• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Vacances : évitez la fraude à la carte bancaire

Publié par le , Mis à jour le 16/08/2017 à 14:51

14 trucs et astuces pour ne pas tomber dans le piège des fraudeurs à la carte bancaire !

399 millions d'euros. C’est ce qu’a coûté la fraude à la carte bancaire en 2016. Pour éviter de tomber dans le panneau d’escrocs, nous vous donnons 14 trucs infaillibles et faciles à mettre en place, révélés par linternaute !

1.   Cachez bien le cryptogramme de votre CB

Vous savez, ces trois petits chiffres au dos de votre carte bancaire qui vous permet de faire des achats sur Internet. 70 % du montant de la fraude (399 millions d'euros en 2016) passent par un paiement à distance (achat en ligne le plus souvent). Et c’est pour ce type de paiement que le cryptogramme est exigé par les sites Internet dans la zone Europe. Pour le cacher aux yeux de tous, le mieux reste d’y appliquer un auto-collant.

2.   Dissimulez votre CB dans un étui coupant les ondes radio

Au sujet du paiement sans contact, plusieurs études révèlent un certain nombre de risques de lecture et de copie des informations des cartes bancaires depuis un terminal informatique muni d’un lecteur d’ondes NFC (Near Field Communication). Il existe des petits étuis pour cartes bancaires qui coupent ces ondes et protègent ainsi vos données ! Malin et pas cher !

3.   N’enregistrez pas vos données bancaires sur votre téléphone

Avec les Smartphones, véritables ordinateurs de poche, vous pouvez saisir vos informations bancaires et les transporter n’importe où avec vous. Mais que se passe-t-il si on vous vole votre Smartphone ? Le voleur accèdera facilement à vos données…

4.   Un antivirus pour Smartphone

Comme pour les ordinateurs fixes, vous pouvez installer un antivirus sur votre Smartphone, qui protègera vos données personnelles intégrées à votre téléphone.

5.   N’achetez pas sur n’importe quel site Internet

C’est du bon sens, mais encore bon nombre de personnes  font leurs achats sur Internet guidés par une promotion un peu trop alléchante pour être vraie ! Choisissez plutôt des sites Internet connus pour faire vos achats avec votre carte bancaire, car le site-arnaque n’est jamais loin sur la Toile !

6.  Technique : le site Internet est-il sécurisé ?

Un peu plus technique mais extrêmement simple à vérifier : le site Internet sur lequel vous vous apprêtez à acheter est-il sécurisé ? Pour le savoir, il suffit de vérifier le tout début de l’URL du site Internet : ce dernier doit être précédé du « https:// », permettant de chiffrer les données empêchant ainsi leur piratage.

7.  Préférez une banque offrant le service de paiement sécurisé

Au moment d’acheter sur Internet, vous avez rentré vos données de carte bancaire sur le site et cliqué sur le bouton « ACHETER » ! Certaines banques (de plus en plus) proposent un service supplémentaire, une ultime étape pour valider en toute sécurité le paiement et s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une fraude : le système de paiement sécurisé « 3D Secure ». Le principe consiste pour la banque à s’assurer que c’est bien le titulaire de la carte bancaire qui effectue le paiement en lui envoyant un code unique à entrer sur le site au moment du règlement.

8.  Pas de paiement en ligne sous Wi-Fi public

N’utilisez jamais les réseaux de Wi-Fi public, le plus souvent non protégés, laissant une brèche énorme pour le hacker qui souhaiterait pirater vos données. En Wi-Fi, seuls les réseaux cryptés (comme ceux chez vous) ou le 4G permettent une protection.

9.  Gare aux e-mails frauduleux

L’e-mail reste un moyen courant pour les fraudeurs de prendre le contrôle de votre PC ou de vous observer à distance par exemple pour accéder à vos données personnelles. Méfiez-vous des e-mails de phishing, ces messages qui imitent parfois très bien des marques ou des sites d’administration (Assurance Maladie, impôts, etc.). Globalement, il est rare (voire impossible) qu’un organisme vous demande de régler une facture en retard directement par e-mail. Alarmez-vous si c’est le cas. De plus, n’hésitez pas à vérifier les adresses e-mails expéditeurs, celles des fraudeurs sont souvent alambiquées, complexes et illogiques (L’opérateur Orange qui vous écrit avec une adresse SFR ? Alerte !)

10.   Ne payez pas à l’aveugle !

Encore une histoire de bon sens, pensez à vérifier le montant qui s’inscrit sur le terminal de paiement.

11.   Vérifiez vos relevés de compte

Si votre banque s’alerte rapidement d’une opération au premier abord frauduleuse (opérations bancaires à l’étranger, ou d’un très gros montant par exemple), vérifiez-vous-même vos relevés bancaires afin d’être réactifs en cas de problème.

12.   Le code confidentiel est comme son nom l’indique confidentiel !

Une nouvelle fois nous parlons ici de bon sens, quand il s’agit de saisir votre code confidentiel, faites-le discrètement ! Cachez le code du regard des curieux, ce qui limite la technique du « skimming » consistant à copié la bande magnétique de la carte pour en obtenir le code.

13.   Rangez votre carte dans un endroit inaccessible pour les voleurs

14.   Faites opposition !

Vous doutez d’avoir perdu votre carte, ou vous soupçonnez une arnaque au distributeur (carte avalée sans raison apparente ?), faites opposition rapidement pour rendre votre carte bancaire inutilisable. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES