Quels travaux risquent de faire augmenter votre taxe foncière ?

Publié par Jordan Hervieux le 26/09/2022 à 16:39 , Mis à jour le 26/09/2022 à 17:57

Alors que la taxe foncière est en hausse pour de nombreux contribuables, certains travaux faits dans votre bien immobilier peuvent avoir un impact sur cette dernière. Réaménagement de certaines pièces ou ajout d’une salle d’eau, découvrez quels travaux peuvent faire augmenter votre taxe foncière.

Les éléments de confort augmentent la taxe foncière

“En matière de taxe foncière de locaux d’habitation (maison ou appartement), le point de départ est la surface au sol du logement. Les m² sont corrigés par des coefficients liés à l’état du bien, et à sa situation géographique dans la commune. Les éléments dits "de confort", viennent ajouter, des m² supplémentaires. Ensuite, la base obtenue est multipliée par un tarif communal” indique Karine Ambroise, avocate spécialiste en droit fiscal.

Par élément de confort, l’avocate entend “le raccordement aux réseaux : électricité, gaz ou eau courante… Et également des éléments sanitaires et de chauffage, comme des toilettes, une baignoire, une douche... Non, vous ne rêvez pas… Ce sont bien des “éléments de confort''. Et chacun de ces éléments va ajouter des m² taxables, donc augmenter votre taxe foncière”.

Si vous ajoutez une baignoire ou des toilettes, ces aménagements, dits de confort, augmentent la surface du logement pour les impôts. Ils sont par la suite convertis en mètres carrés théoriques. “Une baignoire ajoute 5 m² à la surface au sol, une douche 4 m², toilettes 3 m², des lavabos 3 également. Ce sont des mètres carrés fictifs, car la surface d’implantation des toilettes par exemple était déjà prise en compte, mais comme on ajoute un élément de confort, cela augmente la taxe foncière”. Rappelez vous donc que plus vous aurez de sanitaires dans votre bien, plus votre taxe foncière sera élevée.

Toutefois, en cas de remplacement d’une douche par une baignoire, la taxe foncière restera inchangée. Bien que la baignoire représente un espace fictif supérieur à la douche d’un mètre carré, elle n’est pas considérée comme un élément supplémentaire.

Les piscines, facteur de l'augmentation de la taxe foncière 

Dans le cas d’une transformation de pièce, les conditions sont différentes. Si une pièce de vie, comme un salon, est transformée en chambre à coucher, aucun agrandissement de la surface et aucun élément de confort ne sont à comptabiliser. Ce réaménagement n’aura donc aucune influence sur la taxe foncière.

En revanche, si une pièce qui n’est pas prévue comme une pièce de vie, vient à se transformer comme telle, votre taxe foncière peut être revue à la hausse. “Cela va augmenter la valeur de votre maison, et conduira également à une augmentation de votre taxe foncière. En effet, les surfaces annexes, comme les greniers et les caves sont moins taxés que les pièces à usage “principal”, comme les chambres, salon, séjour et cuisine” précise Karine Ambroise.

Dans le cas de la construction d'une piscine, votre taxe foncière va augmenter. Effectivement, pour une piscine d’une taille de 30 m², une hausse aux alentours de 200 euros est à prévoir. Une exonération de la taxe foncière est en revanche possible si la déclaration de cette dernière est faite aux impôts 90 jours à partir de la fin des travaux.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES