• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Une pièce en plus à partager en HLM

Publié par le

Des locataires en HLM partage 12m2 grâce à une « pièce à la demande »

A Rennes, en Ille-et-Vilaine, les locataires d’une habitation à loyer modéré (HLM) qui vivent dans des logements mitoyens peuvent désormais partager une pièce supplémentaire de 12 mètres carrés moyennant 50 euros par mois. Ce loyer est réparti entre les « colocataires » en fonction de l’utilisation de cette pièce. Présentation.

La « pièce à la demande », comment ça marche ?

Après trois années de recherches, le bailleur social Neotoa propose depuis quelques jours un concept inédit : la « pièce à la demande » que deux ménages peuvent partager.

Plus précisément, cela concerne les ménages qui occupent des appartements mitoyens. Ils peuvent donc se partager une pièce supplémentaire de 12m2, ensemble ou séparément.

Le système de fonctionnement de cette pièce à la demande tient compte de cette possibilité : il suffit d’activer un interrupteur « Mode privé » situé au-dessus de la porte d’entrée pour occuper seul cet espace supplémentaire. Dans ce cas, des ampoules connectées clignotent pour signaler la réservation de la pièce et le blocage de l’entrée accessible par l’autre ménage.

Pour signaler que la pièce est à nouveau disponible, le locataire n’a qu’à appuyer sur le bouton « Libérer ».

Entre lien social et évolutions de la société

Cette initiative inédite tient compte des évolutions de la société en permettant l’accès ponctuel à une pièce supplémentaire. Par exemple, en cas de garde alternée à la suite d’un divorce, posséder un accès à une pièce supplémentaire peut être très utile lorsque le parent reçoit son enfant une semaine sur deux ou un week-end sur deux selon les modalités arrêtées.

Ce projet de la « pièce à la demande » veut aussi favoriser la création d’un lien social entre ménages en permettant à des locataires qui ne se connaissent pas d’interagir.

Notez enfin qu’en ce qui concerne le paiement du loyer de 50 euros, il se fait au prorata de l'utilisation de cette pièce supplémentaire. En outre, les règles d’usage de cet espace sont fixées conjointement par les ménages concernés et le choix du mobilier est également arrêté ensemble.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES