Voiture en héritage - La famille Jassurmalin

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Voiture en héritage

|
Consultations : 1378
Commentaires : 0
Voiture en héritage

Tante Lucie est morte la semaine dernière….C'est très triste évidemment, mais elle était très âgée. Toute la famille Jassurmalin l'aimait beaucoup, elle aussi. Et ils se consolent en sachant qu'elle eu, comme on dit, une « vie bien remplie ».

 

Malgré le décès, l'assurance auto continue


La Tante Lucie, qui avait une folle passion pour les vieilles voitures anglaises, a décider de léguer son dernier cabriolet décapotable à Stéphane, l'un des fils Jassurmalin.

 

Fou de joie, ce dernier fonce au garage de Tante de Lucie, qui est facile d'accès, voisin de celui de ses parents, trouve la clé de la voiture enfouie comme d'habitude sous le petit coussinet rouge, et s'apprête à prendre le volant !

 

Heureusement, David, son père, passait par là…Il stoppe son fils et lui rappelle qu'on ne conduit pas impunément une voiture sans être certain qu'elle soit bien assurée. Il a beau avoir plus de 25 ans, c'est encore un petit garçon, le genre « Tanguy» vous voyez ! Pas bien doué pour les questions pratiques et matérielles… Bref, pour en savoir plus, ils appellent leur assureur. Et voilà ses réponses :

 

De fait, en cas de décès de l'assuré, l'assurance continue de plein droit au profit de l'héritier. Evidemment, à charge ensuite à lui d'exécuter toutes les obligations dont l'assuré était tenu vis-à-vis de l'assureur en vertu du contrat.

 

Héritage d'un véhicule : le refus de l'assureur et de l'héritier

 

Cela dit, l'assureur peut, pour différentes raisons – conducteur novice, conducteur à risque,...etc - refuser de vouloir garantir l'héritier et, de ce fait, résilier le contrat dans les trois mois qui suivent le transfert du dossier.

 

De la même façon, l'héritier peut vouloir, lui aussi, résilier le contrat d'assurance en cours. Soit parce qu'il trouve la prime trop élevée, soit parce que les garanties ne lui conviennent pas. Dès lors, il doit résilier son contrat par lettre recommandée avant le terme de la période d'assurance. Dès que l'assureur en a pris connaissance, la prise d'effet est alors immédiate.

 

Voilà, maintenant Stéphane sait tout. A lui de savoir ce qu'il envisage pour la suite avant d'emmener sa dernière conquête, une jolie brune, faire un tour en cabriolet 


 

Article précédent
Article suivant
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !