Comparez gratuitement

MaPrimeRénov' pourra financer jusqu'à 90% des travaux de rénovation énergétique

28 sept. 2020 La Rédaction d'Assurland 182 vues

Nous vous en parlions la semaine dernière, plusieurs évolutions législatives importantes vont s’appliquer aux propriétaires et bailleurs à partir de janvier 2021. Parmi celles-ci, nous notions particulièrement la récente loi énergie-climat, qui va donner le jour à une nouvelle version de la prime « MaPrimeRénov », qui finance la rénovation énergétique des logements.

Faire disparaître les passoires énergétiques

L’ambition est d’éradiquer avec ces travaux les « passoires énergétiques », ou « passoires thermiques », ces logements très chers à chauffer car mal isolés et laissant donc s’échapper beaucoup de chaleur. Pour rappel, on estime le nombre de ces passoirs à 4,8 millions dans l’hexagone : soit 17% du parc des habitations principales français, qui comprend 29 millions de logements.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Une version 2 avec 2 milliards d’euros supplémentaires

Pour réduire ce parc, le gouvernement a annoncé le déblocage de deux milliards d’euros qui doivent abonder l’aide financière MaPrimeRénov’. Nous ne savions pas jusqu’ici comment cette prime allait être attribuée dans les détails, ni comment elle allait s’échelonner. La ministre du logement, Emmanuelle Wargon, a apporté quelques détails ce dimanche.

Tout d’abord, si la prime va pouvoir être demandée à partir du 1er janvier 2020, elle sera rétroactive, et pourra concerner les devis signés après le 1er octobre 2020. Le versement effectif de la prime interviendra lui dès le début de la phase des travaux.

Le taux de financement s’échelonne selon les revenus

Concernant le montant de la prime, la ministre a bien confirmé qu’elle serait calculée en fonction des revenus des ménages, de la localisation du logement et du type de travaux réalisés. Un simulateur en ligne, qui sera présenté le 5 octobre, permettra d’avoir une estimation de son montant en fonction de ces paramètres.

Mais l’on sait déjà que cette nouvelle prime pourra financer jusqu’à 90% du devis pour les ménages les plus modestes. Puis l’aide décroit à mesure que les revenus augmentent, finançant ainsi 75%, 60% ou 40% des travaux pour les ménages les plus fortunés. Une évolution déjà significative puisque la première version de MaPrimeRénov’, lancée en janvier 2020, ne s’adressait pour l’instant qu’aux ménages les plus modestes, au sens de l’Agence nationale de l’habitat.

Des ambitions supérieures aux précédentes subventions

Du point de vue des montants alloués, les annonces gouvernementales illustrent aussi un vrai volontarisme par rapport aux précédentes subventions. L’ancêtre de MaPrimeRénov’, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ne finançait pas les travaux au-dessus de 30% de leur coût, et était versé un an après le lancement des travaux.

De plus, cette nouvelle prime ne s’adresse pas qu’aux propriétaires, mais aussi aux bailleurs, copropriétaires ou locataires. Une façon de faire de la rénovation énergétique l’affaire de tous. La même logique prévaut pour la nature des travaux : le gouvernement veut encourager les travaux d’ampleur, plutôt que les changements à la marge.

Favoriser des travaux d’ampleur et l’emploi

Pour l’encourager, le gouvernement devrait annoncer, avec le détail du barème, le 5 octobre, des bonifications de primes (ou « primes de primes ») pour les rénovations les plus lourdes, comme l’isolation des toitures, ou l’installation d’énergies renouvelables. Les travaux qui permettront aux maisons individuelles de sortir de la catégorie de « passoires énergétiques », bénéficieront par exemple d’un bonus allant jusqu’à 1500 euros.

Toutefois, la ministre a assuré que les plus petits travaux ne seraient pas en reste non plus, avec un soutien à hauteur de 10 000 euros par exemple pour le passage à une chaudière à granulée en Ile-de-France. Une nécessité pour que cette nouvelle prime remplisse également les objectifs que s’est fixé le gouvernement en termes de croissance. Emmanuelle Wargon a réitéré l’objectif de créer 22 000 emplois sur deux ans.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance habitation

Un délai d'intervention variable en fonction du sinistre Temps d'attente pour votre rapport d’expertise habitation

Afin de mesurer les indemnisations en cas de sinistre, le recours à un expert en assurance habitation est souvent nécessaire. L'intervention du professionnel n'est cependant pas limitée dans un délai précis. Plusieurs critères entrent en jeu et, en cas d'une attente trop longue, la victime peut opter pour d'autres solutions.

Lire la suite
mur-pierre Assurance pour murs qui s'écroulent : protégez-vous

Assurance habitation et mur mitoyen : voici un sujet délicat. Un mur mitoyen peut être considéré comme « propriété partagée » ou non. Les propriétaires de ce type de mur partagent normalement certaines obligations. Mais quid des responsabilités en cas de sinistre et de litige ?

Lire la suite
plan-appartement Guide de calcul de surface pour votre assurance habitation

Le nombre de pièces a de l'importance dans le contrat d'assurance habitation. Si le nombre de pièces déclaré n'est pas en adéquation avec la réalité, l'assuré risque de ne pas percevoir une indemnisation satisfaisante.

Lire la suite
cheminee Assurance incluant bûche de ramonage : Sécurité maximale

Votre logement dispose d'une cheminée ? Au-delà de l'incomparable attrait que cela confère à votre lieu de vie, disposer d'une cheminée emporte quelques obligations qu'il convient de respecter. Faute d'entretien, on assiste chaque année à l'intoxication et au décès de nombreuses personnes. En outre, lors d'un sinistre, votre assurance habitation pourrait ne pas vous rembourser.

Lire la suite
Comment faut-il réagir en cas de cambriolage ? Étapes à Suivre en Cas de Cambriolage de votre Maison

La maison a encore été cambriolée pendant les vacances. Outre le désordre retrouvé de retour à la maison (même si les parents ne sont pas très ordonnés d'ordinaire, il est facile de constater que des visiteurs mal intentionnés sont passés par là et ont dérobé de nombreux biens en l'absence des propriétaires...).

Lire la suite
resiliation-assurance-habitation-suite-vente Comment Résilier son Assurance Habitation Post-Vente ?

En cas de vente de votre bien immobilier et si vous avez souscrit une assurance habitation, il faudra prévenir votre assureur. En effet, si vous vendez votre logement, vous pouvez résilier le contrat d'assurance.

Lire la suite