Informations pratiques sur l'assurance crédit et emprunteur

Toutes les informations pratiques assurance crédit et emprunteur : tout ce que vous devez savoir

Alors, neuf ou ancien ? Quel dilemme ! Et quand il s'agit de l'achat d'un bien immobilier, entraînant dans l'immense majorité des cas un crédit immobilier à 10 ans voire (beaucoup) plus, il ne faut pas se tromper ! Ce qui est certain, c'est que les deux formules ont leurs avantages et leurs inconvénients. Assurland.com vous aide à choisir en fonction de vos besoins et désirs, étape par étape.

Si prêter de l'argent est un risque pour les banques, tous les Français ne seraient pas logés à la même enseigne ! A la demande d'un prêt immobilier, les fonctionnaires seraient des profils « rassurants » pour les banques qui leur accorderaient plus facilement leur confiance. Voici pourquoi.

Si une fois 65 ans dépassé il devient de plus en plus difficile d'obtenir un crédit immobilier, il n'existe juridiquement aucune limite d'âge. En fonction du profil de l'emprunteur et donc de son âge, les conditions d'emprunt changent et les difficultés rencontrées aussi. Alors que les plus jeunes peuvent rencontrer des problèmes concernant l'apport, les seniors voient eux le prix de leur assurance crédit grimper.

Si la plupart des personnes empruntent en couple (car il est plus facile de convaincre une banque), il n'est pas impossible de faire un emprunt en solo à la banque. Comment ? En soignant son profil et en diminuant le risque au maximum. Explications.

Alors qu'aucune loi n'impose la souscription d’une assurance crédit pour l’acquisition d’un bien immobilier, ce produit d’assurance est devenu incontournable. D’ailleurs, les établissements prêteurs ont pris l’habitude d’imposer leur propre assurance prêt immobilier. Mais, c’était sans compter des aménagements législatifs successifs qui favorisent le libre jeu de la concurrence, permettent de faire des économies et facilitent la résiliation des contrats d'assurance emprunteur. Tour d'horizon.

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier il vous est demandé de remplir un questionnaire médical. Ce questionnaire relatif à votre santé est d'une importance majeure puisque les informations que vous allez y noter conditionnent les tarifs de votre assurance emprunteur.

Vous souhaitez changer de banque mais vous ne voulez pas vous plonger dans ce labyrinthe administratif ? Bonne nouvelle, depuis la loi Macron sur la mobilité bancaire les choses deviennent moins compliquées !

Sans apport est-il possible d’accéder à l’investissement ? C’est la question posée par le site explorimmoneuf.com, spécialiste de l’immobilier neuf. La réponse est oui, mais à conditions… Lumière sur les points à respecter pour mettre toutes les chances de votre côté.

L’assurance emprunteur, ou assurance crédit, est une sécurité pour l’organisme financier prêteur. Si vous contractez un prêt immobilier sur plusieurs années, il se peut que pendant la période de remboursement un épisode de votre vie fait que vous ne puissiez plus rembourser les mensualités.

Pour de nombreux étudiants, l’option d’un prêt est inévitable. Les coûts de certaines écoles peuvent atteindre des sommes importantes que les familles ne se voient pas d'assumer. Un crédit étudiant est alors la seule issue pour ne pas s’interdire des études supérieures et voici quelques clés avant de s'engager.

Intégrée dans une assurance emprunteur, l’Incapacité Temporaire totale de Travail (ITT) a pour objet de venir en aide à l’emprunteur en cas d’incapacité de remboursement. Détails sur cette garantie non obligatoire mais pourtant incontournable !

Un crédit vous engage, sinon...

Publié le 27/09/2015

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». C’est la fameuse phrase que les établissements prêteurs arguent auprès de leurs emprunteurs. Mais que risque-t-on en cas de non remboursement de son crédit ?

Pour « donner vie » à votre projet immobilier, vous avez besoin d’un crédit. Or, il se peut que votre banque conditionne l’octroi du prêt immobilier à la souscription du contrat d’assurance-crédit qu’elle propose. Toutefois, notez qu’il est possible de s’assurer auprès d’un organisme autre que l’établissement prêteur. On parle en ce cas de « délégation d’assurance ». Explications.

Les prix de l’immobilier restent stables, les taux de crédit immobilier n’ont jamais été aussi bas : il est éventuellement temps de renégocier son crédit. Mais attention : renégocier pour renégocier n’a pas de sens. Voici 3 conditions pour renégocier malin !

Au moment de souscrire l’assurance crédit avec le prêt immobilier, vous avez surement entendu parler de la quotité de l’assurance. A quoi correspond cette quotité ? Explications.

Lors de la souscription d’un prêt immobilier, il est obligatoire de souscrire une assurance emprunteur qui couvre l’incapacité permanente ou temporaire de travail, ou le décès. Pour gérer les risques, l’assureur impose souvent de déclarer l’état de sa santé ou son statut professionnel. Attention aux fausses déclarations !

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, il est indispensable de souscrire une assurance-crédit proposée par une banque ou un autre organisme prêteur. Cette assurance couvre les risques de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Ce contrat permet à l’emprunteur d’honorer le paiement de ses mensualités et de ne laisser aucune dette en cas de décès.

Pour obtenir un crédit immobilier, l’acquéreur doit soumettre des dossiers à la banque. Il n’est pas tenu de donner des détails de dossier au vendeur. Le vendeur ne peut donc pas contrôler le contenu du dossier de prêt qui a été soumis à la banque.

Avec un contrat d’assurance-crédit, l’assuré ne bénéficie pas dans tous les cas d’une couverture totale. Ainsi, certaines situations jugées trop risquées ne sont pas prises en charge. Connaître la liste des exclusions va vous permettre d’éviter toute déception ou déconvenue et surtout c'est un moyen de trouver la meilleure formule répondra à vos besoins. Coup de projecteur.

Avant d'accorder un prêt immobilier, la plupart des organismes prêteurs exigent la souscription d’une assurance-crédit. Une telle assurance permet à la banque de mieux prévenir le « risque client » représentant une sorte de protection. En pratique, il est possible d'opter soit pour l'assurance-crédit proposée par la banque, soit de souscrire auprès d'une autre entité.

Lorsqu'une personne souhaite contracter un prêt immobilier, l’établissement prêteur demande dans l’écrasante majorité des cas qu’elle souscrire une assurance-crédit. En fait, cette précaution permet à la banque de se prémunir si l’emprunteur se trouvait dans l’impossibilité de procéder au remboursement de son prêt immobilier.

L’assurance prêt immobilier est une garantie indissociable du crédit immobilier. Malheureusement, de nombreux Français ignorent les particularités de ce produit d’assurance pourtant incontournable à l’heure de donner vie à un projet immobilier. D’ailleurs, l’assurance-crédit a récemment connu une petite « révolution » sous l’effet de la loi Hamon. Explications.

Même s'il ne s'agit nullement d'une obligation, la souscription d’une assurance-crédit conditionne l’octroi d’un prêt par un établissement de crédit. Elle permet de faciliter l’obtention de crédit, car elle constitue une garantie au profit de la banque prêteuse. Cependant, le montant de cette assurance peut être très élevé. Il convient donc de choisir prudemment la compagnie auprès de laquelle l'emprunteur va souscrire cette garantie.

L’assurance-crédit vous couvre face aux différents risques de la vie tels que le décès, l’invalidité et le chômage. Si la souscription de cette assurance permet de continuer à honorer le paiement de vos différents emprunts, notez que ce type de contrat est caractérisé par l'existence d'un délai de carence et d'un délai de franchise. S'ils semblent assez proches, ces délais présentent toutefois quelques différences.

La convention s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé, dite aussi « convention AERAS » a été mise en place pour permettre aux personnes ayant ou ayant eu un problème de santé grave d’obtenir un prêt immobilier ou un crédit à la consommation. En effet, ce dispositif permet d'obtenir une assurance-crédit sans avoir à compléter un questionnaire médical.

La loi Lagarde vise à faciliter le choix de la bonne assurance crédit pour les personnes qui contractent un emprunt pour la réalisation de leur projet immobilier. Elle vise à favoriser la concurrence entre les différents acteurs du secteur pour permettre à l'emprunteur de trouver une assurance crédit à tarif attractif.

La convention d’AERAS permet à une personne ayant eu ou ayant  un problème de santé d’obtenir plus facilement un prêt immobilier ou un crédit à la consommation.

Le contrat d'assurance prêt immobilier peut comporter de nombreuses exclusions de garantie liées à certaines maladies dont les maladies non objectivables. En pratique, l'assurance n'offrira aucune prise en charge en cas d'incapacité de remboursement du crédit par l'assuré qui invoque l'un de ces problèmes de santé.

Au moment de contracter un emprunt immobilier, il est obligatoire de posséder une bonne assurance-crédit. Avant que la loi Lagarde n’entre en vigueur, on était obligé de contracter cette assurance auprès de la banque et, si l’on refusait, on risquait de se voir refuser le prêt.

Même s’il ne s’agit nullement d’une obligation légale, la souscription d’une assurance-crédit s’impose lorsque l’on souhaite contracter un emprunt auprès d’un établissement bancaire pour la réalisation d’un projet immobilier.

Trouver la meilleure assurance-crédit pour ses besoins ne constitue pas toujours une mince affaire lorsqu’il faut faire son choix parmi les différentes offres proposées par les acteurs du marché. Voici heureusement quelques trucs et astuces utiles à adopter pour faire le meilleur choix eu égard notamment à votre budget.

Souscrire une assurance habitation est une obligation pour tout locataire d’un logement vide. En revanche, aucune loi n’oblige à posséder une bonne assurance-crédit lorsque l’on souhaite réaliser un emprunt auprès d’un établissement prêteur. Toutefois, rares sont les organismes qui consentiront à  vous prêter de l’argent si vous n’êtes pas assuré.

Sous l'effet de diverses politiques incitatives, on a pu constater une hausse du nombre des crédits immobiliers contractés, notamment grâce à la « défiscalisation immobilière ». Toutefois, il faut savoir que l'écrasante majorité des organismes prêteurs exige que les « aspirants emprunteurs » possèdent une bonne assurance emprunteur pour donner une suite favorable à leurs demandes. Tour d'horizon.

Même s'il ne s'agit pas d'une obligation légale, il faut veiller à souscrire la meilleure assurance-crédit lorsque l’on contracte un emprunt pour la réalisation de son projet immobilier. Parce que contracter un crédit immobilier n’est pas un acte anodin et il s’accompagne d’enjeux importants tant pour l'emprunteur que pour l'établissement prêteur. C'est d'ailleurs pour cela que bon nombre d'organismes n'accordent un prêt qu'à ceux qui possèdent une assurance emprunteur. Explications.

À cause du nombre des demandes de prêt éco-habitat, de nombreux organismes offrent des prêts spécifiques pour aider ces personnes qui souhaitent réaliser leur rêve de construire une maison écologique. Le taux du prêt varie en fonction de la « valeur écologique » de votre projet, des matériaux que vous choisirez pour votre maison ainsi que d’autres éléments techniques. Mais avant de vous accorder un prêt, la plupart de ces organismes peuvent exiger la souscription d’une bonne assurance-crédit.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES