peut être compliqué de résilier, une ordonnance publiée au Jo est venue repousser de trois mois la date d'échéance des contrats. Plus aucune excuse pour résilier après avoir trouvé une assurance moins chère.

En cette période de confinement, le trafic auto a très fortement baissé, entraînant dans sa chute la sinistralité automobile. Dans un élan de solidarité, la Matmut a donc décidé de geler les tarifs de ses contrats d'assurance auto pour 2020 et 2021. L'effort total est estimé à environ 50 millions d'euros. D'autres mesures et projets ont également été annoncées.

Le festival Hellfest 2020 n'aura pas lieu. En raison du Covid-19, les organisateurs ont reporté ce grand rassemblement de fans de musique métal. Un coup dur qui en entraîne un autre. La direction dénonce les pratiques de leur assurance qui refuse de les indemniser.

Nous en avions déjà parlé en mars, le marché de l'automobile s'effondre à cause de confinement lié au nouveau Coronavirus. En avril, les chiffres ne s'améliorent pas pour les immatriculations de véhicules neufs. Assurland fait le point.

Le secteur auto est en grande souffrance depuis le début de la crise du coronavirus. Comme beaucoup de constructeurs, le Français Renault n'échappe pas à la règle et a été contraint d'adopter quelques mesures radicales pour contrebalancer les pertes. Ont donc été annoncés la suspension du versement des dividendes aux actionnaires pour 2020 ainsi que la réduction temporaire de 25 % du salaire des dirigeants de l'entreprise.

En cette période de confinement, il n'est pas simple de faire du sport. De plus en plus de villes décident de durcir les règles sur la pratique sportive à l'extérieur. Mais comment faire du sport à la maison ? Romain Lala-Bouali, fondateur de Just Coaching nous prodigue ses conseils dans une interview exclusive accordée à Assurland.com.

Tout bailleur demande à son (ses) locataire(s) un dépôt de garantie, c'est-à-dire une somme que le propriétaire gardera jusqu'à la fin du bail. Il peut utiliser cette somme si, à la sortie, le locataire lui doit de l'argent. Avec le coronavirus, certains propriétaires décideront de désinfecter leur logement à la sortie du locataire. Toutefois, il ne peut puiser dans le dépôt de garantie pour financer la désinfection.

En ce moment de crise liée à la pandémie de Coronavirus, tous les regards sont braqués sur le secteur de l'assurance. Est-il à la hauteur des attentes ? Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, était invité de Cnews pour débattre sur le sujet.

Il est certain que le coronavirus COVID-19 et les mesures de confinement engendré ont eu un impact sévère sur le marché immobilier. Et à la quatrième semaine de confinement pour la France, que nous racontent les chiffres ? Qu'en est-il des ventes immobilières, des prix et des taux de crédit ? Assurland.com fait le point.

La SPA ne pourra bientôt plus accueillir des animaux abandonnés. En raison du confinement, les adoptions sont à l'arrêt et des milliers de chiens ou chats risquent l'euthanasie. Le patron de la SPA lance un appel au gouvernement pour obtenir une dérogation.

Suite à une annonce faite par le gouvernement le 23 mars 2020, un décret est paru ce samedi 4 avril autorisant ainsi la signature électronique pour les actes notariés. Mis en place à cause du confinement lié au Covid-19, cela permet notamment de rendre possible les achats en VEFA (vente en l'état futur d'achèvement). Assurland fait le point pour vous sur cette actualité.

Dans un entretien exclusif, Anne-Laure Darnault de Draw Me A Garden revient pour Assurland sur les bienfaits du jardinage en cette période de confinement. Pourquoi jardiner est bon pour la santé ? Pourquoi ce confinement est propice au jardinage ?

Dans le contexte actuel de pandémie de coronavirus COVID-19, nombreux sont ceux qui se demandent quelle est la place et l'engagement des assureurs. Axa a donc décidé de réagir et se place désormais en faveur de la création d'un nouveau régime d'assurance pandémie. Son directeur général Thomas Buberl présente l'idée.

Rester chez eux, c'est ce que les Français doivent faire depuis le 17 mars 2020 suite à la pandémie du Covid-19. Mais le confinement peut impacter notre santé mentale et physique. C'est pourquoi il est important de faire un peu d'exercice. Et quand on ne possède pas de jardin, des solutions existent pour sortir courir ou marcher un peu tout en respectant les réglementations en vigueur. Assurland fait le point.

L'heure est probablement à l'ennui pour les passionnés d'automobile. Rouler est devenu complexe, les voitures restent au garage et moult événements auto ont été annulés à cause du confinement. Toutefois, Volkswagen, également premier groupe auto sur la R&D (recherche et développement) mondiale, choisit d'innover en présentant le premier salon auto virtuel. Allez y faire un tour et découvrez les modèles qui étaient attendus à l'édition 2020 du Salon de Genève !

Le gouvernement pourrait rendre obligatoire le port du masque. Selon une source proche, le Président Macron « est entrain d'ajuster la doctrine ». Il y a peu, l'Académie de médecine a recommandé le port du masque pour « tous pendant et à la sortie du confinement ».

Confinés à leur domicile depuis plusieurs jours, les Français doivent trouver de quoi occuper leurs journées. Télétravail, leçons des enfants, tâches ménagères, sans oublier de procrastiner un peu : il y a en réalité de quoi faire. A ces différentes occupations peut toutefois s'en ajouter une autre : économisez. Si l'adage veut que le printemps soit l'occasion de faire un bon gros ménage chez soi, Assurland.com vous en propose de le faire dans vos contrats d'assurance. Vous avez du temps ? Vous désirez payer moins cher ? On vous explique tout.

La société Airbnb fait encore parler d'elle, mais cette fois-ci de façon positive ! La plateforme de location en ligne vient de débloquer 250 millions de dollars (environ 230 millions d'euros) à destination de ses utilisateurs sujets à des annulations. 10 millions de dollars seront également offerts aux « super-hôtes ».

L'assurance peut-elle couvrir une pandémie ? Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, était invité de la matinale de Radio Classique pour évoquer l'assurance des pertes d'exploitation en lien avec la crise du Coronavirus.

Depuis le mois de janvier, la pandémie du coronavirus COVID-19 ne cesse de s'étendre et touche toujours plus l'Europe. Dans une telle situation, l'hôpital français fait tout son possible pour assurer les soins aux patients souffrant de la maladie. Mais le système de santé fait face à un afflux constant de malades, excédant parfois ses capacités. Le Premier ministre Eduardo Philippe a tenu à rassurer, mais a également annoncé un possible prolongement du confinement.

En France, une seule question traverse l'ensemble des esprits : quand pourrons-nous sortir de chez nous ? Quand est-ce que le confinement prendra fin ? Si cette question n'a pas encore de réponse exacte, des premières hypothèses ont été communiquées par le Premier ministre, Edouard Philippe. Assurland fait le point.

Depuis quelques années, l'assurance vie française mute. Les taux de rendements des fonds en euros s'étant écroulés, les assureurs cherchent à orienter leurs clients vers des unités de compte (UC), plus rémunératrices mais plus risquées. Avec la crise économique engendrée par le coronavirus, l'assurance vie questionne toutefois : quels sont les risques pour votre épargne ?

Assurlandpro.com, 1er site de comparaison d'assurances pour les professionnels, a interrogé des dirigeants de TPE et indépendants sur leur couverture d'assurance en relation avec la crise liée au Coronavirus.

Reportage dans le journal télévisé de France 2 sur les indemnisations prévues dans les contrats pertes d'exploitation, avec l'intervention d'Assurland.com pour expliquer comment fonctionne l'assurance pertes d'exploitation des entreprises.

Le confinement a drastiquement fait baisser le nombre d'accidents sur la route et de facto le nombre de morts. Avec les économies réalisées, l'assureur niortais MAIF a décidé de redistribuer 100 millions d'euros au total à ses assurés. « L'assureur militant » exhorte d'ailleurs ces derniers à les redistribuer en soutien aux hôpitaux, à la recherche ou à la solidarité.

Les sociétés d'assistance continuent d'être sollicitées en cette période de confinement. Alors qu'il est impossible de se rendre sur les plateaux, le télétravail est devenu l'option numéro 1.

Suite à la pandémie du Covid-19, nombreuses sont les personnes qui voient leur salaire réduire. Cependant, beaucoup d'entre elles ont également un prêt immobilier à rembourser. Bien qu'il soit facile de penser que reporter ses mensualités soit une bonne idée, c'est en réalité tout le contraire. Assurland fait le point.

Faut-il laver son animal pour éviter que le Covid-19 ne se propage chez nous ? C'est une question que de nombreuses personnes se posent, les amenant même parfois à commettre de graves erreurs. En effet, des vétérinaires voient arriver à leur cabinet des chiens et chats souffrant de brûlures causées par des lavages à l'eau de javel, ou par l'application de gel hydroalcoolique sur leur corps. Assurland fait le point.

Les violences conjugales ont augmenté de 30% en cette période de confinement. Face à cette situation, les femmes battues peuvent désormais prévenir leur pharmacien qui se charge de contacter la police. Deux femmes du Finistère et de Nancy ont déjà utilisé ce dispositif.

Alors que l'Assurance-maladie compte un peu plus de 600 000 téléconsultations réalisées entre le 1er et le 28 mars 2020, soit 560 000 de plus qu'en février, les médecins ont un avis partagé quant aux effets de cette généralisation. Une généralisation bien évidemment liée au Covid-19 et au confinement instauré en France depuis le 17 mars. Assurland fait le point pour vous sur cette actualité.

L'annonce est tombée le lundi 30 mars : le Mondial de l'Auto 2020 qui devait se tenir à Paris ne se tiendra pas « dans sa forme actuelle ». Toutefois, il reste possible que des événements liés au salon restent d'actualité. Peu d'informations sont disponibles pour le moment.

Alors que les Parisiens, comme tous les Français, sont appelés à rester chez eux à cause de la pandémie de Covid-19, le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole vient d'annoncer que l'utilisation de ses vélos serait désormais gratuite jusqu'à la fin du confinement. Gratuits pour les trajets de moins d'une heure et pour les déplacements autorisés seulement. Assurland fait le point.

La période de confinement donne de mauvaises idées à certains automobilistes. Avec des rues désertes, les gendarmes ont observé une augmentation des excès de vitesse. A Bordeaux, un jeune homme avec un permis probatoire a été interpellé à 252 km/h. Sur les réseaux sociaux, les gendarmes font une piqûre de rappel.

Avec la crise sanitaire engendrée par la pandémie de coronavirus COVID-19, le gouvernement français a déclaré une période de confinement à partir du mardi 17 mars. Pour la majorité des citoyens français, cela signifie rester chez soi en patientant jusqu'à ce qu'ils puissent à nouveau se déplacer normalement. Mais pour les sans-abris, respecter le confinement n'a pas beaucoup de sens. Assurland.com a donc interrogé Gilles Pineau, directeur des ESI (espace solidarité insertion) à l'Armée du Salut pour éclaircir la situation.

Suite à la pandémie du Covid-19 qui sévit dans de nombreux pays, il est légitime de se demander comment faire pour éviter au mieux d'être contaminé et de contaminer nos proches. L'une des principales choses à faire et de nettoyer et désinfecter son logement. Assurland fait le point.

En 2020, ont été instaurées les pénalités écologiques aux constructeurs ayant vendu trop de véhicules considérés comme polluants. Les plus mauvais élèves se verront attribuer des amendes très salées pour l'année 2020. Mais la pandémie de coronavirus COVID-19 a mis un grand coup de frein au secteur automobile, entraînant une chute des ventes très impressionnante. Pour certains, il semble donc complexe d'atteindre les objectifs demandés par l'Union Européenne.

En cette période de confinement, une famille de 5 personnes est dans l'obligation de se partager un appartement de 11 mètres carrés. Cela fait maintenant quatre ans que les parents ont fait une demande de logement social sans succès. Une demande gelée en raison du confinement.

Si le confinement a provoqué une baisse de la pollution atmosphérique en Italie et en Chine, qu'en est-il de la France ? A Paris la réponse est oui selon Airparif qui souligne une diminution historique : « En 40 ans de mesure, cette situation n'est jamais arrivée ».

Cloitrés à la maison, les Français ont été contraints de laisser leurs véhicules aux garages ou sur la voie publique. Si de nombreuses villes ont rapidement annoncé la gratuité du stationnement, qu'en est-il des cotisations d'assurance auto ? Le confinement est-il l'occasion de suspendre le règlement des cotisations ? Est-ce possible ?

La chloroquine, cette substance utilisée dans la médecine pour traiter notamment le paludisme, a défrayé la chronique cette semaine. En effet, de nombreux médecins et infectiologues tels que Didier Raoult, qui officie à l'IHU de Marseille ont défendu son usage, tandis que d'autres le décrient et mettent en garde contre ses dangers. Et le jeudi 26 mars, le gouvernement a décidé d'autoriser sa vente pour les malades atteints du COVID-19.

En raison du confinement, un décret publié à la mi-mars autorise les pharmaciens à délivrer à une femme sa pilule contraceptive sur simple présentation de son ancienne ordonnance. En parallèle, les sages-femmes ont reçu l'autorisation de réaliser des consultations à distance.

Dans de rares occasions, il est encore possible de circuler en voiture sur les routes françaises durant la période de confinement mise en place suite à la pandémie du Covid-19. Mais, même si la circulation est plus fluide, ce n'est pas pour tant qu'il faut négliger son attitude sur la route et lorsqu'on se gare. En effet, des PV peuvent encore tomber. Mais comment est-ce que ça se passe ? De plus, des arnaques circulent en faisant croire à des contrôles des forces de l'ordre. Assurland fait le point.

Des lettres anonymes pour demander à des infirmières ou des aides-soignantes de quitter leur logement en cette période de Covid-19. Par peur du virus qui continue de se propager en France, certaines personnes s'attaquent aux personnels soignants.

Que ce soit BMW ou Triumph, plusieurs grandes marques de motos, ainsi que différents réseaux d'ateliers, se mobilisent pour aider le personnel soignant, les forces de l'ordre, mais aussi les pompiers ou encore les salariés de l'alimentaire. Assurland fait le point sur ces actes de solidarité.

À l'heure où les transactions sont à l'arrêt et en pleine période de confinement, le marché immobilier pose de plus en plus question. Les investisseurs doivent-ils redouter une baisse majeure des prix du m² ? Doit-on s'attendre à un « scénario catastrophe » semblable à celui de 2008 ? Toutes les spéculations sont ouvertes et divers spécialistes se sont déjà prononcés, avec plus ou moins de prudence.

La France n'est pas le seul pays dont les résidents sont placés en quarantaine. En effet, la pandémie du nouveau Coronavirus met le monde entier à l'arrêt. Et l'un des domaines les plus impactés n'est autre que le monde de l'automobile français. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, l'a déclaré : “les chiffres d'affaires affichent des chutes vertigineuses”. Des propos confirmés par Autoviza. Assurland fait le point.

Certaines personnes continuent de se rendre quotidiennement sur leur lieu de travail, et d'autres font du télétravail. Mais que faire lorsque l'on est en chômage partiel, ou autre situation qui fait qu'on ne peut pas travailler ? En effet, ne pouvant pas sortir à cause du confinement, on peut vite tourner en rond, et l'enfermement peut finir par peser. Assurland vous propose quelques solutions.

Les personnes âgées sont les principales victimes du Covid-19. Depuis plusieurs jours, les Ehpad recensent les décès. Dans une maison de retraite parisienne, 16 résidents ont déjà succombé au coronavirus. Selon les professionnels du secteur, le bilan pourrait monter à 100.000 morts.

Depuis le mardi 17 mars 2020, à midi, les Français et Françaises sont confinés chez eux. Sortir est formellement interdit à quelques exceptions près. Cela veut donc dire que de nombreux véhicules ne circulent plus et restent au garage. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut négliger sa voiture. En effet, il est important d'en prendre soin pour éviter des dommages inutiles. Assurland fait le point.

La pandémie de coronavirus COVID-19 crée des tensions dans tous les secteurs économiques, politiques, sociaux. Dans le contexte actuel, bailleurs et locataires peuvent avoir quelques questions à se poser. Leurs relations n'étant pas toujours des plus apaisées, sagesse, retenue, solidarité et coopération sont de mise. À savoir qu'il est également possible pour les propriétaires de logements vides de les louer gratuitement au personnel soignant.

Le dimanche 22 mars 2020 et après quatre jours de délibération, le Parlement a arrêté une série de mesures d'urgence en pleine crise sanitaire, mais également économique. Face à la gravité de la situation, des mesures drastiques ont été adoptées pour limiter les contacts, renforcer les mesures de confinement, aider les entreprises en difficulté et faire le point sur les élections municipales.

Rouler avec une voiture qui n'a pas passé le contrôle technique est illégal. De fait, les centres habilités à faire passer le contrôle technique peuvent rester ouverts pour permettre aux automobilistes en ayant toujours l'autorisation de circuler. Mais dans les conditions sanitaires actuelles, il est très difficile de protéger les professionnels.

L'impact du coronavirus COVID-19 s'est déjà fait sentir sur les entreprises et la plupart des activités en France. La progression de la pandémie continue et de nombreuses mesures de confinement ont été adoptées par le gouvernement français à partir du mardi 17 mars 2020 à midi. Si la résolution de cette crise sanitaire reste prioritaire, de nombreuses questions restent en suspens pour ceux qui ont un projet immobilier.

Auto, habitation, sport, de nombreux domaines sont touchés par le nouveau coronavirus et des règles sont misent en place pour lutter contre ce dernier. Assurland fait le point pour vous.

À cause de la pandémie du nouveau Coronavirus, la France et les Français sont confinés chez eux. Les sorties sont cependant autorisées pour les personnes devant se rendre sur leur lieu de travail par exemple. Mais, si sur la route vous veniez à tomber en panne ou avoir un accident, que faire ? Assurland répond à cette question qu'il est légitime de se poser dans ce contexte particulier qu'est le confinement.

Le débat public enfle sur la contribution des assureurs à la crise en cours. La quasi-totalité des contrats pertes d'exploitation excluent la perte d'exploitation « sans dommages » et les contrats d'assurance ont typiquement une clause qui exclut le risque de pandémie. Ce risque n'est en effet pas assurable car il est impossible à estimer.

Alors que le Covid-19 continue de se propager en France et dans le monde, l'assurance April a décidé de faciliter l'accès à ce service à ses clients vivant dans l'hexagone mais aussi à l'étranger. Depuis le début du mois mars, le gouvernement incite les Français à utiliser ce service pour consulter un médecin.

Pour endiguer la pandémie du coronavirus COVID-19, l'État français a pris une décision exceptionnelle : limiter drastiquement les déplacements de la population et les réduire au strict nécessaire. Durant cette période de confinement, toute sortie en dehors de son domicile doit être justifiée par une attestation de déplacement dérogatoire. Mais dans ce contexte, il peut être pertinent de privilégier la moto pour certains de ces déplacements.

En cette période de confinement qui durera au moins 15 jours, les Français se posent de nombreuses questions sur leur vie quotidienne. Et notamment sur le déroulement des enterrements. Est-il possible de se rendre aux funérailles d'un ami ? Le Premier ministre a répondu à cette interrogation.

La France est désormais à l'arrêt. Pendant au moins 15 jours, les déplacements sont limités au strict minimum pour faire face au Covid-19. La SPA a annoncé la fermeture de ses refuges et redoute une augmentation du nombre des abandons. Aujourd'hui encore, des propriétaires pensent à tort que les chiens et chats peuvent transmettre le virus.

Alors que la France fait face à l'augmentation du nombre de cas et de décès liés au Coronavirus, Pauline Lebrec, responsable marketing et communication chez Qare, spécialiste de la téléconsultation revient pour Assurland sur l'assouplissement des règles de la consultation 2.0.

La pandémie de Coronavirus fait grimper le recours aux soins de santé. Les complémentaires, qui assurent une partie des remboursements, risquent d'être très impactées. Les assurés pourraient subir des hausses de cotisations dès septembre selon le comparateur Assurland.com, interrogé par leparisien.fr.

Le coronavirus COVID-19 apparu en Chine dans le courant du mois de décembre 2020 continue de progresser à une vitesse fulgurante. À l'heure actuelle, il est présent dans 116 pays et territoires et de plus en plus de restrictions de déplacement sont adoptées par les différents gouvernements. Face à la complexité de la situation, les assureurs sont quelque peu désemparés. Thierry Martel, directeur général de Groupama a fait le point ce vendredi 13 mars.

Avec plus de 127 000 cas détectés dans le Monde à ce jour, dont 2 280 en France, l'épidémie de Coronavirus bouleverse l'économie de la santé. L'Assurance Maladie ainsi que les complémentaires santé vont être sévèrement impactées. Alors que la réforme du reste à charge zéro pesait déjà sur le prix des contrats, la pandémie de Coronavirus va sans aucun doute entraîner une hausse supplémentaire des primes d'assurance santé selon Assurland.com, leader des comparateurs d'assurances en ligne.

En France, le coronavirus COVID-19 continue sa progression et des mesures se mettent en place pour l'endiguer. L'Italie a quant à elle été submergée, à tel point que certains emprunteurs ont eu l'autorisation de suspendre le remboursement de leur prêt immobilier. En France, est-il possible de faire de même ? Doit-on s'attendre à des mesures similaires ?

Alors que la France reste en « stade 2 », Olivier Véran, le ministre de la santé a décidé d'assouplir la réglementation sur la téléconsultation. Une mesure qui permettra à un patient de contacter plus facilement un médecin et surtout évitera l'encombrement des urgences et des cabinets médicaux.

Thomas Hugues, présentateur de Soir Info sur Cnews, a reçu Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland.com, pour évoquer les assurances dans le cadre du Coronavirus. Peut-on être remboursé si on annule son voyage ? Qu'en est-il des événements ? Et les entreprises, sont-elles assurées contre la perte d'activité ? Autant de questions qui ont été abordées.

Apparu en ce début d'année en Chine, le nouveau Coronavirus, aussi appelé Covid-19, est désormais présent dans une cinquantaine de pays du monde. Près de 90 000 personnes ont été testées positives au virus, et plus de 200 sont décédées en France. Considérée comme une épidémie, ne sommes-nous pas désormais plus proches de la pandémie ? Assurland fait le point.

Suite à l'épidémie du nouveau Coronavirus, les événements reportés et annulés ne cessent de s'accumuler. Alors que l'épreuve inaugurale au Qatar, qui devait se tenir le 08 mars 2020, a été annulée, c'est au tour du Grand Prix moto d'être reporté en Thaïlande. Il été initialement prévu pour le 22 mars 2020. Assurland fait le point sur cette actualité.

C'est une première depuis que le nouveau Coronavirus, aussi appelé Covid-19, a fait son apparition en Chine en ce début d'année 2020 : un chien a été testé positif au virus. À Hong Kong, alors que sa maîtresse est également touchée par la maladie, il a été placé en quarantaine et ne présente, pour l'instant, aucun symptôme. Assurland fait le point sur cette actualité surprenante.

Le 90ème salon de l'automobile qui doit se tenir à Genève du 5 au 15 mars 2020 est menacé par le nouveau Coronavirus. Bien qu'il soit, à ce jour, maintenu par le Palexpo, un premier cas recensé en Suisse pourrait changer la donne. Alors que de nombreux autres événements ont déjà dû être annulés ou repoussés partout dans le monde, la Suisse prend des mesures. Assurland fait le point pour vous sur cette actualité.

Alors que le coronavirus continue de se propager à travers le monde, la France se prépare et prodigue ses conseils. Avec plus de 2.740 morts dont une grande majorité en Chine, quel est le profil des malades ?

Alors qu'il devait normalement avoir lieu du 21 au 30 avril 2020 en Chine, le salon de l'automobile de Pékin a été annulé suite à l'épidémie du nouveau Coronavirus. Ce n'est d'ailleurs pas le seul événement du pays qui doit être reporté. En effet, ça avait déjà été le cas pour le Grand Prix de Formule 1 de Shanghai, ainsi que pour le Mobile World Congress de Barcelone. Assurland revient sur le sujet.

Le coronavirus commence à avoir des répercussions sur l'économie mondiale. De grosses entreprises dont Apple ont annoncé que les objectifs ne seraient pas atteints pour le deuxième trimestre 2020. En parallèle, un expert des épidémies du coronavirus estime que 60% de la population mondiale pourrait être infecté.

Fin de quarantaine pour les 181 premiers Français rapatriés de Wuhan, des personnes encore sous surveillance médicale, une possible pénurie de médicaments en France suite à l'épidémie, des questions sur l'assurance santé... Le nouveau coronavirus continu de sévir et de faire parler de lui tout autour du monde. Assurland fait le point sur les actualités françaises.

Au début de l'année 2020, l'épidémie de coronavirus (2019-nCov) s'est déclarée depuis Wuhan, et touche principalement la Chine. Certaines zones du territoire chinois sont en quarantaine. C'est par exemple le cas de la province de Hubei, point de départ du virus ou encore de Hong Kong. Mais l'impact du coronavirus n'est pas seulement humain, il perturbe déjà fortement le marché auto.

Les animaux sont les autres grandes victimes du Coronavirus. Selon les rumeurs, les autorités chinoises auraient demandé aux habitants de tuer leurs animaux pour éviter une propagation du virus. L'OMS rappelle que rien ne prouve qu'un animal de compagnie puisse être contaminé.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES