Informations pratiques sur l'assurance décès

Toutes les informations pratiques assurance décès : tout ce que vous devez savoir

Le 1er octobre 2019, un nouveau contrat plan épargne-retraite (PER) a été mis à disposition des épargnants : le PERIN (plan épargne-retraite individuel). Ce dernier a été créé grâce à la loi Pacte et remplacera définitivement au 1er octobre 2020 nombre de contrats en vigueur : Perp, Madelin ou encore Perco.

Le décès d'un proche est un moment difficile, alors penser à l'organisation de ses obsèques n'est pas chose aisée. Les funérailles sont parfois compliquées à prévoir et peuvent atteindre des tarifs exorbitants. Les prix peuvent en effet varier : entre 2 500 € et 8 000 €. Quelles sont les différences de tarifs entre une crémation ou une inhumation ? Quels sont les avantages d'une souscription d’un contrat d’assurance décès ? Tour d'horizon du budget à prévoir pour les obsèques d'un proche.

Face au pire, un décès ou une invalidité, comment subvenir aux besoins de sa famille ? L’assurance décès est l’un de moyens les plus efficaces pour protéger les siens contre les pertes de revenus liées à un décès ou une incapacité de travailler. Explications de l'Express.

Lorsque la disparition d'un proche intervient, un contrat d'assurance obsèques a peut-être été souscrit par le défunt. Il peut alors s'agir d'un contrat en capital ou en prestations mais dans les deux cas, ceux-ci servent à financer les funérailles. Comme leur nom l'indique, l'un prévoit un financement des obsèques quand l'autre est souscrit pour anticiper l'organisation des funérailles.

La perte d'un proche est souvent une épreuve difficile à surmonter. C'est pourquoi les questions de financement peuvent être très pénibles et devenir un véritable poids. Il est donc nécessaire de bien distinguer une assurance décès d'une assurance obsèques afin d'y voir un peu plus clair en cas de besoin. Assurland fait le point pour vous et vous explique les différences qui existent entre ces deux contrats.

En souscrivant un contrat d’assurance obsèques, il est possible d’anticiper le financement ainsi que l’organisation des obsèques selon le type d’offre sélectionné. C’est donc une manière de soulager ses proches. Mais, quelle que soit la formule choisie, le souscripteur ou l’adhérent (dans le cas d’un contrat collectif) doit bénéficier de certaines informations. Explications.

Obsèques : combien ça coûte ?

Publié le 28/10/2015

Le décès d’un proche n’est jamais un moment facile à passer. Pourtant, durant ce moment douloureux, il faut faire face à plusieurs démarches ainsi que les couts inhérents. Voici les frais obligatoires relatifs à un enterrement.

Parmi les différentes formules d'assurance décès proposées dans l'Hexagone, il faut évoquer le contrat d'assurance obsèques, également nommé « contrats obsèques ». Selon l'offre souscrite, il peut permettre à la fois de financer et d'organiser les obsèques. L'objectif est d'aider ses proches en cas de décès.

Souscrire une assurance décès peut constituer un choix pertinent lorsque l’on a des enfants en bas âge. En effet, selon les modalités du contrat choisi, l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente aux bénéficiaires désignés en contrepartie du versement d'une prime par l'assuré. Etat des lieux.

Un contrat d'assurance renferme de nombreuses clauses. Un contrat d’assurance décès ne fait pas exception à cette règle et, malheureusement, il se peut que certaines de ses dispositions ne soient pas d’une totale clarté. Toutefois, il existe certaines astuces à connaître pour éviter de se faire piéger. Tour d'horizon.

Souscrire un contrat d'assurance obsèques de son vivant présente un avantage non négligeable : la possibilité de préparer et financer ses funérailles, et ce, de manière sereine et apaisée. Coup de projecteur.

Moins connue que les autres assurances de prévoyance, comment fonctionne l’assurance décès ?  Voici un petit aperçu des moyens d’accéder à une assurance décès, et surtout de l’objectif d’un tel contrat d’assurance.

Besoin d'une bonne assurance décès ? Avant de vous lancer, découvrez ce qui différencie l’assurance vie et l’assurance décès, le premier produit étant résolument tourné vers l’épargne et le second davantage axé sur la prévoyance. Cela vous permettra de faire le choix le plus judicieux selon vos besoins. Coup de projecteur.

En matière de décès, le souhait d’un grand nombre d’individus est de faire en sorte d’alléger leurs proches, notamment du point de vue financier. C’est ici qu’intervient l’assurance obsèques qui permet de couvrir les dépenses qu’impliquent les funérailles… Deux alternatives sont alors envisageables : organiser les funérailles à l’avance ou constituer un capital en prévision de celles-ci.

Prévoyance : focus sur la GAV

Publié le 30/07/2014

L’assurance prévoyance couvre notamment les petits sinistres du quotidien. On parle alors de « garantie des accidents de la vie » ou GAV. Selon la teneur du contrat souscrit, cette protection ne concerne pas uniquement le souscripteur mais elle s'étend également à ses proches qu'ils aient subis ou causés un préjudice. Présentation.

En France, les accidents domestiques touchent près de 12 000 victimes chaque année. Ils touchent surtout les personnes âgées et les enfants. Pour une meilleure prise en charge, il est important de vérifier que votre contrat d'assurance couvre les accidents domestiques.

L’organisation des funérailles avant sa disparition évite aux proches de devoir prendre des décisions difficiles. Des décisions qui s’accompagnent bien souvent de dépenses considérables qu’il n’est toujours aisé d’assumer. Heureusement, il est possible de choisir de son vivant la prévoyance obsèques. Explications.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES