Chèque fioul, chèque énergie... Comment les obtenir ?

Publié par Quentin Bas Lorant le 12/10/2022 à 15:00 , Mis à jour le 12/10/2022 à 15:21

Il y a un an, le bouclier tarifaire faisait son entrée dans la vie des Français. Dans le contexte de la reprise économique post-Covid et de tensions sur le marché mondial de l’énergie, ce dispositif visait à éviter de trop fortes hausses sur la facture de chauffage des particuliers et entreprises. Ce dispositif ne s'applique toutefois qu'aux tarifs réglementés du gaz et de l'électricité, d'où l'apparition du chèque fioul pour alléger la facture des 15% de ménages concernés.

Quel est l'impact du bouclier tarifaire en 2022 ?

Mise en œuvre par l’ancien Premier ministre Jean Castex, la mesure est toujours active treize mois plus tard, alors que la guerre en Ukraine s’est mise, elle aussi, à peser sur la facture énergétique. À l’heure du bilan sur un an, il s’avère que le bouclier tarifaire a limité la hausse du prix réglementé de l'électricité (Tarif Bleu) à 4 % cette année.

Selon la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), cela représente une augmentation de 38 euros par an sur les factures des particuliers, et qui aurait été de 330 euros sans le bouclier (la hausse du tarif, non limitée à 4 %, aurait été de +35,4 %).

Pour le gaz, la modération de l’inflation est également substantielle, puisque, au 1er mai dernier, les prix auraient dû augmenter de +78, 3 % (par rapport au 1er octobre 2021), alors que le relèvement n’a été que de 4 % avec le bouclier.  Pour un particulier, la facture moyenne au premier trimestre 2022 n’a donc été « que » de 1 484 euros, contre 2 206 euros en l’absence du bouclier.

Et pour les Français qui se chauffent au fioul ?

Environ 15% des ménages français se chauffent au fioul, soit près de 3,5 millions de personnes. Pour les accompagner aussi face à la flambée des prix de l’énergie, le Parlement a voté cet été une enveloppe de 230 millions d’euros, qui sera distribuée sous forme d’un « chèque fioul » en fonction des revenus.

Comment bénéficier du chèque fioul ?

À partir du 8 novembre, le chèque fioul pourra être demandé sur chequeenergie.gouv.fr, site sur lequel un simulateur permettra de déterminer si l’on est bien éligible. L’exécutif estime pour l’heure qu’1,4 million de foyers pourraient en bénéficier.

Et si la cuve de fioul est déjà remplie pour l’hiver, pas de panique, le chèque pourra aussi servir à payer « tout type de facture d’énergie » d’après Bercy, à savoir gaz, électricité, fioul, pellets de bois pour poêle, etc. 

Comment bénéficier du chèque énergie ?

Le ministère de l’Économie précise par ailleurs que ce chèque fioul pourra être complété par le traditionnel chèque énergie, qui est envoyé au printemps à près de 6 millions de ménages. 

En fin d’année, un chèque énergie exceptionnel sera également adressé de façon automatique à environ 12 millions de ménages.

Quid du bouclier tarifaire en 2023 ?

L’année prochaine, alors que les tensions sur le marché de l’énergie seront vraisemblablement toujours d’actualité, le bouclier demeurera en vigueur, mais laissera les prix augmenter davantage. Pour l’électricité et le gaz, la hausse pourra aller jusqu’à +15 %, contre +4 % cette année. 

Avec l’électricité, la hausse moyenne attendue pour les ménages serait de 20 euros par mois sur la facture, et de 25 euros par mois pour les foyers qui se chauffent au gaz. Toutefois, sans cette barrière tarifaire, la hausse aurait été, respectivement, de 180 et 200 euros par mois en moyenne.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES