Vélo : un youtubeur créé des roues "increvables"

Publié par Jordan Hervieux le 20/10/2022 à 15:17 , Mis à jour le 30/11/2022 à 08:36

Un vélo équipé de roues élaborées à base de bâtons de colle chaude vient d’être inventé par le youtubeur Sergii Gordieiev. Son avantage ? Rendre les roues increvables. 

Des innovations toujours plus novatrices 

Si les crevaisons sont une habitude pour les millions de cyclistes en France, ce problème pourrait bientôt ne plus en être un. Effectivement, le vidéaste Sergii Gordieiev, créateur de la chaine The Q, vient de sortir une nouvelle vidéo dans laquelle il montre les différentes étapes de création et l’utilisation de sa nouvelle invention : des roues de vélo faites en bâtons de colle.

Une nouvelle invention qui faite suite à d’autres concepts plus fous les uns que les autres comme les “demies-roues” coupées en parties égales, la roue omnidirectionnelle, la roue sans axe ou encore la roue “scie circulaire”. Le vidéaste comptant 13,2 millions d’abonnés, avait également fait le buzz avec son “Bike for speed”, un vélo doté d’un énorme plateau permettant d’atteindre une vitesse maximale de 64 km/h.

L'élaboration des roues à base de colle  

C’est à la suite de ces projets que Sergii Gordieiev s’est attelé à la conception des roues faites à partir de bâtons de colle chaude. Un travail en plusieurs étapes, mais moins laborieux que pour ces précédents concepts. “Vous pouvez mouler et couler des bâtons de colle dans n’importe quoi. Mais la première idée m’est venue à l’esprit – essayons d’utiliser des bâtons de colle comme pneus de vélo” indique-t-il.

Afin de mener à bien cette création, le youtubeur à commencer en élaborant des moules via une imprimante 3D pour façonner la forme des roues. Des bâtons de colle ont dans le même temps été fondus dans le but d’être liquéfiés et placés dans les moules. La solution a ensuite été laissé à l’air libre pour durcir. Une fois refroidie, les moules ont été retirés et les imperfections corrigées à l’aide d’un souffleur d’air chaud

Finies les crevaisons !

Cette invention, si elle venait à être brevetée et commercialisée, pourrait être très utile aux millions de personnes en France utilisant souvent le vélo comme moyen de transport. En effet, comme ces pneus ne possèdent pas de chambre à air, les risques de dégonflage ou de crevaison ne devraient plus exister. L’autre avantage résiderait dans le fait qu’ils permettraient une meilleure adhérence au sol.

Toutefois, il est difficile de savoir quelles seraient les conséquences en cas de températures très chaudes, ou sur sol mouillé. Une chose est sûre : les industriels vont devoir jeter un œil sur les inventions de The Q tant elles sont innovantes et pourraient séduire le grand public. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance vélo

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES