Comparez gratuitement

Pour les Français, un logement décent doit faire au moins 33 m2

19 janv. 2021 La Rédaction d'Assurland 82 vues

Les Français ont une idée bien précise sur le sujet du logement décent. Selon un sondage de la Chambre des diagnostiqueurs, un logement décent doit faire plus de 33 m2. L’occasion de rappeler les règles en vigueur sur les recours d’un locataire quand il est confronté à un logement indigne. 

Une habitation d’au moins 33 mètres carrés 

Qu’est-ce qu’un logement décent ? C’est la question posée par la Chambre des diagnostiqueurs. Superficie, équipements, accès extérieur, transport …. Le sondage relayé par Le Figaro Immobilier a souhaité en savoir plus sur les envies des Français en matière de logement. 

Première enseignement pour les Français, un logement décent doit faire au moins 33 mètres carrés. A cela s’ajoute, 20 mètres carrés supplémentaires par occupant

Un ressenti qui est bien loin de la réalité. En effet, la législation considère qu’un logement doit-être d’au moins de 9 mètres carrés avec une hauteur sous plafond d’un minimum de 2,2 mètres carrés ou un volume habitable de 20 mètres cubes.

Les équipements disponibles dans le logement est également un aspect important pour les sondés. Entre 74% et 82% d’entre eux, un logement décent doit comporter : 

  • Des toilettes
  • Un chauffage en état de fonctionnement
  • Une installation électrique aux normes
  • Des fenêtres qui donnent sur un extérieur
  • Au moins une douche 

Outre ces équipements, les Français veulent un hébergement propre qui ne va pas mettre en danger leur santé (sans cafards, blattes, puces de lit…).

Si les désidératas des sondés sont pour le moins classique, ils divergent en fonction de l’âge. Les jeunes ont des exigences qui vont au-delà du logement. Ils vont s’attarder sur des petits plus qui peuvent améliorer leur qualité de vie. A l’inverse, les personnes plus âgés vont se focaliser sur la surface, les installations ou encore les ventilations. 

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Qu’est-ce qu’un logement décent ? 

Selon la loi, un logement « décent » doit assurer « le clos et le « couvert ». Le gros œuvre de l’habitation et ses accès doivent être en bon état d’entretien et de solidité. 

Il doit être protégé contre les infiltrations d’air parasites. Les garde-corps, les escaliers, les balcons ainsi que les loggias doivent être dans un état conforme à leur usage. 

Les canalisations, les entretiens des matériaux et les revêtements sont dans un bon état de fonctionnement. Il est de même pour le chauffage et la production d’eau chaude. L’aération doit-être suffisante et l’éclairement naturel doit-être suffisant dans les pièces principales. 

Quelles sont les recours du locataire ? 

Si un locataire estime que son logement n’est pas décent. Il doit adresser un courrier à son propriétaire afin de lui indiquer les « signes de non-conformité du logement au critère de décence ». Si le propriétaire conteste les travaux à réaliser, le locataire est en droit de le mettre en demeure. 

Dans un délai de deux mois ou en cas de désaccord, le locataire est en droit de saisir le greffe du tribunal ou de demander une conciliation

Quid de l’assurance habitation ? 

L’assureur pourra intervenir à travers la garantie « protection juridique » pour l’aider dans les démarches juridiques contre son propriétaire ou sinon le conseiller dans le cadre d’une procédure amiable. 

Cette garantie protection juridique peut-être souscrite de différente manière. Elle peut figurer sur une assurance habitation mais elle sera alors limitée quant à son champ d’application. Elle peut aussi faire l’objet d’un contrat spécifique. 

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance habitation

enfant-chien-jardin Protéger son jardin avec une assurance dédiée

Il reste encore quelques beaux jours avant l'arrivée de l'hiver : vous pouvez encore vous prélasser dans votre jardin verdoyant et fleuri ! Pour protéger ce petit paradis contre le mauvais temps ou encore toute sorte de dégradation, avez-vous pensé à souscrire l'option garantie jardin dans votre contrat d'assurance habitation ?

Lire la suite
fuite-maison-degat-des-eaux-moisissure-champignon Combattre les moisissures : votre assurance habitation

Un fléau existe dans nos intérieurs. Il aime l'humidité et les endroits renfermés et prend la forme de champignons et autres moisissures. Mauvais pour la santé, ils sont aussi à l'origine de dégradations pour votre logement et s'avèrent inesthétiques. Voici quelques bons conseils pour les éviter.

Lire la suite
Le dégât des eaux et les conventions Cide-Cop et Cidre Tout savoir sur la convention CIDE COP en assurance

Un dégât des eaux ? Si le sinistre touche au moins deux personnes couvertes auprès d'assureurs différents, les conventions Cide-Cop et Cidre peuvent s'appliquer. Spécialement conçues par les compagnies d'assurances, elles servent au règlement des cas de cumul de garantie.

Lire la suite
habitation-inondation Comment assurer sa cave contre les inondations ?

Lorsque votre maison est touchée par une inondation, il est crucial de signaler les dommages causés à votre compagnie d'assurance habitation dès que possible afin qu'elle puisse vous donner les instructions nécessaires pour déclarer les dommages et les pertes.

Lire la suite
Responsabilite-civile-assurance-habitation L'Essentiel sur la Responsabilité Civile en Habitation

La responsabilité civile habitation est une assurance obligatoire pour tous les propriétaires et locataires d'un logement. Elle est destinée à couvrir les dommages causés aux tiers par le propriétaire ou les occupants du logement.

Lire la suite
Assurance punaises de lit : quelle prise en charge ? Couverture assurance contre punaises de lit : Protégez-vous

Dans les transports, les cinémas ou bien les hôtels, les punaises de lit sont partout. Selon une enquête d'IPSOS publiée en août dernier, 11 % des Français ont été confrontés à une infestation de punaises de lit au cours des cinq dernières années, avec une recrudescence ces derniers mois. En moyenne, il faut environ trois mois pour résoudre le problème.

Lire la suite