68 % des sondés regrettent l'achat de leur logement

Publié par Astrid Verdun le 17/10/2022 à 14:48 , Mis à jour le 17/10/2022 à 15:13

Recherche difficile, compromis, mauvaises surprises… Beaucoup d’acheteurs récents regrettent l’acquisition de leur logement. Dans un sondage Qualitel avec Ipsos, ils sont près de 70 % à l’affirmer.

Les critères de sélection des futurs acquéreurs

Acheter son appartement ou sa maison n’est pas un acte anodin. Cela prend du temps et de l’énergie car il faut être sûr de soi. Mais pourtant, malgré toute l’attention qu’ils y portent, certains sont déçus. L’association Qualitel avec Ipsos a sondé les Français propriétaires de leur logement pour en savoir plus sur la recherche, l’avant, le pendant et l’après.

Avant la recherche, se poser la question des critères importants pour soi est indispensable. Les Français sont notamment attentifs à plusieurs choses :

  • ils sont 59 % à regarder le prix et la présence d’un extérieur ;

  • 56 %, le type de logement voulu ;

  • 60 %, la localisation du logement pour un appartement et 51 %, un parking à disposition.

Des mauvaises surprises après l’achat

Une fois le logement trouvé et l'aménagement effectué, 68 % des sondés ont eu des désillusions : des mauvaises surprises qu’ils n’avaient pas vues ou anticipées. Les problèmes les plus cités sont liés à l’isolation phonique et thermique :

  • le froid en hiver pour 17 % des personnes interrogées ;
  • les bruits des voisins pour 16 % ;
  • une trop grosse chaleur l’été pour 13 % ;
  • les bruits de la rue pour 12 % ;
  • et même les charges et dépenses liées au logement pour 11 %.

Face à ces imprévus, plus de la moitié des acheteurs ont dû réaliser des travaux, alors que pour certains d’entre eux, des mauvaises surprises auraient pu être évitées au moment des visites. C’est le cas pour le diagnostic de performance énergétique (DPE) : 45 % des acheteurs n’ont pas regardé quelle était la classe de leur logement, alors qu’il est essentiel de le savoir pour connaître l’isolement des murs et donc le niveau de sa facture d’électricité. Ils sont aussi 50 % à ne pas avoir noté la date de construction de leur logement, 49 % à ne pas s’être assez penché sur le système de ventilation et encore 41 % à ne pas s’être avoir jeté un œil à la qualité de la plomberie.

La faute au manque de visites avant l’achat ? 84 % des acquéreurs ont fait 1 à 2 visites du bien, ce qui est peu avant un achat conséquent. Mais parmi eux, 25 % auraient préféré en faire plus et même 32 % chez les moins de 35 ans.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES