Victime d'un cambriolage ? La marche à suivre - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Victime d'un cambriolage ? La marche à suivre

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Victime d'un cambriolage ? La marche à suivre

|
Consultations : 3237
Commentaires : 0
Attention à la recrudescence de cambriolages !
La famille Jassurmalin est sous le choc. La maison a encore été cambriolée pendant les vacances. Outre le désordre retrouvé de retour à la maison (même si les parents ne sont pas très ordonnés d’ordinaire, il est facile de constater que des visiteurs mal intentionnés sont passés par là et ont dérobé de nombreux biens en l’absence des propriétaires...). Encore un cambriolage ! Adieu ordinateur portable, caméscope, appareil numérique dernier cri, bijoux de famille, sans compter la collection de babioles et autres biens à valeur sentimentale...

La famille pense vraiment que le sort joue contre elle, car il y a deux ans, la maison avait déjà été visitée et des objets de valeur avaient été subtilisés. Il faut avouer que David et Sophie ne pouvaient alors s’en prendre qu’à eux-mêmes, car distraits comme ils le sont, ils étaient partis en weekend en oubliant de fermer la porte d’entrée à clé...

Par chance, si de chance on peut parler, il est évident que cette fois-ci, il y a eu effraction ! Cela va permettre à David Jassurmalin de prouver à son assureur qu’il n’est pas responsable des vols commis.

Il est en effet essentiel de pouvoir démontrer à votre assureur qu’il y a eu effraction, ce qui signifie que la porte ou l’une des ouvertures permettant d’accéder à l’intérieur de votre domicile a été forcée.

Heureusement pour eux, Sophie et David ont souscrit à une garantie contre le vol dans le contrat d’assurance habitation. Ouf ! C’est déjà ça !

Quelles démarches faut-il initier en cas de cambriolage ?
- avertir police et/ou gendarmerie du sinistre (vous pouvez porter plainte)
-déclarer à son assureur le sinistre, en envoyant une lettre recommandée (avec accusé de réception), dans les deux jours (cachet de la poste faisant foi). Selon votre contrat et les justificatifs fournis, votre assurance pourra estimer le montant des indemnités auxquelles vous avez droit.
- dresser un récapitulatif estimatif des pertes constatées, en joignant un justificatif prouvant l’existence et la valeur des biens volés. Pour évaluer le montant des dommages lors du cambriolage, il convient de fournir un certain nombre de pièces :
- factures d’achat (lesquelles doivent contenir l’identité de l’acheteur, la date d’achat, le prix, et un descriptif), relevés bancaires ou talons de carnet de chèques prouvant un achat,
- certificats de garanties, ou de réparation (ou entretien/ restauration), mentionnant l’identité du propriétaire de l’objet, avec date et descriptif des objets concernés,
- photos de biens avec descriptif,
- expertise d’objets lors de votre souscription d’assurance,
- actes notariés pour les biens n’ayant pas fait l’objet d’une facture.

Demandez à votre assurance son accord plutôt que d’effectuer vous-même d’éventuelles réparations : vous pourriez alors faire disparaître toute preuve d’effraction et de préjudice !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !