Comparez gratuitement les assurances prêt immobilier

L'UFC-Que Choisir dénonce les abus des assureurs

27 janv. 2014 L'équipe d'Assurland.com 2959 vues

Selon UFC-Que Choisir, les assureurs appliquent une marge de 40 à 50 % sur les contrats liés à un prêt immobilier. Pour protéger les droits les consommateurs, l’association demande à ce qu’un dispositif les autorise à résilier annuellement les assurances emprunteur.

L’assurance emprunteur

La souscription d’une assurance emprunteur n’est pas une étape obligatoire, cependant, les organismes de prêt ou les banques pourront le demander à toutes les personnes désireuses d’obtenir un prêt immobilier. C’est une sorte de garantie pour les organismes de prêt et fortement recommandée pour l’emprunteur puisqu’elle le protège financièrement dans le cas où il n’aura plus la capacité de rembourser son prêt.

Ce contrat d’assurance peut couvrir plusieurs risques comme le décès, la perte totale, la maladie, la perte d’emploi ou encore l’irréversibilité d’autonomie. Si ces risques surviennent, c’est l’assureur qui remboursera le prêt à la place de l’emprunteur et la famille de ce dernier ne sera pas endettée. L’assurance emprunteur est donc plus qu’indispensable seulement, en la souscrivant, la facture risque vite de s’envoler, c’est ce que dénonce, l’UFC-Que Choisir !

Assurance emprunteur, un marché très rentable

Le site Argent.boursier.com rapporte que l’association des droits des consommateurs a affirmé que les assureurs appliquent une marge de 40 à 50 % sur les contrats qui couvrent les prêts immobiliers. Par ailleurs, toujours selon l’association, les jeunes sont les plus rémunérateurs, puisque les assureurs appliquent cette fois-ci une marge de 69 % en ce qui concerne les seniors la marge sont de 27 %.

L’UFC-Que Choisir estime que le manque de concurrence est la cause de ce phénomène. En effet, 9 premiers acteurs de ce secteur sont liés à une banque et accaparent 73 % du marché. L’association des droits des consommateurs appelle donc les parlementaires à agir sur cette situation. Les dernières mesures visant à faciliter la résiliation des contrats d’assurance emprunteur ne semble pas suffire.

A part cette disposition, l’association souhaite aussi interdire la facturation de frais de substitution dans le but d’ouvrir ce marché à la concurrence !

bloc-cta-credit
Jusqu'à 10 000€ d'économies sur votre assurance emprunteur

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !