Taxe d'habitation : nouvel allègement en 2022

Publié par Théophile Robert le 28/01/2022 à 09:00 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

En 2022, la taxe d'habitation recule encore. Cette année, les 20 % des foyers français les plus aisés sont encore soumis à cette taxe pour leur résidence principale, mais ils peuvent profiter d'un nouvel allègement fiscal. Ainsi, en 2023, cet impôt disparaîtra totalement et pour tous.

Une nouvelle exonération de taxe d'habitation en 2022

2022 est la dernière année pour la taxe d'habitation. Mais elle concerne toujours une petite partie des Français. Ces derniers bénéficieront au minimum d'une exonération dégressive de 65 % de la cotisation due en 2021, contre 30 % l'année précédente. L'exonération est calculée et accordée automatiquement aux foyers éligibles. Pour calculer cette exonération et le montant à final à régler, vous pouvez vous rendre sur le simulateur mis en place par le gouvernement. Pour rappel, si cette taxe dépasse la somme de 300 euros, elle doit obligatoirement être réglée en ligne sur le site impots.gouv.fr.

De plus, les personnes qui ne sont pas concernées par l'Impôt sur la fortune immobilière (IFI) pourront profiter de la même exonération totale ou dégressive (65 % ou plus) si leur revenu de référence pour 2021 (précisé sur l'avis d'impôt sur les revenus 2021 qui sera envoyé à l'été 2022) n'excède pas certains seuils. Ces seuils seront précisés prochainement.

Les résidences secondaires et logements vacants ne sont pas concernés

Si la taxe d'habitation devrait disparaître pour les résidences principales à partir de l'année prochaine, elle demeurera pour les résidences secondaires et les logements vacants. De facto, leurs propriétaires devront continuer à payer cette taxe.

Rappelons tout de même qu'il est possible d'être exonéré de taxe d'habitation pour une résidence secondaire uniquement dans les cas suivants :

  • vous êtes dans l'obligation de résider dans un lieu différence de votre habitation principale à cause de votre emploi ;=
  • vous conservez la jouissance exclusive du logement qui était votre résidence principale avant un hébergement durable dans un établissement de soins ;
  • vous ne pouvez résider dans votre logement à usage d'habitation principale à cause d'éléments indépendants de votre volonté (travaux dans le cadre d'une opération d'urbanisme par exemple).

Pour rappel, même si un foyer est exonéré de taxe d'habitation, son avis d'impôts peut toujours inclure la Contribution à l'audiovisuel public (anciennement redevance TV) s'ils ont une télévision ou autre dispositif muni d'un tuner TV.

En 2023, la taxe d'habitation disparaîtra pour tous

C'était une promesse du président de la République Emmanuel Macron pour son mandat : faire disparaître la taxe d'habitation. Pour les finances publiques, cela représente un manque à gagner de 10 milliards d'euros, selon les comptes de Bercy. Mais pour les 24,4 millions de foyers concernés, l'économie s'élève à 17 milliards d'euros.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES