Les Newsletters Assurland

Vacances et Covid-19 : comment se passera l'été des Français ?

Publié par le , Mis à jour le 30/06/2020 à 08:56
266 vues 1 réaction Note

Budget et annulation : que prévoient les Français pour cet été ?

Les vacances d’été 2020, c’est un sujet qui fait parler de lui suite à la pandémie du nouveau Coronavirus. Les Français vont-ils partir en vacances ? Avec quel budget et à quel prix ? Assurland vous dit tout.

Cet été, ce sont 70 % des Français qui partiront en vacances

Vacances d’été post-coronavirus : un sondage réalisé auprès de 1 000 Français

Ce sont 1 000 Français qui ont été sondés par Opinion Way la semaine du 11 au 15 juin 2020. Le but de ce sondage ? Connaître le programme des résidents de l’hexagone durant les grandes vacances d’été 2020 suite à la pandémie du Coronavirus.

Résultat, il semblerait que 7 Français sur 10 aient décidé de profiter de la période estivale pour s’offrir un séjour bien mérité. Cependant, toutes les décisions ne sont pas encore fixées. En effet, 10 % des personnes sondées sont encore hésitantes quant au fait de partir en vacances avec le virus du Covid-19 qui circule toujours. Mais le plus impressionnant reste tout de même de savoir que 60 % des Français qui sont persuadés de partir n’ont, à ce jour, pas encore réservé leurs vacances car au total, 15 % d’entre eux préfèrent attendre la dernière seconde pour “être sûrs”. Il y a cependant de grandes chances pour que les dernières réservations se fassent d’ici la fin du mois de juin afin de ne pas se retrouver sans rien car tout sera complet.

Le sondage nous apprend également que, si 70 % des citoyens Français partiront en vacances, 32 % préfèrent ne pas en prendre et attendre que la crise soit terminée avant d’envisager de réserver un séjour en France ou à l’étranger.

La majorité des Français passeront leurs vacances d’été en France

Où est-ce que les 70 % des Français vont-ils partir cet été ? Une fois de plus, le sondage apporte la réponse à la question et une grande majorité restera en France, 77 % pour être précis. Seulement 5 % ont fait le choix de passer la frontière afin de partir à l’étranger. Pourquoi ? La réponse est simple : cela fait principalement suite à la crise du nouveau Coronavirus et des mesures et restrictions mises en place depuis le déconfinement. Mais l’autre raison principale est le désir de soutenir l’économie française. C’est dans cet objectif que 34 % des Français ont pris la décision de ne pas quitter le pays aux mois de juillet et août 2020.

Partir en vacances : oui, mais à quel prix ?

Vacances d’été 2020 : le budget des Français

Cet été, en faisant le choix de rester en France, les Français ont également fait celui de faire des économies. 18 % d’entre eux ont choisi de revoir leur budget à la baisse, peut-être car ils ont connu des pertes de salaire durant le confinement, ou afin d’économiser et de prévoir un futur voyage plus loin une fois que la crise sanitaire sera terminée. Pour parler avec des chiffres, la grande majorité des vacanciers (80 % d'entre eux) s'est fixée un budget de 1 000 € par semaine maximum. Plus précisément, 37 % des Français ont une enveloppe allant de 500 à 1 000 €, et 43 % prévoient de ne pas dépasser le seuil des 500 €.

Les bailleurs saisonniers ne baisseront pas leurs prix pour attirer du monde

Pour relancer l’économie et s’assurer de louer leurs biens, on aurait pu s’attendre à ce que les bailleurs saisonniers fassent chuter les prix de leurs locations. Ce ne sera pas le cas ! Même si 4 sur 5 d’entre eux craignent que le Covid-19 impacte les réservations, ils refusent majoritairement (à 83 %) de faire des réductions. Et ce n’est pas tout. Si 15 % des bailleurs saisonniers envisagent de faire un geste sur les tarifs de leurs locations, 2 % pensent eux à les revoir à la hausse.

Remboursement : que se passe-t-il en cas d’annulation ?

Au moment de la réservation de leurs séjours, 8 Français sur 10 se sont focalisés sur un point en particulier : les conditions d’annulation du voyage. Et il est tout à fait légitime de se demander s’il est possible d’annuler et de se faire rembourser son séjour en cas d’une nouvelle vague de la pandémie.

Pour ce qui est des billets d’avion, il est possible de se faire rembourser si c’est la compagnie aérienne elle-même qui annule le vol. En revanche, si c’est le voyageur lui-même qui souhaite annuler son billet, il doit se référer aux conditions d’annulation et de remboursement du billet pour savoir s’il peut le faire sans frais.

Dans le cas ou un séjour aurait été organisé par le biais d’une agence de voyages, il est possible de se faire rembourser si l’annulation a lieu entre le 1er mars et le 15 septembre 2020. Et ce, que ce soit une annulation faite par l’agence ou par le voyageur.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
ysyade 29/06/2020 à 06:29
Trop de fautes d'orthographe. Une relecture s'impose !

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES