Comparez gratuitement les assurances auto

Pouvoir d'achat immobilier : une baisse de 8m² pour les acheteurs

05 janv. 2023 Jordan Hervieux 90 vues

La Banque de France a constaté que le pouvoir d'achat immobilier des Français a diminué en 2022 en raison de la hausse des prix de l'immobilier et de l'augmentation des taux de crédit.

Les taux de crédit et les prix de l'immobilier en cause 

Selon les données de la Banque de France publiées le 5 janvier, le pouvoir d'achat immobilier des ménages français a baissé de 8 m² entre janvier et octobre 2022. Cela signifie que les personnes qui avaient prévu d'acheter leur résidence principale fin 2022 ou début 2023 doivent revoir leurs plans à la baisse. Une mauvaise nouvelle de plus pour le pouvoir d'achat des ménages.

La Banque de France a constaté que le pouvoir d'achat immobilier des ménages français a diminué en raison de l'augmentation des prix de l'immobilier et des taux de crédit. Pour arriver à cette conclusion, la banque centrale de la France a analysé l'évolution des prix de l'immobilier, des taux de crédit, des revenus des emprunteurs et de la durée des prêts

Une accélération de la baisse du pouvoir d'achat en fin d'année

D’après les données de la Banque de France, le pouvoir d'achat immobilier des ménages français a réduit de 2 m² au cours des cinq premiers mois de l'année, avant de s'accélérer avec une perte supplémentaire de 6 m² au cours des cinq mois suivants. Cette diminution est due à l'augmentation des taux immobiliers moyens sur 20 et 25 ans (hors assurance et frais) qui sont passés de 1 % à 2 % durant cette période. Cela contraste avec les vingt dernières années, durant lesquelles la baisse des taux a contribué à préserver, autant que possible, le pouvoir d'achat immobilier affecté par l'augmentation des prix au m².

Pour la Banque de France, le marché de l'immobilier reste dynamique même si les ménages ont moins de pouvoir d'achat pour acheter des logements plus grands. La production de crédits immobiliers (hors renégociations) a été de 218 milliards d'euros en 2022, proche du record de 225 milliards enregistré en 2021. Cependant, la tendance a ralenti au second semestre de l'année, avec une baisse de la production de près de 15 % en glissement trimestriel annuel.

Un dynamisme malgré le taux d'usure

La Banque de France a toutefois constaté que le marché de l'immobilier reste actif même si le taux maximal auquel on peut emprunter a été porté à 3,57 % pour les prêts de 20 ans et plus au 1er janvier, ce qui peut exclure entre 10 et 40 % des acheteurs selon certains courtiers. Cependant, Marie-Laure Barut-Etherington a contesté cette assertion en soulignant que "le taux d'usure n'a pas empêché la réalisation de 218 milliards de nouveaux prêts cette année" et en concluant que "la catastrophe annoncée ne se vérifie pas dans nos chiffres".

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !